Angelique Kidjo était à la Coupole

Angelique Kidjo Coupole 2014 Photo VB

Angelique Kidjo  , la voix des femmes africaines

Nous avons été prévenus : cette première soirée  Musiques du Monde  à la Coupole serait dédiée aux femmes!

Personnellement , je m’étais arrêtée à l’album DjinDjin, mais , ça , c’était avant la prestation d’Angelique Kidjo à la Coupole ; avant de chanter pour interpréter son dernier opus ” Eve “ , l’artiste parle, beaucoup et fermement , car elle n’oublie pas une des raisons de sa présence ce soir : la défense et le soutien aux femmes et aux enfants  dans la détresse ,un sujet qu’elle connait bien, elle qui est ambassadrice de l’Unicef et qui  est une femme d’Afrique , un continent ou ses coreligionnaires sont meurtries encore aujourd’hui ou 500000 mères meurent en mettant un enfant au monde , ou des milliers de toutes jeunes filles sont mariées de force , ou l’excision est encore pratiquée …un monde ou  les hommes martyrisent les femmes sans inquiétude d’aucune intervention ni intèrieure , ni extèrieure.

“J’ai commencé à chanter très tôt. A  6 ans , le goût de la musique m’est venu grâce à ma mère qui était directrice de théâtre ( elle embrasse  virtuellement sa maman 87 ans cette année) .” J’ai chanté ” la colombe de la paix ” qui est rapidement passée 3ème dans les charts , j’ai  aussi adapté pour la radio nationale la chanson de Miriam Makeba Les Trois Z et le succès est venu en même temps que  s’est affirmé mon militantisme  pour le secours aux  femmes d’ Afrique. J’ai une immense admiration pour Miriam Makeba – un être humain digne et courageux -qui est montée jusqu’au siège de l’ONU pour boycotter l’Apartheid  en 1963 La paix est une affaire de femmes .C’est ce que chante Angelique Kidjo et la force qu’elle imprime à chacun de ses pas de danse nous convainc encore davantage si nous avions le moindre doute , d’ailleurs le public accompagne volontiers  la Pasionaria de la cause des enfants et des femmes africaines , en yorouba , en anglais ou en français.

Angelique Kidjo©VB
Angelique Kidjo©VB

Eve lèves-toi !

Eve , le prénom de sa mère et le nom de son dernier album , est un hommage aux femmes africaines , à leur beauté , leur élégance ( le Bomba si joliment porté pour mettre en valeur leurs formes généreuses )malgré les persécutions de toutes sortes dont elles sont encore victimes. Angelique Kidjo est née dans une famille de 10 enfants et son père a toujours insisté pour amener sa progéniture à l’école , un thème cher à  la diva africaine pour qui l’accès à l’éducation pour les filles notamment est le meilleur  moyen de lutter contre leur exploitation (elle a créé a Fondation Batonga, qui soutient les études secondaires de jeunes filles africaines).” C’est l’éducation qui réduit la pauvreté . la mortalité infantile , la propagation des MST, les femmes éduquées investissent dans leur famille , leur village, créent leurs entreprises; il faut donner le pouvoir aux femmes , qu’elles soient maitresses de leur vie , qu’elles n’envoient pas leur fille de 12 ans se marier comme au Mali…” On aurait bien imaginé Angélique aux côtés d’une Gisèle Halimi ou d’une Elisabeth Badinter tant ses compétences de tribun sont éclatantes , bien que la première ait l’âge de sa mère et la seconde aurait pu l’être .

Avec l’album Djin Djin sorti le 1er mai 2007, Angélique effectue deja  un retour aux sources de ses racines béninoises. Un grand nombre d’artistes internationaux collaborent à ce projet : Josh Groban, Carlos Santana, Alicia Keys, Joss Stone, Peter Gabriel, Amadou & Mariam, Ziggy Marley et Branford Marsalis. Le titre, Djin Djin, évoque un son de cloche qui célèbre l’arrivée d’un nouveau jour pour le continent africain. L’album est produit par Tony Visconti, connu pour son travail aux côtés des Rita Mitsouko, David Bowie, Morrissey, et T. Rex, entre autres. Djin Djin a gagné Grammy pour « Best Contemporary World Music » album (meilleur album de musique du monde contemporain) et un « NAACP Image Award » récompensant les œuvres des Noirs américains.

” Soyons plus vigilants ! je rêve d’un monde meilleur ou quelqu’un développerait une application par exemple qui permettrait par un simple clic aux femmes en danger d’être secourues . C’est quoi la race humaine ? Nous devons nous interroger . L’entr’aide est primordiale , vitale pour les femmes.

“Les choses vont changer , j’en suis sure :car , je suis une indécrottable optimiste , je crois en cette capacité d’adaptation qui est en nous même si l’argent nous a fait perdre tout bon sens; c’est le mélange des cultures qui est formidable , moi j’adore”

Et Angelique Kidjo a terminé le concert dans la salle pour ramener le public danser sur la scène en sa compagnie , un grand moment de joie partagé.

THEATRE LA COUPOLE

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top