Madjo était à la Kaserne de Bâle

La Kaserne de Bâle a reçu la française Madjo samedi dernier

Madjo Kaserne ©VB
Madjo Kaserne ©VB

Madjo a rejoint, grâce à des compositions très personnelles naviguant entre folk et soul rythmées par une voix envoutante et chaleureuse , les nouvelles stars de la scène musicale hexagonale , plutôt riche ces derniers temps , citons dans le désordre  , Hollysiz , Irma  (  Volkshaus et Casino ) ,  Zaz ( primée à la Bâloise )  , ou encore  The Do ( à la Kaserne )  , Imany ( Casino ) Christine and the Queens ,  Lilly Wood and the Picks , The Aveners … qui  nous rendront sans aucun doute visite à Bâle  , une belle occasion pour les journalistes de la BAZ qui se reconnaîtront , de realiser que la musique  actuelle de ” La Grande Nation “- Napoleon , lâches-nous !! – ne s’est pas arrêtée à Jane Birkin ou Charlotte Gainsbourg , mais déploie une belle énergie ces dernières années ; profitons-en pour rappeler que Charlotte a une soeur , Lou Doillon ( même âge que Madjo )  auteur-compositeur reconnue grâce à son premier album ” Places ” en 2012. On pardonnera tout de même à l’organe de presse hégémonique son tri très sélectif à la lecture du titre choisi : un ” Vive la France ” auquel on nous a  peu habitué de ce côté du Rhin. L’article fort élogieux du post concert finira par nous mettre d’accord ( Baz 7/4/2015).

Qui est Madjo? Madjo est la contraction de Madeleine et Joseph, les anciens propriétaires de la ” Villa Madjo “. C’est  dans cette maison familiale à Evian-les-bains que  ses grands-parents, puis ses parents ont vécu. À 33 ans, Cécile Grollimunde alias «Madjo» est une artiste pleine de fraîcheur et de spontanéité. Dès les premières notes, on devine les influences anglo-saxonnes.Les créations de Madjo sont métissées de styles très différents, comme son histoire. Née de parents franco-sénégalais, elle grandit en Savoie et suit très jeune une formation classique de violoniste. Plus tard, elle préfère s’engager sur des chemins plus rocailleux, apprend la guitare, le blues et développe ce timbre de voix particulier.

Ses textes s’inspirent volontiers de thèmes profonds et parfois abstraits, comme les relations humaines, les souvenirs ou encore les songes. Elle exprime ses impressions en théâtralisant sa vision de la réalité, donnant ainsi une touche véridique et poétique aux paroles de ses chansons. En écoutant bien, on peut même y retrouver l’univers fantasque de Lewis Carroll à travers la transposition colorée qu’elle fait du monde.Madjo , seule sur scène pendant quatre années,  joue maintenant accompagnée de deux choristes et d’un «beatboxer».

Sa rencontre avec le musicien Sébastien Lafargue fut décisive concernant l’envol de sa carrière. Son premier album mixé par Mark Plati (ancien collaborateur d’Alain Bashung entre autres)  est sorti en septembre 2010 .Madjo revient avec un nouvel album  «Invisible World» , sorti le 2 mars dans l’esprit de cette artiste innovante qui explore  tous les sons sans aucune barrière. Pour “Invisible World” Madjo a puisé l’inspiration dans ses montagnes natales, en Savoie. Un album qu’elle présente comme “une quête personnelle” et que l’on a hâte de découvrir. Certains  considèrent que  Madjo  est influencée  par les univers singuliers de Björk, Nina Simone ou encore Fiona Apple. Pas mal ! SITE OFFICIEL MADJO

 

KASERNE BASEL

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2015/04/madjo-a-la-kaserne-de-bale">
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top