Michel Blazy à Bâle jusqu’à fin octobre 2013

Michel Blazy Arbres et Balais Photo Matthias Geering : Littmann Kulturprojekte

Michel Blazy s’installe au Schützenmattpark à Bâle jusqu’à fin octobre 2013

Du balai !ça se passe au Schützenmattpark à Bâle jusqu’à fin octobre 2013

Le plasticien paysagiste français Michel Blazy a planté 150 balais

Oui , vous avez bien lu : ” Une forêt d’arbres à balais ” 15o balais dans un cercle d’un diamètre de 10 mètres qui atteindront à la fin de l’été entre  2,5 mètres et demi  et 5  de hauteur; car ces balais sont vivants en somme et deviendront bientôt invisibles car ils seront dépassés par les plantations de millet ( ou sorgho ) qui les entourent;

ceci est un Work in progress , une oeuvre artistique en devenir , en mutation . qui a bien failli ne pas évoluer du tout en raison du mauvais temps du printemps peu propice à la croissance  des végétaux, au point de vue visuel , le résultat fut longtemps assez désolant se rapprochant fortement de l’Arte Povera dans toute sa non-splendeur  ; heureusement , question chaleur , nous nous sommes largement rattrapés cet été et les austères morceaux de bois  nus dressés  vers le ciel , se sont habillés de vert !

 Rien ne se créé , tout se transforme , c’est la vraie nature des choses

Michel Blazy est le père de cette oeuvre temporairement vivante , humaine en somme; le plasticien né en 1966  est un sujet de la Principauté Monégasque et vit et travaille près de  Paris à l’ Ile-saint-Denis.Il réalise des installations éphémères et vivantes à partir des matériaux organiques, alimentaires, les plus humbles et dérisoires de notre quotidien .L’artiste met en évidence les états transitoires, mutations, décompositions et renaissances perpétuelles de la matière aux prises du temps.Ainsi, Michel Blazy expose des  tomates en pleine décomposition, mais il sait aussi mixer Art et Humour  orsqu’il expose des sculptures en nouilles de soja d’un jaune  flashy, des caniches en mousse à raser…

Depuis 15 ans, son œuvre est visible en France et à l’étranger dans des lieux d’art contemporain institutionnels ou privés, mais aussi des espaces interstitiels et décalés.Reconnu internationalement, Michel Blazy a  deja installé ses oeuvres à Versailles et Tokyo en 2006 . Ses travaux ont été présentés à Bâle en 2011 à la Kunsthaus de Muttenz dans le cadre de l’exposition ” Au sujet de la métaphore de la croissance” et la” Forêt d’arbres à balais ” a  été exposée  pour la première fois dans le parc du château de Chaumont sur Loire, certes plus chic mais bien moins populaire que le Schützenmattpark.où Blazy a décidé de ” laisser  la nature faire son travail , tout comme un jardinier contemplatif.” Je veux mettre en situation des objets de telle façon qu’ils retournent à leur forme originelle, naturelle  ” .On comprend que les manches des balais retourneront progressivement à leur condition d’arbre si tant est qu’on les y  aide. Et les balais , à leur condition de …balais dès l’automne lorsque la nature prendra ses quartiers d’été.

Curiosités artistiques en stock

Si tu ne viens pas à l’art , l’art viendra à toi ! C’est ce qu’on pourrait déclarer en observant ces temps-ci ,en plein coeur du Schützenmattpark , d’habitude dédié aux familles , aux enfants , aux jeux , aux pique-niques  et au farniente, quatre oeuvres disséminées , judicieusement mises en valeur par les bons soins organisateurs de Klaus Littmann , intervenant culturel sur la scène bâloise , bien décidé à amener l’art dans les parcs , là o’u il y a de la vie , du bruit , des jeunes , de la joie de vivre .L’idée fédératrice étant d’intégrer l’art dans la nature

Pari réussi pour le créateur de l’évènement ” Skulptur II “, présenté  d’Avril à Novembre 2013 , qui a installé aux quatre coins du parc une sculpture de Keith Harring (Untitled. Head through the belly 1997) , une de Lüginbühl( Dickfigur Beteigeuze 1996), une de Johannes Brus  (Zwei Pferde 2007 )s’ajoutant à la ” forêt d’arbres de balais ” de Michel Blazy  .

L’«intervention culturelle» de Littmann  comprend en tout dix à douze sculptures fixes. Elle sera complétée  par plusieurs actions à court terme .

Liste des 20  artistes participant au projet ” Skulptur II “

Anonymous () , Mathias Braschler (CH) , Monika Fischer (CH) , Hanspeter Hofmann (CH) , Andreas Kopp (NL) , Bernhard Luginbühl (CH) , Yoko Ono (US) , Michael Vessa (US) , Johannes Brus (DE) , Renate Buser (CH) , Eduardo Chillida (ESP) , martin Disler (CH) , Keith Haring (USA) , Sui Jianguo (CHN) , Pier Kirkeby (DNK) , Markus Lüpertz (DE) , CO Paeffgen (DE) , Thom Puckey (GBR) , Michel Blazy (FR) , Department für öffentliche Erscheinungen (DE) , Brad Downey (USA) , Marlene Hausegger (AUT) , Vincent Lamouroux (FR) , Erwin Wurm (AUT)

Sculptures permanentes pendant toute la durée de l’exposition

Johannes Brus (DE), Renate Buser (CH), César (FR), Eduardo Chillida (ESP), Martin Disley (CH), Keith Haring (USA), Hans Peter Hofmann (CH), Sui Jianguo (CHN) (Per Kirkeby DNK), Andreas Kopp (Allemagne), Bernhard Luginbühl (CH), Markus Lüpertz (DE), CO Paeffgen (DE), Thom Puckey (GBR)

Installations, interventions – temporaires

Anonymus (), Michel Blazy (FR), Mathias Braschler et Monika Fischer (CH), ministère de la Apparitions publiques (DE), Brad Downey (USA), Marlene Hausegger (AUT), Vincent Lamouroux (FR), Yoko Ono (JP) Michael Vessa (USA), Erwin Wurm (AUT)

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top