PETER ZUMTHOR La Fondation Beyeler s’agrandit

lundi 8 mai 2017 par baleenfrancais

Courtesy Atelier Peter Zumthor & Partners detailCourtesy Atelier Peter Zumthor & Partners detail

UN MUSÉE DANS LE NOUVEAU PARC :  « JE M’EFFORCE DE CONSTRUIRE DES BÂTIMENTS QUI SERONT AIMÉS. » PETER ZUMTHOR

Au cours des 20 dernières années, la Fondation Beyeler s’est imposée comme le musée d’art le plus apprécié de Suisse. Son programme contribue de façon majeure à la qualité de la vie, à l’attractivité locale et au développement culturel de notre région. Les visiteurs viennent de près ou de loin pour admirer les impressionnantes expositions, participer aux manifestations d’une grande diversité et profiter de la beauté du parc. Soucieuse de pouvoir continuer à satisfaire les besoins de l’art et du public, la Fondation Beyeler a prévu de s’agrandir.

Deux ans déjà après son inauguration en 1997, le bâtiment du musée conçu par Renzo Piano a été agrandi pour pouvoir abriter, en plus de la célèbre collection d’œuvres d’art, des expositions temporaires régulières. Le fondateur du musée, Ernst Beyeler, avait déjà prévu à l’époque qu’il faudrait obtenir encore plus d’espace et considérait que l’extrémité sud du terrain, jusqu’alors inexploitée et située le long du Bachtelenweg, se prêterait idéalement à une extension. Ces dernières années ont prouvé que ce souhait était devenu une nécessité.

Les motifs de l’extension de la Fondation Beyeler

Peter Zumthor photo Martin MischkulnigPeter Zumthor©Martin Mischkulnig

Un musée du XXIe siècle n’est plus seulement un lieu destiné aux objets mais aussi aux hommes. C’est un espace social, où l’on peut faire des expériences, seul ou à plusieurs. On va au musée pour se cultiver, se distraire, se détendre, échanger et faire des rencontres. Les manifestations culturelles et la médiation artistique font aujourd’hui partie des missions essentielles d’un musée attentif à ses visiteurs. Le bâtiment du musée de Renzo Piano ne contenant cependant pas d’espaces adaptés, les manifestations et les événements se tiennent actuellement dans les salles d’exposition, ce qui exige un important investissement sur le plan de l’organisation et de la technique et ne peut se faire que moyennant d’importantes restrictions tout en occasionnant des coûts supplémentaires. Cette contrainte est un des motifs majeurs de ce projet d’extension, l’autre étant le manque de locaux permettant de présenter de façon permanente, en plus d’un programme d’expositions très dynamique, la collection d’art moderne et contemporain en constante expansion. L’espace actuel est également insuffisant pour accueillir les dons et les prêts de longue durée d’artistes, de successions d’artistes et de collections particulières. L’extension prévue est donc essentielle à la poursuite du développement de la Fondation Beyeler.

L’architecte suisse Peter Zumthor a présenté jeudi 4 mai son projet : 3 bâtiments  dans un parc agrandi.

Projet agrandissement Courtesy Atelier Peter Zumthor et PartnerProjet agrandissement Courtesy Atelier Peter Zumthor & Partner

La Maison de l’art en est la pièce principale pour une surface d’exposition de 1500 m2, répartis sur trois étages et trois ailes aux formes libres. La plus grande des salles sera dotée d’une vaste baie vitrée. La structure poreuse de la construction en béton damé vise à créer un effet naturel. « Les graviers et le sable employés pour la réalisation de ce béton proviendront du calcaire jurassique et prêtent au bâtiment une teinte claire et chaude  »  a expliqué jeudi l’architecte bâlois Peter Zumthor aux médias.

Un Parc privé rendu public : la Maison de l’art sera intégrée dans un parc agrandi grâce à l’acquisition d’une parcelle privée , le parc Iselin-Weber . L’ensemble du nouveau parc deviendra entièrement public. Grâce à cette extension, un nouvel espace vert de détente ouvert à tous verra le jour au cœur de Riehen rassemblant le Parc Berower et le parc Iselin-Weber. Le lien entre la Fondation Beyeler et le centre du village en sera renforcé. Comme auparavant, le Bachtelenweg reste ouvert aux habitants, aux agriculteurs, aux cyclistes et aux promeneurs qui se rendent au Lange Erlen.

Un pavillon vitré de plain-pied sera construit entre le bâtiment du musée et la Maison de l’art. Il sera réservé aux diverses manifestations. Il s’agira aussi d’un lieu de repos et de lecture.Un petit bâtiment administratif prendra, lui, place derrière le restaurant actuel. Il accueillera des entrepôts et des bureaux.

«L’interaction entre homme, nature, art et architecture est une des bases du succès de la Fondation Beyeler ; elle a aussi été essentielle dans l’élaboration du bâtiment primé de Renzo Piano. Peter Zumthor apporte la sensibilité et l’expérience nécessaires pour réaliser, en ce lieu bien particulier, un bâtiment de qualité exceptionnelle», a souligné Sam Keller, directeur de la Fondation Beyeler et le successeur de son fondateur, le grand marchand d’art Ernst Beyeler.

Situationsplan 1: 500 Courtesy Atelier Peter Zumthor & PartnerSituationsplan 1: 500 Courtesy Atelier Peter Zumthor & Partner

Frais évalués à 100 millions de francs L’extension prévue repose sur un financement privé. Des dons de la fondation Wyss et de la Collection Daros de la famille Stephan Schmidheiny en constituent la pierre angulaire. Des engagements ont pour l’instant été pris à hauteur de 50 millions de francs.Le projet abouti sera présenté à l’automne ou l’hiver 2017.

 FONDATION BEYELER

Remonter