HollySiz au Mas des Escaravatiers

Mas des Escaravatiers HollySiz 2014©VB

Cécile Cassel My Name is HollySiz

Big Size ! Nous parlons de la stature musicale car pour l’allure générale, sensualité et charisme servent l’ énergie explosive et contagieuse d’ HollySiz ( Mick Jagger , sors de ce corps ! )  . Aucun doute , la belle  est entrée définitivement dans la cour des grands : du rock , des ballades à la David Lynch- A shot nous replonge carrément dans Blue velvet ou Twin Peaks- , de la pop , du presque Metal …Il faut dire qu’ avoir comme références musicales des groupes comme Depeche Mode vous marque son homme – euh sa femme – et nous fait un point commun qui me va droit au coeur, sensation joyeuse décuplée au moment où HollySiz , annonçant la surprise du concert du jour au Mas , entonne un morceau du cultissime Bronsky BeatMyNameisJimmy Sommerville , vous vous souvenez ?

HollySiz ©VB
HollySiz ©VB

Pour ceux qui auraient oublié la généalogie de la blonde héroïne , voici de quoi vous rafraîchir la mémoire : le papa d’HollySiz ( Holly pour Houx , rouge et piquant  , Siz pour le petit nom donné à Cécile par ses amis ) s’appelle  Jean-Pierre Cassel , ses deux demi-frères , Vincent et Mathias le rappeur de Rockin’Squat . Du coup , vu le bain cineastique dans lequel elle a mariné,- d’ailleurs ,Holly, c’est aussi le nom d’un personnage interprété par Sissy Spacek dans “La balade sauvage” de Terrence Malick -on ne s’étonne pas de l’entendre raconter comment elle a concocté un des titres de son album en hommage à Tarantino  sous le pretexte : ” on aurait dit que Tarantino nous aurait commandé un scénario et qu’on aurait écrit une chanson” , petit jeu de quand on était môme partagé avec ses amies des  Brigitte. On est toujours contents quand quelqu’un qu’on aime bien aime bien des gens qu’on aime bien aussi , n’est-ce pas ?

Interrogée par Laurent Ruquier sur les difficultés de s’imposer lorsqu’on a un environnement familial aussi célèbre, Cécile Cassel répond en toute franchise qu’en effet , alors même que sa carrière cinématographique s’allonge sur une décennie , l’interêt médiatique qui lui a été porté a essentiellement et majoritairement concerné sa famille ; du coup, pour aborder librement sa deuxième vie d’artiste , elle a changé de nom , produit son album elle-même , écrit la totalité des paroles et composé 70 % des musiques.  Les amis sont aussi  présents  puisqu’une partie des titres ont été coécrits avec Yodelice – encore une belle référence-  les Brigitte et Ours. Avant de monter sur scène en vedette , HollySiz a fait des premières parties qui l’ont bien propulsée comme celles de  M, Julien Doré et dernièrement Indochine au Palais des sports !

Vous l’avez loupée à Mulhouse ? pauvre de vous ! Mais ce n’est pas grave , HollySiz est de tous les festivals cette année –Voyez le site officiel– 30 dates en 2 années , quelques possibilités de la rencontrer dont une à l’Olympia en octobre 2014 ! Quant à moi ,c’est au Mas des Escaravatiers au soleil de Provence que j’ai eu la chance d’écouter HollySiz, un lieu facilement qualifiable de petit paradis dont je veux vous raconter la petite histoire .

Le Mas des Escaravatiers

My name is Sébastien Costamagna

Entrée en matière à l’entrée du Mas avant le concert :

VB : Bonjour , j’ai vu que vous avez reçu Lilly Wood and the Prick ; nous les avons eus aussi à Bâle à la Kaserne et il parait qu’un titre de ” The fight ”  a été fait ici au Mas , je me souviens bien  du refrain  passé comme un message subliminal ” Rosé, piscine ” qui m’a donné aussitôt l’envie de m’enfuir au soleil.

SC : oui , ” Rosé , piscine “ c’est moi ! On est devenus très copains avec Nili Hadida et Benjamin Cotto, ils reviennent le 1er Août pour la 5ème  fois et un soir après le concert ,  nous étions très joyeux  et ils m’ont proposé de chanter avec eux ,  mauvaise idée alors ce qui m’est venu c’est ” Rosé piscine ” et c’est resté !

VB : ah bon ? et qui a eu cette idée géniale d’inviter des musiciens au Mas des Escaravatiers ?

SC : le Mas des Escaravatiers est le fief de la famille Costamagna , je m’appelle Sebastien Costamagna et j’organise des concerts chez moi depuis 12 ans .

La suite ,ou plutôt le commencement m’est raconté par Mélanie Broglio , chargée de la communication de ce lieu magique.

Sébastien Costamagna est né  il y a 34 ans dans cette belle bâtisse  provençale nichée au coeur des vignobles à Puget-sur-Argens , il est le cadet de la famille Costamagna, entrepreneurs  bien connus dans la région. Les Costamagna  ont l’habitude de  recevoir du monde  car ils organisent régulièrement  des évènements  pour promouvoir leur vin. Lorsque la question s’est posée de  pouvoir garder la maison de famille , Sébastien Costamagna ( 22 ans à l’époque !) réfléchit à un projet permettant de redonner vie à ce lieu enchanteur.Il organise une première exposition de peintures et sculptures et convie pour 3 dates des groupes de musiciens locaux.

Vin , amitié , musique : le trio gagnant

La première star qui a posé ses valises chez Sébastien s’appelle Monsieur Jacques Higelin ; c’était en 2005, il  est resté une semaine entière , depuis la famille Higelin , Izia en tête s’invite à la maison chaque fois qu’elle en a l’occasion.” Ici , on accueille le public comme  les amis et les artistes comme la famille ” dixit Higelin père. On comprend dès lors comment Sébastien Costamagna a convaincu Ayo ( le 7 Août ) , Yodelice ,  Thomas Dutronc  ou Mano Chao s’installent parfois plusieurs jours au Mas des Escaravatiers où 6 chambres peuvent être occupées; l’objectif est que les musiciens se sentent   comme à la maison.

En 2012 , à la question , quels artistes rêverais-tu de recevoir , Sebastien répond Ben Harper ou Keziah Jones et Caravan Palace ( realisé cette année ) ; aucun doute , ce garçon s’y connait en matière de qualité musicale  et le  public répond présent aussi bien pour des artistes confirmés que nouvellement débarqués dans les charts que Sébastien invite en  premières parties. Les nouveaux albums sont le prétexte et la condition au retour des musiciens au Mas .

Le Mas  rassemble ainsi entre 800 et 1000 personnes à chaque concert pour des tarifs sympathiques (de 10 à 35 euros la soirée). La ville et le département contribuent à hauteur de 8% au budget,- participation très faible comparée aux festivals de la région soutenus à hauteur de 30%- complété par des mécènes et les  adhérents de l’association.

Pour  rentabiliser au mieux les 3 mois d’exploitation  estivale du Mas , Sébastien Costamagna  et son équipe( 5 personnes ) ont eu l’ ‘idée de génie de suggérer  des passages entre les catégories de visiteurs en déclinant les possibilités de passer un bon moment  au cours de la journée au Mas des Escaravatiers .Par exemple ,amener les amateurs de vin du domaine à venir écouter des concerts , inviter les familles au  brunch  sonore dominical( 13h à 19h ) et les retenir pour l’apéro sonore , inciter les uns ou les autres à profiter des Pool Parties dès 13h, les fêtards nocturnes seront aussi  surement heureux de rester en soirée – limite 3h – et pour  tout ce beau monde , tout se terminera en musique .

Depuis 2008 , le domaine des Escaravatiers , dans la famille Costamagna depuis un demi-siècle ,est devenu officiellement la propriété de Sebastien dont l’objectif est de monter , à terme une véritable résidence d’artistes . On a aucun doute sur la reussite de cette belle entreprise .En attendant , il aimerait faire venir Charlie Winston , Vanessa Paradis ou M.

le Mas Concerts

Adresse : 514 Chemin de Saint-Tropez

Tourner à droite à la vieille caravane pourrie

83480 Puget-sur-Argens, France

Téléphone :+33 4 94 81 56 83

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top