Fondation Vasarely Aix en Provence

Fondation Vasarely : Exposition permanente 44 œuvres monumentales de VASARELY

Pierre Vasarely Président de la Fondation Vasarely©VB
Pierre Vasarely Président de la Fondation Vasarely©VB

Ayant atteint la renommée internationale, Victor Vasarely souhaite créer un centre réunissant urbanistes, architectes et plasticiens pour élaborer la “Cité polychrome du bonheur“. Dès 1966, il pose le principe d’une fondation sur le modèle du Bauhaus pour diffuser sa conception d’un “art pour tous” et de la “ville de demain” intégrant l’art à l’architecture. La vocation de la Fondation  sortie de terre en 1976 est  entièrement tournée vers l’avenir, aux nouvelles technologies, aux sciences, à l’informatique…

L’avenir se dessine avec la nouvelle cité géométrique polychrome et solaire. L’art plastique y sera cinétique, multidimensionnel et communautaire. Abstrait à coup sûr et rapproché des sciences.

La démarche architecturale généreuse de Victor Vasarely

 A Aix-en-Provence Victor Vasarely met en application, ce qu’il définit comme un nouveau techno art social. Lintégration des arts plastiques dans l’architecture, la popularisation de la culture et la diffusion de la plasticité grâce à la production en série d’œuvres d’art sont les objectifs de ce qui constitue un acte de générosité exceptionnel envers la communauté.

Les professions entrant dans le processus de création d’un environnement urbain ou d’une architecture se côtoieraient au sein même de la Fondation. Plasticiens, urbanistes ingénieurs, sociologues, psychologues, architectes, travailleraient ensemble, afin de concevoir le bâtiment et son décor en même temps. Pour Victor Vasarely, “il faut combattre les nuisances visuelles générées par les grands ensembles construits dans les années 60, déshumanisées et déshumanisants. Il faut sortir les gens de leur grisaille quotidienne” en leur offrant la couleur grâce à l’intégration plastique. La beauté plastique de la cité est un facteur aussi indispensable à la santé de l’homme que l’oxygène, les vitamines ou l’amour.

Lorsque Victor Vasarely conçoit son bâtiment, il choisit de recourir au système de préfabrication de tous les éléments de la structure modulaire en béton. Il prévoit également de pouvoir agrandir

l’immeuble afin de créer de nouveaux ateliers, des lieux de réception d’artistes…, adopte à cette fin l’hexagone comme module de base, et décide de donner à chaque alvéole une structure autonome. Dès lors, tout est prêt pour que voie le jour la Fondation dont il rêve.

Victor Vasarely initiateur  de l’art optique

Fondation Vasarely©VB
Fondation Vasarely©VB

Victor Vasarely , né à Pécs en Hongrie en 1906, est un plasticien qui s’est distingué dans l’art contemporain par la création d’une nouvelle tendance : l’art

Fondation Vasarely©VB
Fondation Vasarely©VB

optique. En 1929, il entre au Muhëly, connu comme étant l’école du Bauhaus de Budapest où sont enseignés les preceptes de  Walter Gropius, Wassily Kandinsky, Paul Klee ou Josef Albers. C’est durant cette période qu’ il s’initie aux tendances du constructivisme et découvre l’Art Abstrait. Il  adhère  aux théories visant à promouvoir un art moins individualiste et plus communautaire, un art adapté aux mutations du monde moderne et du monde de l’industrie.

Comme un certain nombre de ses compatriotes, Vasarely quitte la Hongrie et s’installe à Paris en 1930. Il est engagé chez Havas, l’agence de publicité, ainsi que chez Draeger, célèbre imprimeur de l’époque, comme dessinateur – créateur. Son travail de graphiste dans ces agences et plus tard chez Dewambez, lui permet d’aborder l’art du graphisme et de l’esthétique “. Les séjours que le plasticien va effectuer à Belle-Isle et à Gordes vont être d’une importance capitale.”Belle- Isle, été 1947. Les cailloux, les coquillages sur la plage, les remous, au large les brumes, le soleil, le ciel… dans les galets, dans les morceaux des bouteilles brisées, polis par le va et vient rythmé des vagues, je suis certain de reconnaître la géométrie interne de la nature…“. Par la suite (1952-1958) ,Vasarely se tourne vers le cinétisme , l’œuvre la plus représentative de cette période étant “l’Hommage à Malevitch”  .

Fondation Vasarely©VB
Fondation Vasarely©VB

En 1955, à la galerie Denise René à Paris, l’accent est mis sur l’art cinétique. Vasarely et d’autres artistes tels que Duchamp, Man Ray, Calder, Tinguely, ou Agam, exposent leurs recherches sur le thème du mouvement. La même année Vasarely publie son “Manifeste Jaune” qui énonce la notion de “plastique cinétique“. Il renoue ainsi avec les recherches des pionniers constructivistes, mais aussi avec l’enseignement du Bauhaus. Le mouvement ne relève pas de la composition ni d’un quelconque sujet, mais de l’appréhension par le regard qui en est le seul créateur. A partir de 1960, la couleur éclate, dans les œuvres du “Folklore Planétaire“.  le plasticien invente son Alphabet Plastique qui concrétise une idée datant du début du siècle chez les artistes abstraits, celle de dégager une méthode qui permet la création d’un langage universel compréhensible par tous. De 1964 à 1976, Vasarely s’intéresse plus particulièrement à la structure cellulaire dans une série d’œuvres intitulée l’hommage à l’hexagone“.En 1965, il participe à l’exposition “Responsive Eye” au Musée d’Art Moderne de New York, consacré à l’Art Optique.  A partir de 1968, jouant sur la déformation des lignes, Vasarely définit ses structures universelles, puis s’engage dans la célèbre période “Vega” où les gonflements induits par la déformation des éléments qui les composent, traduisent des formes qui s’échappent du plan pour créer ses spectaculaires volumes.

 ACTUALITES DE LA FONDATION :

Fondation Vasarely Aix en Provence ©VB
Fondation Vasarely Aix en Provence ©VB

 

Fondation Vasarely©VB
Fondation Vasarely©VB

Du 18 juin au 31 décembre 2015 Les artistes du GRAV / Michel PAYSANT  L’ŒIL PHÉNOMÈNE

l’Œil Phénomène est une exposition art et science qui témoigne de la permanence de la recherche sur la transmission de la sensation visuelle. Victor Vasarely, considéré comme l’inventeur de l’art perceptuel, de l’Op art a parrainé le Groupe de Recherche d’Art Visuel qui a réuni entre 1960 et 1968 six artistes : Horacio Garcia-Rossi, Julio Le Parc, François Morellet, Francisco Sobrino, Joël Stein, Yvaral. Passionnés de la lumière en mouvement, des illusions d’optique, tous créent des œuvres qui  enchantent et troublent la perception et qui sont l’aboutissement de recherches artistiques alliant science et technique. Dans la continuité Michel Paysant rebondit avec son dessin réalisé à l’échelle nanométrique N.O.A. (Nano Optic Art) et qui ne peut être vu qu’à l’aide de microscopes puissants. Tous ces artistes alors réunis représentant trois générations réfléchissent sur la perception visuelle, jouant sur les mots. Les surprises des révélations de la lumière invitant le spectateur à opérer un temps d’arrêt sur les images pour penser des concepts aux confins de l’art et de la science.
L’exposition est aussi le reflet d’une collection dont la propriétaire généreuse fut un soutien indéfectible aux artistes du GRAV.

 

 

Sur réservation : 04 42 20 01 09
mediation@fondationvasarely.org
10 € par enfant (A partir de 3 ans)
/ accompagnateur 6 euros

Opération de crowdfunding pour la restauration de Majus

Grand merci de la Fondation aux 87 donateurs pour les 12.226 € collectés en faveur de la restauration de « Majus » (œuvre en cartons découpés sérigraphiés  1964 – 1975, 576 X 576 cm).Cette opération de crowdfunding a fait l’objet de nombreux reportages télévisés et d’articles dans la presse spécialisée et généraliste.Le budget complet de restauration de l’œuvre, fixé à 25.000 €, peut encore être complété par les dons adressés directement à la Fondation, par voie postale ou par virement.Les travaux de restauration commenceront en fin d’année 2015.

Responsable mécénat lorena.oneill@fondationvasarely.org

Six oeuvres  de Victor Vasarely retrouvent Gordes

Depuis le 18 avril et pour les trois prochaines années cinq tapisseries d’Aubusson et une céramique monumentale de Rosenthal sont présentées dans la Salle d’Honneur du Château de Gordes.

“…Le Musée didactique de Gordes fonctionne à merveille. Tous ceux, qui, par hasard, par simple curiosité, par intérêt ou par besoin s’y rendent, sont informés de l’essentiel de mes idées et de mon œuvre. Le public, sage et contestataire, moqueur et subjugué, mais unanimement intéressé, est surtout composé de jeunes. J’en suis comblé. ” Extrait du texte de Victor Vasarely Revue Opus n° 46 – septembre 1973

 Yvaral ( Jean-Pierre Vasarely ) : exposition au Musée d’Art Moderne de Pecs

DU 22 MAI AU 30 SEPTEMBRE Ces œuvres appartiennent à la succession de Jean-Pierre Vasarely, dit Yvaral, et sont en dépôt à la Fondation Vasarely.

Gallery of Modern Art
5 rue Panövelde, Pécs, Hongrie

 La Fondation Vasarely en 3D

Le projet Fondation Vasarely 3D a pour objet de créer à partir de la numérisation des plans d’origine, un espace de navigation en trois dimensions accessible sur internet et plateformes mobiles. La numérisation s’oriente sur l’architecture et certaines oeuvres de la Fondation Vasarely, centre architectonique de Victor Vasarely, père fondateur de l’opart, qui est à l’origine d’une production originale, élément majeur du patrimoine artistique français et mondial.

DON ISF

Soutenir la Fondation Vasarely par un don ISF, c’est accélérer la générosité et renforcer nos missions. Vous pouvez choisir d’affecter votre impôt à une cause proche de vos valeurs : la promotion et le développement de l’oeuvre de Victor Vasarely.

Restauration de la Fondation Vasarely

La FONDATION VASARELY PRATIQUE

Ouverture au Public tous les jours de 10h00 à 18h00 ainsi que les jours fériés
Visites guidées samedi et dimanche à 14h30

Visites supplémentaires les

• 6, 27 et 28 juillet à 14h30
• 21 et 22 juillet à 10h30
• 4, 17, 18 et 27 août à 14h30
• 7 et 14 août à 11h
• 11 et 28 août à 15h30

Départ à partir de 6 personnes
Visites-jeux de piste
le mercredi de 14h30 à 15h30
le samedi de 10h30 à 11h30
Départ à partir de 5 personnes

La Fondation Vasarely est une fondation privée, reconnue d’utilité publique depuis le 27 septembre 1971.
Le Musée Didactique de Gordes a présenté de juin 1970 à mars 1996 l’œuvre peint.
Le Centre architectonique d’Aix-en-Provence est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques
depuis le 21 novembre 2003, partie intégrante du Plan Musées 2011-2013.

Fondation Vasarely
Jas-de-Bouffan
1, avenue Marcel Pagnol
13090 Aix-en-Provence
www.fondationvasarely.org

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top