Le placard au Théâtre de Bâle

Elie Seymoun Le palacard photo VB

Le placard : comment en sortir sans y être entré ?

PomPomPom C’est moi Laurent c’est toi Elie C’est moi le gros et toi le petit ; Elie Seymoun et Laurent Gamelon ne nous en voudront  surement pas de les

Laurent Gamelon Elie Seymoun©VB
Laurent Gamelon Elie Seymoun©VB

comparer à leurs illustres ancêtres  , d’autant que l’écriture de Francis Veber joue à fond sur le contraste entre les deux personnages principaux , pas seulement dans la forme – bien  que l’écart de 22 cm entre Santini et Pignon  vous marque  indéniablement un jeu d’acteurs d’entrée – mais aussi dans le fond :  le costaud  est rustre et vulgaire , le timide  est délicat et doux et personne à priori ne souhaite sortir de son  habit  de tous les jours , pourtant fort ridicule de part et d’autre .

Que chacun soit contraint d’ habiter un autre à son opposé , et à condition que  le signataire soit Francis Veber  naturellement , est carrément  hilarant , on  en a mal aux machoires ! Pas autant ri depuis le dîner de cons , c’est dire !  Une question : Bernard Blier aurait-il investi le corps de Laurent Gamelon par hasard ?

On essaie aussi de faire une petite liste de répliques cultes , car c’est un jeu très rigolo auquel nous ont habitués les drôlatiques du Splendid ; extraits :

Pignon , au bord du suicide façon défenestration après l’annonce de son licenciement  : “Ma femme a dit que j’allais rebondir ,on va bien voir ! “

Le bon voisin conseillant à son nouvel ami de sortir du placard , d’avouer son homosexualité .Réponse de l’interessé : ” mais , ça va pas , j’ai pas envie de devenir la fiancée de King Kong !”

Pignon racontant à son voisin qu’on lui a demandé de se déguiser en préservatif pour la GayPride : ” ils veulent que je mette une capote sur la tête” , et alors ? ” Ben , je vais ressembler à une tête de noeuds ” !

Zoé Félix Elie Seymoun©VB
Zoé Félix Elie Seymoun©VB

Pignon , furieux contre son voisin -conseiller : ” à cause de vous , il ne m’arrive que des malheurs  ! ” réponse du voisin en forme d’hommage à Pagnol dans la Femme du boulanger : ” t’entends ça Pomponnette ( oui , il y a un chat dans l’histoire ), il me rend responsable ?

Santini , tombé finalement en amour pour sa victime Pignon  , termine son parcours version vol au dessus d’un nid de coucou rattrapé par un Pignon qui a récupéré toute sa superbe bien qu’affublé d’un affreux pull rose XXL .

A la fin , tout le monde il est beau , tout le monde il est gentil et ils se marièrent ….

Prochaine pièce au Théâtre de Bâle : le Misanthrope avec Julie Depardieu samedi 14 février 2015

Le placard Bâle©VB
Le placard Bâle©VB
Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2015/01/le-placard-au-theatre-de-bale">
LinkedIn
Instagram

One thought on “Le placard au Théâtre de Bâle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top