Fondation Beyeler Tobias Rehberger 24 Stops

mardi 14 juin 2016 par baleenfrancais

24 Stops Une

Tobias Rehberger 24 stops  de  la Fondation Beyeler au Vitra Campus : juin 2016 suite et fin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le projet 24 Stops , c’est 2 plaisirs en un : embrasser d’un seul regard art et nature rend heureux , aucun doute !  Beaucoup l’ont compris qui installent sculptures et autres oeuvres dans les allées des parcs et jardins , au hasard des routes , au milieu des forêts ou même sous les oceans  . L’originalité de l’idée est de détourner de leur caractère purement fonctionnel des objets – cloche, girouette- auxquels Tobias Rehberger prête une allure artistique creant ainsi une confusion volontaire entre 2 mondes , l’un pragmatique , l’autre plus onirique.

 » Le projet 24 Stops associe géographiquement deux centres majeurs de l’esthétique: le Vitra Campus de Weil am Rhein et la Fondation Beyeler de Riehen. C’est à dire l’oeuvre d’art comme objet fonctionnel et l’objet fonctionnel comme oeuvre d’art . Le paysage superbe et l’immersion dans la nature complètent cette expèrience.  »  Tobias Rehberger décrit ainsi son bienveillant travail entamé en septembre 2015  par les 12 premiers Stops  et rendu possible grâce aux efforts conjugués des responsables  de la Fondation Beyeler ,  de la ville de Riehen , du Vitra Campus  , du maire de Weil am Rhein  et de IBA Basel 2020 .

En ce joli mois de juin 2016 ,  promu à la traque du moindre rayon de soleil , Tobias Rehberger continue avec allégresse son petit bonhomme de chemin pastoral de la Fondation Beyeler jusqu’au Vitra Campus , soit 5km jalonnés de 24 objets aux couleurs vives tranchant sur le paysage  faisant office de repères topographiques .

Sam Keller, directeur de la Fondation Beyeler et Theodora Vischer, senior curator ,  avaient convié pour inaugurer la balade de Tobias , l’artiste bien sur , Rolf Fehlbaum , Président du Vitra  , Carlo Giordanetti  directeur artistique de Swatch, sponsor sans qui le projet – en gestation depuis 5 ans – n’aurait  assurément pas vu le jour, le maire de Weil am Rhein , celui de Riehen et un représentant d’IBA Basel 2020 , initiateurs de l’idée du chemin transfrontalier présentée dans le cadre de l’exposition IBA Bâle 2020.

Sam Keller et le Cukoolus © VBSam Keller et le Cukoolus © VB

Ce dimanche 12 juin , nous avons emprunté le chemin des 24 stops en commençant dès la sortie de la Fondation Beyeler par les cages à oiseaux multicolores suspendues en un arrangement élégant pour continuer en direction de la Naturbad pour y lire l’heure sur l’horloge geante et filer vers la douane /Zoll germano-suisse , interdite de circulation pour laisser le public- nombreux-  profiter de l’installation du Cuckoolus Nest, le nid de coucou temporaire posé là par Swatch juste pour l’été en guise de drôlatique guérite de douanier, belle opération promotionnelle !

And the winner is ! Swatch – la plus grande galerie d’art pour le poignet – a toujours été associée aux artistes contemporains et le montre encore cette fois-ci : Carlo Giordanetti ( très heureux d’être l’italien qui a reussi à faire obstacle au passage de la frontière germano-suisse) , a présenté la Swatch Art Special , disponible dans une édition limitée de 4962 pièces , dans son méga-écrin jaune canari de boîte à coucou qui coucoute lorsqu’on l’ouvre – La montre sera vendue exclusivement du 12 Juin au 22 à deux pas de la Zoll côté allemand dans une guérite façon douanière , le Pop-Up Store , sous l’enseigne « Cuckoolus Nest ». Puis elle quitte le nid afin d’ouvrir le réseau de distributeur international de Swatch. L’un des exemplaires a été gagné parmi le public qui a eu l’honneur de recevoir la montre des mains mêmes de Tobias Rehberger enfermé provisoirement dans la cahute Swatch.

« HEURES POP-UP STORE OUVERTURE»

13 – 22 Juin 2016
En semaine 11h00 à 19 h et le week-end 10 heures-21h00

« 24 ARRÊTS APP»

Guide multimédia ° – Découvrez la manière
Consultez la variété de Rehberger-chemin avec le guide multimédia.MAINTENANT SUR L’APP STORE

24 Stops Tobias Rehberger Cages à oiseaux Halte © VB24 Stops Tobias Rehberger Cages à oiseaux Halte © VB

 

Les artistes peuvent changer le monde ! Swatch le croit , l’entreprise de  Nicolas G. Hayek a d’ailleurs fondé le Swatch Art Peace Hotel à Shangaï, un lieu de résidence avec studios où des artistes du monde entier vivent et crééent en toute liberté.

Remonter