Theatre de Bâle Saison Française Des Gens bien

Miou Miou Des Gens Bien Théâtre de Bâle © VB
Miou Miou Des Gens Bien Théâtre de Bâle © VB

Attention , quelqu’un de bien peut cacher quelqu’un de moche et vice-versa , soyez attentifs !

Des Gens bien  c’était dimanche au Théâtre de Bâle

En 1989 , Michel Fugain chantait les Gentils Méchants qui démarrait comme ça :

Qui c’est qui est très gentil ? Les gentils

Qui c’est qui est très  méchant ? Les méchants

Son truc à lui était de remarquer que les méchants sont ceux vers qui on se tourne et les gentils ceux dont on se détourne par une espèce de perversion humaine très commune . Le truc de David  Lindsay -Abaire , c’est de montrer que le gentil n’est pas toujours celui que l’on croit , et le méchant du coup non plus .

Margie est licenciée

Anne Bourgeois , metteure en scène des Gens Bien , nous dresse le tableau  dans les premières minutes : Boston , quartiers pauvres , décor misérabiliste , poubelle en ferraille ,  escalier pourri menant à un genre de hangar graphité grossièrement, l’arrière-cour de la superette du coin . Au début , tout va mal et ce n’est rien par rapport à ce qui va suivre . Margie , comme l’annonce la pièce , est  caissière chez Dollar Store. Elle est en discussion avec Stevie un jeune gars qu’elle essaie de convaincre de ne pas la virer . Du coup , on prend évidemment tout de suite parti pour cette petite femme fluette à l’allure simple et au verbe direct  , mère célibataire de Joyce lourdement handicapée qu’elle sert comme alibi à ses manquements professionnels  . Rien ne fera céder le bougre , qu’on prend immédiatement en grippe, pas  même la référence à l’amitié de longue date de Margareth la pauvrette-  à fort caractère tout de même – avec Suzie sa mère .

Donc , les méchants , c’est les indiens , les gentils , c’est les Cow-Boys … enfin , le doute s’immisce déja avec l’histoire de la dinde volante : Margie , pensant attendrir Stevie , lui rappelle comme sa mère Suzie s’est jadis fait repérer à sa caisse avec une dinde planquée sous ses jupes – faut bien les nourrir ces gosses !-et comme tout le monde a rigolé en entendant Suzie argumenter par un comique ” Mais qui m’a foutu ce bestiau mort entre les pattes ? ” Ce qui ne fait pas rire du tout Stevie se souvenant seulement que sa mère avait alors passé le reveillon au poste  après avoir été remise entre les mains de la police par Margie elle-même , laissant ses soeurs seules à la maison.

Changement de décor : 3 copines prennent le thé

Brigitte Catillon Des Gens Bien Théâtre de Bâle ©VB
Brigitte Catillon Des Gens Bien Théâtre de Bâle ©VB

Décor  : la cuisine de Dotie -Isabelle de Botton , lutin multicolore qui trouve quand même que “ C’est pas une vie la vie “ et qui se rattrape en  louant son studio à Margie 50 $ et en  fabriquant des lapins en polystyrène à 5$ pour arrondir ses fins de mois . Dotie n’a pas inventé la poudre  et trouve que l’art , c’est du travail ! Elle  a aussi un fils , Russel,  au chômage , victime du système selon elle . Il y aussi Jean ( Brigitte catillon )  , la copine qui cause cash et bosse comme serveuse . Pour elle , Margie est trop bonne , c’est pour ça qu’elle n’y arrive pas , pour reussir faut être egoïste , sinon , on finit comme Cookie Mc Dermott –morte dans la rue et seule -.” Stevie , le vilain qui a viré Margie est rhabillé pour l’hiver . Selon Jean : ben oui , surement qu’il est PD , il joue au Bingo tous les samedis , un truc de filles, les mecs , ils se bagarrent , jouent au rugby , prennent des cuites …un tas de reflexions profondes existentielles dans ce genre quoi.

Quartiers chics Margie Mike et Cathy

Au départ , lorsque Margie , poussée par Jean part retrouver son ex boy-friend devenu médecin pour lui demander de l’aide, tout se passe à peu près normalement , elle est impressionnée par l’ascension  et la prestance de son ex-compagnon , il pavanne comme un coq un  peu niaisement , mais les choses tournent vite , et les petites méchancetés gratuites fusent : le “ tout le monde est beau ici , vive la vie “ est juste sa façon de reprocher à l’autre d’être définitivement entré dans le monde des bourgeois nantis où elle n’a , pour sur ,pas sa place , l’enculée de la reception le lui a bien fait sentir . Oui , Margie n’est pas très polie surtout quand elle se transforme , à son insu semble-t-il en Mister Hyde pour s’employer methodiquement à détruire la belle image toute lisse de Mike ( excellent Patrick Catalifo qui passe par tous les sentiments , du gars content de lui , bien dans ses baskets au type anéanti par la vigueur et l’ acharnement méticuleux de son ex-copine ). Mike est marié à la délicieuse Cathy ( Aïssa Maïga , tant de grâce en une seule personne , trop injuste ! ), un beau mariage , un peu fuiteux mais bon , solide tout de même à la fin . Margie Walsh ( Miou-Miou , La Miou -Miou qui  reussit la prouesse de devenir detestable presque jusqu’à la fin , est venue là pour foutre le bordel dans le chantier .

Aïssa Maïga Des Gens Bien Théâtre de Bâle ©VB
Aïssa Maïga Des Gens Bien Théâtre de Bâle ©VB

Et c’est presque gagné , sauf que David Lindsay-Abaire aime les histoires qui se finissent bien ( oui , c’est un américain : poncif gratuit nda ) : le couple Mike-Cathy résiste aux vents contraires , Margie décide de retourner au boulot même chez Gillette et Stevie donne ses sous pour que Dotie ne foute pas Margie et Joyce à la porte .

C’est quoi des Gens bien ?

Personne n’est vraiment méchant , raciste , egoïste , vaniteux , enfin , pas tout le temps . Ou bien , tout le monde est un peu tout ça mais parfois , notre part d’humanité nous rappelle à l’ordre et nous redevenons des gens bien !

L’espoir n’est pas fait que pour les imbéciles , qu’on se le dise !

—————————————————————————————————————-

Des gens bien est l’adaptation française de Good People, jouée à Broadwy au Samuel J. Friedman Theater et a reçu le prix 2011 de la meilleure pièce “New York Drama Critics’ Circle Awards”

THEATRE DE BALE SAISON FRANCAISE

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top