Christoph Niemann au Cartoonmuseum de Bâle

lundi 8 mai 2017 par baleenfrancais

Christoph Niemann Cartoonmuseum Bâle ©VB

Le Cartoonmuseum de Bâle  expose l’artiste Christoph Niemann jusqu’au 29 octobre 2017

Visite guidée en français Dimanche, 21/5/2017 et 17/9/201 7, 14h

Qui ne se souvient pas du film Le distrait de et avec Pierre Richard ? Pierre Malaquet est dessinateur , chargé de concevoir des slogans publicitaires . Il fonctionne joyeusement par associations d’idées scabreuses en ajoutant à la banalité affligeante des réclames ( oui , nous sommes en 1970 ) sa touche personnelle à coup de marqueur indélébile : le bête verre de vin rouge Corsaire se trouve ainsi travesti en jambe de bois  / Partez les pieds devant avec les chaussures Fernand est une autre trouvaille. Peu de rapport avec Christoph Niemann me direz-vous ? Il y en a au moins un : le pouvoir imaginatif et la performance métaphorique , sans l’aspect macabre et satyrique qui serait plutôt l’apanage de feu Hara-Kiri . La barbe de 3 jours du gars qui se rase chez Niemann est un petit pain au Sésame, l’éléphant qui prend son thé est coiffé d’une theière en guise de tête, celle du dinosaure est une paire de chaussettes , Dark Vador se bat à coups de Stabilo  , le compas est l’habit du pingouin, le peigne fait office calandre de Rolls…Niemann donne plutôt dans la bienveillance et l’observation jamais cynique, presque toujours humoristique , le plus souvent tendre et empreinte d’ humanité , un poète en quelque sorte armé de ses seules couleurs .

 Christoph Niemann Cartoonmuseum Bâle photo VBChristoph Niemann Cartoonmuseum Bâle ©VB

Le Cartoonmuseum de Bâle a l’honneur de rendre hommage pour la première fois en Suisse à l’artiste Christoph Niemann à une grande exposition personnelle. Vivant actuellement à Berlin, Christoph Niemann (né en 1970) est un maître de la métaphore qui a le talent de couler des sujets divers et complexes en se servant de moyens réduits, souvent minimalistes pour créer des images d’une grande clarté. Esquisses rapides et simples ou illustrations et animations complexes, toutes les œuvres de ce remarquable dessinateur sont des mises en œuvre captivantes d’une idée brillante. Or, il ne s’attache à aucune technique ni aucun style en exclusivité, il expérimente plutôt tout en élargissant son répertoire expressif en permanence dans toutes les directions, qu’il s’agisse de la pâte à gâteau,  de briques Lego, de tampons en pommes de terre, de photos surpeintes ou d’animations assistées par ordinateur.

«Christoph Niemann. That’s How!» ou comment les objets du quotidien prennent vie

L’exposition «Christoph Niemann. That’s How!» présente plus de 120 dessins originaux, reproductions, photographies remaniées et animations. En accompagnement de l’exposition, un programme de manifestations est proposé comprenant des entretiens avec l’artiste, des ateliers pratiques et des visites guidées. Christoph Niemann sera pré­sent plusieurs fois à Bâle.

Il transforme les cartes géographiques en poésie, surpeint des objets quotidiens photo­graphiés, sculpte du mobilier design à partir de fruits, crée des arrangements à partir d’ours en gomme ou de briques Lego et dessine le marathon de New York – pendant qu’il le court ! Les multiples intérêts et idées de Christoph Niemann évoluent au rythme soutenu de notre quotidien urbain varié et le reflètent simultanément.Ses œuvres ad­mirablement légères, élégantes et ironiques sont remarquées dans le monde entier et ont forgé sa réputation d’un des illustrateurs les plus recherchés et les plus influents de notre temps.

 Dans la jungle métropolitaine

Christoph Niemann Cartoonmuseum Bâle Photo VBChristoph Niemann Cartoonmuseum Bâle©VB

Né à Waiblingen (Allemagne) en 1970 et formé à l’Académie des Beaux-Arts de Stutt­gart, le dessinateur a initié sa carrière à New York. Rapidement , il publie dans tous les magazines et journaux importants nord-américains. Il crée notamment plus de 20 pages de couverture pour le «New Yorker» et de nombreux dessins pour le «New York Times Magazine».

Lancé en juillet 2008 auprès du «New York Times», son blog dessiné «Abstract City» évoque le quotidien dans la jungle de New York et se concrétise en 2012 par une grande publication éponyme. Il publie en outre plusieurs ouvrages dédiés aux enfants, entre autres le livre nommé pour le Prix Allemand de la Jeunesse «Le roi de la pomme de terre ». «WORDS», un dictionnaire en images pour enfants, illustre les mots anglais les plus simples. Son projet le plus récent consacré aux jeunes et à ceux qui le sont restés est une application interactive et animée appelée «CHOMP» qui place le vi­sage du joueur sur des animaux très stylisés. Niemann a réalisé la première couverture en réalité augmentée du «New Yorker» et a créé une animation à 360 degrés, dessinée à la main, d’un match de tennis pour des lunettes de réalité virtuelle. Une autre facette de son œuvre variée sont les dessins aquarellés réalisés lors de ses voyages qui saisissent et documentent son expérience du voyage et ses rencontres avec les personnes et les lieux. Parmi ses commanditaires, il cite des sociétés et des institutions comme Google, St. Moritz, Herman Miller ou le MoMA. Son ouvrage «Sunday Sketching» paru en 2016 est la publication la plus récente de Niemann et un festin de créativité exubérant qui guide les lecteurs avec intelligence et humour à travers l’univers de ce concepteur ber­linois novateur, récompensé par de nombreux prix.

Biographie Christoph Niemann

Né en 1970 à Waiblingen (Allemagne), Christoph Niemann s’installe à New York City en 1997, après des études à l’Académie des Beaux-Arts de Stuttgart. C’est dans la mé­tropole américaine qu’il débute sa carrière d’illustrateur, de designer et d’auteur. Nie­mann travaille pour des journaux et des magazines comme «The New Yorker », «Time», «WIRED», le «New York Times Magazine» et «Zeitmagazin » mais aussi pour des institu­tions et des sociétés, notamment le Museum of Modern Art, Google et Herman Miller. Il a enseigné à la School of Visual Arts à New York et tient des conférences dans le monde entier sur ses œuvres.

Christoph Niemann Cartoonmuseum Bâle photo VBChristoph Niemann Cartoonmuseum Bâle©VB

Ses dessins font le rapport vivant de la Biennale d’art de Venise, des Jeux Olympiques de Londres, au même titre ses esquisses du marathon de New York – réalisées pendant qu’il le court lui-même et realisé crayons en mains en 5 heures ! Il crée la première couverture en réalité augmentée du New Yorker ainsi qu’une animation de réalité virtuelle à 360 degrés dessinée à la main. Nie­mann est non seulement un auteur de nombreux livres, ses œuvres sont également exposées dans le monde entier, récemment au Musée des Arts et Métiers à Hambourg et au Musée d’Art Appliqué à Vienne.

Christoph Niemann Cartoonmuseum Bâle Marathon de New-York photo VBChristoph Niemann Cartoonmuseum Bâle Marathon de New-York©VB

L’artiste est un membre de l’Alliance Graphique Internationale et il a été admis en 2010 à l’«Art Directors Club Hall ofFame». Christoph Niemann a été récompensé par des médailles et des distinctions décernées par les grandes organisations de médias et de design américaines Art Directors Club, Society of Publication Designers et American Institute of Graphie Arts, ainsi que par la Lead Academy allemande.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Expositions (sélection)

Museum for Art and Design (MKG) Hamburg, 2016 Museum of Applied Arts (MAK) Vienna, 2015 Galerie Max Hetzler Berlin, 2015

Museum Für Konkrete Kunst Ingolstadt, 2014 Mercator Institute, Berlin, 2014

Galerie Max Hetzler, Berlin, 2013

Galerie der Stadt Backnang, Backnang, German y, 2013 NLB Galerija, Ljubljana, Slovenia , 2010

Gallery Nine, New York Times, NY, 2005 Galerie Le Lys, Paris, 2000

Bibliografie (sélection)

Sunday Sketching, English Edition, published by Abrams, New York, dtsch. Kneese­ beck, 2016

WORDS, 352 Pages, Published by Greenwillow Books, New York, 2016

One Minute till Bedtime. 60-Second Poems to Send You of to Sleep, November 2016 Erich Kastner, Atrium Verlag, 2015

Der Kartoffelkônig, Jacoby Stua rt, 2015 The Pet Dragon, Greenwillow Books, 2008 Abstract City, Abrams New York , 2012

Informations pratiques

Durée de l’exposition : 6 mai 2017 – 29 octobre 2017

Horaires d’ouverture : Mardi à dimanche : 11 – 17 heures

Visite guidée en français Dimanche, 21/5/2017 et 17/9/201 7, 14h

Conservatrice : Anette Gehrig, Bâle

Médiation / Relations publiques : Anette Gehrig, Alena Kress

CARTOONmuseum de Bâle

Remonter