La nuit du zoo de Bâle

lundi 26 juin 2017 par baleenfrancais

Zoo Bâle Photo VBZoo Bâle ©VB
Nuit du zoo de Bâle Photo zoo de BâleNuit du zoo de Bâle ©zoo de Bâle

Zoo-Night : la nuit au zoo samedi 1er juillet 2017  de 17h à Minuit

A l’occasion de la Nocturne, le zoo ouvre ses portes jusqu’à minuit. Dans une ambiance toute particulière, observez les animaux au crépuscule et dans la nuit. Les postes d’observation et d’information vous communiqueront des informations passionnantes sur le comportement des animaux.

Programme spécial autour du thème «Respecter la nature».

Actualité du Zoo de Bâle 20 juin 2017

 Onong s’est bien intégré au sein du troupeau de girafes

La Journée mondiale de la girafe a lieu le mercredi 21 juin 2017. Le Zoo de Bâle détient actuellement un troupeau de cinq girafes de Kordofan, une espèce rare. La plus jeune d’entre elles, un jeune mâle nommé Onong, est un animal calme et indépendant. En élevage au Zoo de Bâle, les girafes de Kordofan sont une espèce menacée dans la nature.

 

Girafe du zoo Bâle Photo VBGirafe du zoo Bâle ©VB

Né le 28 février 2017 dans l’étable du pavillon des antilopes du Zoo de Bâle, Onong (le Joli) a bien grandi. Selon la conservatrice Friederike von Houwald, le girafon, maintenant âgé de quatre mois, s’est bien intégré au troupeau, répondant ainsi à un schéma habituel chez les girafes. Onong est particulièrement calme et indépendant. Même en présence des soigneurs, il garde son incroyable flegme. De temps en temps, on le voit couché à l’écart du troupeau, un comportement justifié pour ces animaux qui, dans la nature, adoptent une stratégie de fuite. Comme les plus jeunes girafes ont besoin de moins manger que les adultes, elles se retirent souvent pendant que leurs aînées se mettent en quête de nourriture. Mais Onong est parfaitement sociable. À peine quelques jours après sa naissance, il partait déjà pour la première fois à la découverte de l’espace extérieur, en compagnie de sa maman Sophie (6 ans). Entre-temps, il a pu faire connaissance avec les petits koudous qui partagent l’espace extérieur avec les girafes.

Avec Onong, le troupeau de girafes de Kordofan du pavillon des antilopes du Zoo de Bâle compte actuellement au total 5 représentants de cette espèce. Un mâle, deux femelles et deux girafons. Onong, qui mesure déjà près de 2,20 m et pèse env. 165 kg, est le deuxième girafon de Sophie. Il aurait également noué un bon contact avec son père Xamburu (8 ans), ajoute la conservatrice Friederike von Houwald. Le Zoo de Bâle élève des girafes de Kordofan depuis 2011. À la différence de toutes les autres sous-espèces, les girafes de Kordofan n’ont que de petites taches irrégulières sur le côté intérieur des pattes.

À l’état sauvage, les girafes sont une espèce menacée

Girafe zoo de Bâle Photo VBGirafe zoo de Bâle©VB

La Journée mondiale de la girafe le 21 juin est une initiative de la Girafe Conservation Foundation, afin de sensibiliser le grand public à la menace qui pèse sur ces animaux dans la nature. Aujourd’hui, il ne reste en Afrique pas plus de 100 000 girafes, qui ne font l’objet de presque aucune analyse scientifique.  Les girafes de Kordofan ne seraient à l’heure actuelle qu’environ 2 000, réparties entre le Tchad, le Nigeria et le Cameroun. Les zoos européens participent donc à un programme d’élevage coordonné par le zoo de Gelsenkirchen (en Allemagne). Près de 90 animaux de cette espèce sont aujourd’hui élevés dans les zoos dirigés à des fins scientifiques partout dans le monde. Avec son troupeau de girafes, le Zoo de Bâle souhaite apporter sa contribution à la protection de cette sous-espèce rare.

Ces jours-ci, les girafes du Zoo de Bâle se promènent régulièrement dans l’espace extérieur du pavillon des antilopes. Pour les observer au mieux, les visiteurs ont tout intérêt, notamment les jours de grande chaleur, à aller leur rendre visite tôt le matin ou en fin d’après-midi. Le pavillon des antilopes, qui a été inauguré en 1910 et compte donc parmi les bâtiments les plus anciens du Zoo de Bâle, réserve en ce moment aux visiteurs d’autres surprises, avec une naissance chez les okapis et même deux chez les petits koudous.

La journée Johannes Beck au Zoo de Bâle
À peine quelques jours après le World Oceans Day du 8 juin 2017, le Zoo de Bâle accueille déjà son prochain événement: le samedi 24 juin 2017, le Zoo de Bâle organise la Journée Johannes Beck. En l’honneur de ce mécène, le zoo restera ouvert jusqu’à 22 h 00 et une animation musicale sera proposée devant le restaurant du Zoo. L’entrée sera par ailleurs gratuite de 16 h 00 à 22 h 00.

Remonter