Chick Corea Festival de Jazz de Bâle

Chick Corea Jazz Festival Bâle 2014 photo VB

Le Festival de Jazz de Bâle s’est carrément offert pour 2014  la star du piano jazz-rock Chick Corea ,venu présenter son dernier album solo à la Musiksaal du Stadtcasino; soirée unplugged pour Chick Corea , scindée en 2 parties : d’abord des reprises de grands standards de Cole Porter à Thelonius Monk ou Bill Evans  en passant par Stewie Wonder au sujet duquel Chick Corea raconte comment il lui a été suggéré par le pianiste aux Dreadlocks perlées d’entonner ses standards plutôt que ceux  d’autres musiciens , on est jamais mieux servi que par soi-même… –

40 ans de carrière pour Chick Corea légende vivante du jazz

Chick Corea Jazz Festival Bâle 2014 photo VB
Chick Corea Jazz Festival Bâle 2014 ©VB

La star septuagenaire est également un excellent pianiste classique, même s’il n’a enregistré que très peu dans ce domaine, il a dévoilé au public cette autre corde à son arc en jouant un air de Chopin avec la même virtuosité que pour l’ensemble de son répertoire . En effet, Chick Corea est avant tout auteur-compositeur, sa propre production fut l’objet de la seconde partie du concert, (qui a eu largement ma préférence à dire vrai ) , un véritable régal traduit en une successsion de morceaux sophistiqués ,une série de petits bijoux  qu’il a appliqués artistiquement sur les touches de son piano comme autant d’esquisses , quelque chose qui  m’a rappelé les procédés des  grands peintres,  comme Matisse et ses danseurs ou Picasso et son minotaure , multipliant les croquis de leurs oeuvres  jusqu’à atteindre à la perfection. Un vrai plaisir !En plus, Chick Corea est un chic type , ce ne sont pas les deux musiciens  conviés  sur scène  qui diront le contraire , à coup sur un moment définitivement inoubliable pour les deux chanceux . Le public a été aussi de la partie , c’est devenu une habitude chez les musiciens et Corea n’a pas dérogé à la règle qui a joué le chef d’orchestre pour un canon presque audible .

Chick Corea, (de son vrai nom Armando Anthony Corea) né le 12 juin 1941 à Chelsea (Massachusetts), est un pianiste, claviériste et compositeur américain de jazz et jazz-rock. En tant que membre du groupe de Miles Davis dans les années 1960, il a participé à la naissance du jazz-rock. Il a joué avec  Herbie Hancock, McCoy Tyner et Keith Jarrett, il est considéré comme un des pianistes les plus importants depuis les années 1970. Son premier album en tant que soliste, Tones for Joan’s Bones, sort en 1966. Deux après suit Now He Sings, Now He Sobs, avec Roy Haynes et Miroslav Vitouš.

Il est d’origine Sicilienne et Espagnole. Son père jouait de la trompette dans les années 1930 et 40 à Boston dans un groupe Dixieland. C’est lui qui a mis Corea au piano à l’âge de 4 ans. Ce dernier est vite influencé par Dizzy Gillespie, Charlie Parker, Bud Powell, Horace Silver ou encore Lester Young. À 8 ans il apprend la batterie, ce qui influera sur son jeu rythmique et percussif au piano. Corea débute sa carrière professionnelle dans les années 1960 en jouant avec Cab Calloway, Blue Mitchell et les joueurs de latin jazz Herbie Mann, Willie Bobo ou Mongo Santamaría.

De 1968 à 1971, Chick Corea joue avec l’avant-garde musicale de l’époque. Son style devient plus dissonant. On entend un exemple de ce jeu sur ses albums solos de l’époque, sur ses albums avec Miles Davis ou ses enregistrements avec Circle. En septembre 1968, il remplace Herbie Hancock dans le groupe de Miles Davis.En 1970, Holland et Corea quittent Miles pour fonder leur propre groupe, Circle, composé également de Anthony Braxton et Barry Altschul. Cette formation free jazz enregistre pour Blue Note et ECM.

Au début des années 1970, Corea change profondément de style, abandonnant son jeu « avant-garde » pour un jeu « fusion » qui intègre des éléments de latin jazz au détriment du rock. Dans cet esprit, il crée Return to Forever en 1971. En 1976 sort My Spanish Heart, avec notamment Jean-Luc Ponty au violon, qui combine jazz et flamenco.

En 1992, Corea crée son propre label, Stretch Records.Ces dernières années marquent aussi l’intérêt croissant de Corea pour la musique classique.Un nouveau groupe, 5 Peace Band, avec le guitariste John McLaughlin, a commencé une tournée en 2008. Ils avaient déjà joué ensemble dans le groupe de Miles Davis dans les années 1960.

Chick Corea a été nommé 51 fois aux Grammy Awards, il en a gagné 18.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2014/05/chick-corea-etait-bale">
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top