Spielzeug Welten Museum Parasols et ombrelles de Michel Heurtault

Les parapluies d’Paris de Michel Heurtault au Spielzeug Welten Museum

Michel Heurtault SWMB©VB
Michel Heurtault SWMB©VB

On aurait presque envie qu’un petit nuage gonflé de pluie crève chaque matin sur notre tête pour passer commande à Michel Heurtault , LE maître es parasolerie français qui s’installe au Musée des Jouets du Monde ( Spielzeug Welten Museum jusqu’au 3 avril 2016.

Le monde entier est inondé d’ombrelles et parapluies venus d’Asie, seule une petite entreprise artisanale de Paris résiste à cette tendance. Avec des matériaux traditionnels et un savoir-faire exclusif. On trouve dans la petite boutique des parapluies et des ombrelles pour tous les temps et toutes les occasions: contre la pluie, contre le soleil, pour un mariage, pour un film historique, pour un défilé de haute couture ou encore pour une exposition temporaire très spéciale. C’est le monde de Michel Heurtault. Ce parisien d’adoption a acquis lui-même son incroyable savoir sur les ombrelles et les parapluies – ainsi que l’art de la restauration d’ombrelles et de parapluies anciens. Son savoir est reconnu comme étant unique et il contribue à sa renommée mondiale, ainsi qu’à diverses distinctions, dont celle de Maître d’Art ( acquise en 2013 qui lui a permis de rejoindre ses 107 collègues artisans d’excellence ).

Spielzeug Welten Museum BaselL’exposition présentera plus de 400 pièces muséologiques d’une époque révolue ainsi que de nouvelles créations. Les diverses pièces dont sont composés une ombrelle ou un parapluie seront aussi exposées: des poignées en forme de chien ou de chat, en passant par des pièces de marchandise au mètre en dentelles anciennes et en broderies d’époque, jusqu’aux baleines en fanons ou en métal. L’ombrelle et le parapluie sont riches d’une histoire trépidante vieille de 4000 ans. La pièce la plus ancienne de la collection est issue de l’atelier de Jean Marius, l’inventeur du premier parapluie pliant en trois qui, au début du 18e siècle, obtint un droit de marque exclusif du Roi-Soleil Louis XIV.

L’origine de l’ombrelle et du parapluie remonte au 3ème millénaire avant J-C. On trouve à cette époque en Egypte des objets en forme de parapluie , les écrans-éventails. De nombreuses illustrations issues de la culture assyrienne représentent le parapluie et l’ombrelle sous leur forme actuelle. Ces objets étaient utilisés par les Perses et les Assyriens mais aussi par les Grecs comme symbole de souveraineté. De même , en Asie et en Afrique , les ombrelles sont connues depuis le 1er millénaire av J-C comme symboles de pouvoir et d’autorité. En Chine , ces objets gracieux sont connus depuis le 11ème siècle av J-C . Leur nombre d’étages , leur couleur et leur forme permettait de reconnaître en Inde , au Japon et en Chine la position sociale du dignitaire. Au Japon , le parapluie rouge appartenait à l’empereur.

En Europe , chez les grecs et les romains , l’ombrelle était en grande partie l’attribut des femmes. C’est à partir du Moyen-Âge que se répand vraiment l’utilisation de ces accessoires de protection , notamment en devenant un élément significatif des cérémonies papales dès le 12ème siècle. Le parapluie du souverain pontife est encore utilisé comme l’insigne de son pouvoir et de sa dignité.Les armoiries papales du 18ème et des pièces de monnaie datant du 19ème portent la clef de Saint-Pierre croisée avec le parapluie.

Jusqu’à la fin du 16ème siècle , en Europe occidentale , aucun usage profane des ombrelles et parapluies n’a été relevé. Dès le 17ème siècle , l’utilisation de l’ombrelle s’est imposée en France , en Italie et en Allemagne, tout d’abord principalement à la cour des résidences royales.

Michel Heurtault Expo SWMB ©VB
Michel Heurtault Expo SWMB ©VB

Selon un inventaire de la garde-robe de Louis XIV en 1673, 11 ombrelles de taffetas multicolores et 3 parapluies de toile cirée, doublée de soie et ornée de broderie d’or étaient à sa disposition.

A partir du 18ème , le parapluie s’impose dans toutes les classes sociales et devient un accessoire indispensable de la garde-robe de ces dames pour devenir l’objet utilitaire pour tous qu’il est devenu. Début XXème , parapluies et ombrelles deviennent des accessoires de mode . Jusque dans les années 60 , il est encore possible de  faire confectionner un parapluie sur mesure à Paris ou à Londres, c’est l’apparition des premiers parapluies à bas prix venus de Chine qui  en sonne le déclin . On ne trouve dans l’Europe actuelle plus aucune fabrique d’armatures de parapluie. Le meilleur appareillage mécanique était fourni dans les années 1950 et 1960 par l’entreprise allemande Knirps.

Le maître d’art Michel Heurtault à Paris et ses passions

A l’image des compagnons dont la réputation est l’excellence dans leur domaine , Michel Heurtault s’est choisi très tôt une passion : celle des ombrelles et parapluies . Alors qu’il n’avait pas encore 10 ans , il démontait les parapluies pour les remonter  en observant le pliage et le mécanisme pendant que les copains jouaient avec leurs petites voitures. A 20 ans ,il commença une collection de grande envergure et fit des trouvailles sur les marchés aux puces ou dans les salles de vente. Il dispose aujourd’hui de 3000 pièces historiques de grandes valeur.

Michel Heurtault Expo SWMB©VB
Michel Heurtault Expo SWMB©VB

Sa vocation est définitivement artistique : sa carrière débute par une formation de createur et de couturier de costumes pour le film et le théâtre. Son habileté dans le domaine technique se retrouve dans sa fonction de createurs de corsets pour la haute-couture parisienne- John Galliano pour la maison Dior ou ombrelles à la demande de Jean-Paul Gaultier pour la maison Hermès. Michel Heurtault est aussi sollicité par l‘Opéra de Paris.On fait aussi appel au maître lorsque des parapluies ou des ombrelles sont demandés pour tourner un film historique. Michel Heurtault est le seul createur de parapluies et ombrelles qui possède encore le savoir-faire ancien et des outils vieux de près d’un siècle et les productions cinématographiques font souvent appel à lui lorsqu’ils recherchent l’authenticité . Par exemple , les creations de Michel Heurtault apparaissent au bras de Cate Blanchett dans le Cinderella de 2015, de Mia Wasikowska jouant Madame Bovary , de Diane Kruger interpretant Marie-Antoinette dans les adieux à la reine , même Woody Allen accessoirise Emma Stone d’une ombrelle provenant de la collection Heurtault dans le film Magic in the Moonlight.

Michel Heurtault a été récompensé en 2013 du titre de Maître d’Art , sacre d’excellence professionnelle reçu seulement par 107 artisans en France pour leur technique et leur savoir-faire exceptionnels.

Les creations actuelles de Michel Heurtault sont souvent inspirées des swinging sixties  et surtout ” elles sont faites pour durer une vie !” insiste le Maître. La Parasolerie Heurtault garantit un parapluie qui  ne se retourne pas au gré d’une rafale , qui ne contient aucune matière plastique, seulement de la soie , du lin ,du coton , du bois noble pour le mât, il   s’ouvre de façon impéccable; le tout est cousu main. Pour parfaire un parapluie Heurtault , la technique ne suffit pas , il faut aussi avoir une âme d’artiste et Michel Heurtault est perfectionniste , il vérifie jusqu’au son produit par l’eau coulant sur l’étoffe du parapluie après avoir contrôlé l’équilibre entre  la poignée , le mât , et les panneaux de tissus .

La pièce la plus ancienne de la collection est issue de l’atelier de Jean Marius , l’inventeur du premier parapluie pliant en trois qui , au début du 18ème siècle, obtint un droit de marque exclusif du Roi-Soleil Louis XIV.

L’exposition temporaire du Spielzeug Welten Museum présente de 400 modèles exclusifs d’ombrelles et de parapluies .

Michel Heurtault SWMB©VB
Michel Heurtault SWMB©VB

Michel Heurtault sera présent à Bâle à nouveau  les 12 et 13 mars 2016 

Parasolerie Heurtault

Spielzeug Welten Museum Basel
Steinenvorstadt 1, CH – 4051 Basel
Tel. +41 (0)61 225 95 95
Fax. +41 (0)61 225 95 96

Entrée
CHF 7.- / 5.-
Entrée gratuite pour les enfants de moins de 16 ans accompagnés par un adulte.

Museums-PASS-Musées accepté.

Heures d’ouverture 
Musée et Boutique, tous les jours de 10 à 18 heures
Ristorante La Sosta, tous les jours de 10 à 18 heures

Carnaval 2016
15.02.2016 – 17.02.2016: fermé

Pâques 2016
25.3.2016: 10-17 h | 26.3.2016: 10-18 h
27.3.2016: 10-18 h | 28.3.2016: 10-18 h

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2016/01/spielzeug-welten-museum-parasols-et-ombrelles-de-michel-heurtault">
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top