Pipilotti Rist au Kunsthaus Zürich

Pipilotti Rist au Kunsthaus de Zürich 26 février – 8 mai 2016

Pixel Wald Pipilotti Rist©VB
Pixel Wald Pipilotti Rist©VB

Pipilotti Rist (*1962), figure pionnière de l’art vidéo, a bâti sa renommée mondiale sur ses installations vidéo d’une audacieuse sensualité. Sur un mode divertissant, ironique et plein d’assurance, elle s’y penche sur les conventions et les tabous. L’exposition présente des oeuvres clés du début de sa carrière internationale, et notamment les vidéos monocanal qui l’ont fait connaître dans les années 1980. En exclusivité pour la Kunsthaus, Pipilotti Rist réalise dans la vaste salle Bührle une installation de grand format dans laquelle elle explore de nouvelles voies artistiques et techniques.
Cette exposition est plus qu’une rétrospective: occupant une salle entière, elle est conçue comme une installation globale dans laquelle des oeuvres récentes et d’autres plus anciennes instaurent des liens étonnants entre les différentes périodes et activités de l’artiste. Conçu comme un glossaire, le catalogue en allemand et en anglais met en lumière les thèmes et les concepts les plus importants de l’univers artistique de Pipilotti Rist à travers des contributions littéraires et visuelles.

L’exposition est présentée en exclusivité au Kunsthaus Zürich et fait un retour sur quatre décennies de creation. L’installation video de 2014 emplissant toute une pièce” Worry Will Vanish Horizon est présentée pour la première fois à Zürich. De même , une nouvelle oeuvre de grand format ” Pixelwald “2016 a été réalisée spécialement pour le Kunsthaus de Zürich . La pièce est habitée de 3000 LED en suspension , qui changent  sans cesse de couleur , 2 écrans geants présentent différents paysages humains ou vegetaux , le tout sur une musique très zen ; il s’agit d’une forêt magique dans laquelle les visiteurs peuvent se promener et s’installer au sol sur des coussins pour se fondre dans cet ” écran explosé dans l’espace “pour reprendre la description de l’artiste.

1000m2 pour 41 oeuvres de Pipilotti Rist

Pipilotti Rist Die Unschuldige Sammlung©VB
Pipilotti Rist Die Unschuldige Sammlung©VB

L’idée est d’intégrer le public aux installations parfois sensuelles et déconcertantes  mais toujours imaginatives de l’artiste. D’une manière ludique et pleine d’humour , Pipilotti Rist aborde des questions liées à la perception , sans se priver de soulever des questions féministes ou passer des messages politiques comme dans l’installation ” Die Unschuldige Sammlung “(1985 – vers 2032) à l’entrée de l’exposition qui propose un pan entier d’emballages plastiques et autres blisters collés sur une vitre du  musée  et dont on comprend bien la motivation . A grand renfort de technique , des petits gestes affectueux sont mis en scène . Rist donne par exemple à la Heimplatz et le café situé dans le Hall d’entrée du Kunsthaus une touche poétique , interrogeant au passage des fonctions et des processus généralement considérés comme ” allant de soi ” dans la vie des musées.

«TASTENDE LICHTER»: UNE ŒUVRE CONÇUE POUR LA VERRIÈRE ET POUR UN DES BAS-RELIEFS DE LA FAÇADE DU KUNSTHAUS

Une autre œuvre sera également visible depuis l’espace public: «Tastende Lichter» de 2016. En étroite collaboration avec le Kunsthaus Zürich, «Tastende Lichter» a été spécialement conçue par l’artiste pour la verrière historique qui recouvre l’aile d’entrée du Kunsthaus de Karl Moser (1860-1936) ainsi que pour l’un des bas-reliefs de la façade, «Le combat de l’amazone» (1910), œuvre de Carl Burckhardt (1878-1923). L’installation sous le toit, avec ses «Moving Lights» mobiles, est conçue pour être vue de l’extérieur. Elle sera visible dans l’obscurité de la Heimplatz et des environs. Elle occupe une surface de plusieurs centaines de mètres carrés de verre et la structure en acier sur laquelle elle repose. À certaines heures de la nuit, elle sera visible de loin. Une vidéo projetée sur l’un des cinq bas-reliefs néoclassiques fait également partie intégrante de l’installation. Le bas-relief choisi comme écran orne la façade nord-ouest, il représente le combat d’un Grec et d’une Amazone, que la projection libère. La réalisation et l’acquisition de cette œuvre commandée pour la collection du Kunsthaus a bénéficié du soutien de Swiss Re – Partenaire pour l’art contemporain.

PERFORMANCE, APPLI ET PUBLICATION

Pipilotti Rist Die Geduld©VB
Pipilotti Rist Die Geduld©VB

L’exposition est accompagnée d’une appli interactive avec audioguide ( gratuits et disponibles en français) et d’un catalogue en allemand et anglais (éditions Snoeck, 168 pages, 117 reproductions, en vente au prix de CHF 49.- à la boutique du Kunsthaus). Conçue comme un glossaire, la publication reprend tous les principaux thèmes de Pipilotti Rist par ordre alphabétique, assortis de brefs textes d’auteurs très divers. On y croise des noms connus, par exemple Martin Suter ou Elisabeth Bronfen, mais on trouve aussi des articles d’un chercheur du CERN et des textes écrits par des enfants. L’artiste a elle-même contribué à cette publication par des poèmes, dont certains inédits. L’ouvrage contient 12 grandes planches détachables qui permettront au lecteur de poursuivre en privé sa visite de l’exposition.

À noter, l’événement particulier que constituera la performance d’Eugénie Rebetez (*1984), l’une des jeunes danseuses et chorégraphes suisses les plus importantes de sa génération. Elle s’est fait remarquer pour la première fois dans la pièce «Öper öpis» de Zimmermann & de Perrot. Avec «Gina» – une figure de femme excessive – Eugénie Rebetez a su conquérir un large public en jouant, en dansant et en chantant. Cette performance au Kunsthaus est une nouvelle production et elle est le fruit d’une collaboration avec Pipilotti Rist. Elle aura lieu le 14 avril à 19h et les 16 et 17 avril à 14h, dans l’exposition. L’entrée est comprise dans le billet d’accès à l’exposition.

Pipilotti Rist Worry will vanish©VB
Pipilotti Rist Worry will vanish©VB

 INFORMATIONS GÉNÉRALES

Kunsthaus Zürich, Heimplatz 1, CH-8001 Zurich, Tél.: +41 (0)44 253 84 84, www.kunsthaus.ch.

Mar/ven-dim 10h – 18h, mer, jeu 10h – 20h, fermé le lundi. Jours fériés: Jours fériés: Pâques du 25 au 28 MARS, 1er et 5 mai: 10h –18h.

Une visite guidée publique en français aura lieu le samedi 2 avril à 13h. Les

visites guidées publiques en allemand auront lieu le mercredi à 18h, le vendredi à 15h et le dimanche à 11h. Des visites guidées privées peuvent être organisées sur demande.

Entrée avec audioguide/app (français/allemand/anglais): CHF 22.- / CHF 17.- tarif réduit et groupes à partir de 20 personnes. Gratuit jusqu’à 16 ans.

Prévente: Offre combinée RailAway CFF avec réduction sur le voyage et l’entrée: en vente en gare ou auprès de Rail Service 0900 300 300 (CHF 1,19/min. depuis le réseau fixe), www.cff.ch/kunsthaus-zuerich.

Zurich Tourisme: réservation de chambres d’hôtel et vente de billets. Service d’information touristique en gare principale, tél. +41 44 215 40 00 information@zuerich.com, www.zuerich.com.

Kunsthaus Zürich Pipilotti Rist©VB
Kunsthaus Zürich Pipilotti Rist©VB
[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top