Cartoonmuseum Aline Kominsky-Crumb et Robert Crumb

Le Cartoonmuseum de Bâle propose : Aline Kominsky-Crumb & Robert Crumb Drawn Together 2 juillet – 13 novembre 2016

Cartoon museum Basel Aline et Bob

Pour la première fois en Europe, le Cartoonmuseum de Bâle consacre une exposition avec «Aline Kominsky-Crumb et Robert Crumb. Drawn Together» . La coopération des deux artistes avant-gardistes Aline Kominsky-Crumb et Robert Crumb au cœur d’une vaste exposition présentant dessins originaux, peintures et photographies.
Hilarante et impertinente, la série autobiographique «Aline & Bob» passe tous les clichés relationnels et familiaux à la moulinette, mais ne perd jamais le rapport avec la réalité. Pionniers de la bande dessinée underground, ils sont parmi les artistes les plus remarqués à l’heure actuelle.
Les deux artistes sont présents à l’ inauguration de l‘exposition.

Aline Kominsky-Crumb (*1948) et Robert Crumb (*1943) sont un couple inégal dans la vie et dans l‘art. Pionnière de la BD autobiographique («The Bunch») et dessinateur underground acclamé («Fritz the Cat», «Mr. Natural»), ils travaillent depuis plus de 40 ans à l’élaboration d’«Aline & Bob», une bande dessinée autobiographique, satirique, parfois absurde, toujours explicite, ayant pour sujet la relation et la famille. Les personnages principaux de ces histoires survoltées et ponctuées de gags sont les auteurs eux- mêmes qui écrivent et dessinent conjointement  une situation unique dans le milieu de la BD. Au-delà de leur coopération, l’exposition présentera également des œuvres individuelles du duo américain : des peintures d’Aline Kominsky-Crumb et des portraits de femmes de Robert Crumb issus de son magazine Art & Beauty ainsi que des portraits de musiciens.

C’est en 1972 qu’Aline Kominsky et Robert Crumb, jeune couple vivant une relation libre, commencent à réaliser une bande dessinée ensemble. Adolescent, Robert avait déjà dessiné un strip avec son frère Charles, décédé en 1993. Il convainc Aline, immobilisée suite à une fracture multiple de la jambe, d’entreprendre une seconde tentative avec lui. Depuis, le duo n’a cessé de poursuivre son travail commun de narration et d’illustration, le faisant évoluer en tous sens, y intégrant leur fille Sophie et le transfor- mant en permanence.

Jalon de l’histoire de la BD et de l’émancipation des femmes

Mettant au jour un exhibitionnisme effréné et sans tabous, la vie, et notamment le transfert des deux dessinateurs des États-Unis en France, se transforment en scènes dramatiques et hilarantes qui mettent en scène les profonds bouleversements sociaux des années 1970, les différences entre hommes et femmes ainsi qu’une série de solides névroses. Leur œuvre commune est en premier lieu une pièce intime, impertinente et humoristique, présentant un couple affichant ses différences qui ne se soucie pas pour un sous des conventions. Sans surprise, cette bande dessinée ne se nourrit pas de styles de dessin élégamment amalgamés, mais de deux mains très individuelles : Aline, souvent dessinée par Aline Kominsky-Crumb dans un style délibérément cru et Bob alias Robert Crumb, décrit par un trait vital et physique. Ce dernier ne joue pas seulement en surface avec les attentes du public, il démolit également nos habitudes et certitudes sur le plan thématique. Sur fond d’une vie de couple au quotidien banal à première vue, nous assistons à la remise en question permanente et impitoyablement directe et aux disputes des deux protagonistes et, entraînés par des élans bouffons, nous nous retrouvons dans des aventures follement exagérées. En outre, dans «Aline & Bob» Aline et Robert rappellent en permanence en voix off que ce sont eux-mêmes qui font danser comme des marionnettes les personnages dessinés, par exemple en s’adressant séparément à leur public et en ajoutant à la bande dessinée, depuis cette position détachée, un second niveau humoristique du dialogue. «Aline & Bob» est simultanément l’histoire d’une famille fonctionnelle malgré toutes les obsessions et angoisses étalées au grand jour, et une réponse très personnelle et confiante aux évolutions et aux at- tentes de la société, bien agréablement marginale.

Biographie d‘Aline Kominsky-Crumb

Aline Kominsky-Crumb (*1948, Long Beach, New York) fait ses études d’art libre à l’University of Arizona. Au début des années 1970, elle découvre par l’intermédiaire des deux dessinateurs Kim Deitch et Spain Rodriguez, le milieu de la BD underground qui l’incite à passer de la peinture au dessin et à la bande dessinée. Elle s’installe à San Francisco, le centre du mouvement hippie, y participe aux bouleversements sociaux des années 1970 et fait connaissance du dessinateur de BD Robert Crumb, son futur époux. Le personnage de Robert Crumb «Honey Bunch Kaminski», créé un certain temps avant cette rencontre, porte non seulement un nom de famille presqu’identique  à celui de l’artiste, mais est de religion juive comme elle et révèle d’étonnants parallèles avec son caractère.

Aline Kominsky-Crumb est membre du «Wimmen’s Comix Collective» et publie dans le magazine alternatif éponyme, édité par des femmes. Dans «Goldie. A Neurotic Woman», Aline Kominsky raconte l’adolescence malheureuse d’une jeune fille mal aimée par ses parents et sa difficile quête d’amour et d’autonomie. Cette nouvelle est publiée en 1972 dans le premier numéro de «Wimmen’s Comix» qui imprime exclusivement des récits de femmes. Le magazine est édité par le collectif éponyme de dessinatrices, fondé par Trina Robbins, qu’Aline Kominsky a rejoint dès son arrivée à San Francisco. En publiant cette histoire, la jeune artiste est l’une des premières femmes dans la BD, à évoquer des sujets tels que la masturbation, le désir féminin insatiable, la grossesse précoce et la remise d’un enfant à l’adoption comme des thèmes de son propre vécu. Par ce récit et son approche autobiographique, Aline Kominsky pose un nouveau jalon dans le mouvement d’émancipation des femmes. Plus tard, elle fonde avec Diane Noomin le magazine «Twisted Sisters» où elle présente également ses propres œuvres.

Depuis la fin des années 1970, elle dessine avec Robert Crumb la série «Dirty Laundry» où ils relatent leur relation et leur quotidien familial en utilisant deux styles complètement différents, dans des panels conçus conjointement. En 1981, elle édite le magazine alternatif «Weirdo», la référence en la matière, conçu avec Robert Crumb. Depuis 1989, Aline Kominsky-Crumb vit avec son mari dans le sud de la France et se consacre de plus en plus à la peinture. En 2007, elle publie son récit auto- biographique «Need more Love: A Graphic Memoir». Les œuvres d’Aline Kominsky- Crumb sont exposées régulièrement dans des musées et des galeries.

Bibliographie (sélection) :

Wimmen’s Comix N° 1, 2, 4 (1972–1974)

El Perfecto, 1973

Manhunt, 1973–1974

Dirty Laundry, 1974–1977, Zweitausendundeins, 2002

Arcade, 1975–1976

Twisted Sisters, 1976, 1994, 1995 Lemme Outta Here (1978)

Best Buy Comics (1979) Weirdo, (1986–1993)

Parlez-Moi D’Amour, Denoël 2011

Need more Love : A Graphic Memoir 2007

Biographie de Robert Crumb

«Robert Crumb est le Brueghel du XXe siècle.» – Time

Né en 1943 à Philadelphie et fils d’un ancien soldat de l’United States Marine Corps, Robert Dennis Crumb est un pionnier de la BD underground et l’un des dessinateurs les plus influents et les plus remarquables de notre temps. Robert Crumb est élevé avec quatre frères et sœurs dans un foyer autoritaire à Philadelphie, ensuite dans une petite ville du Delaware. Ses ancêtres étaient de religion protestante, mais se sont convertis au catholicisme. Pour cette raison et parce que le père croit aux vertus de la discipline, Robert suit jusqu’à la septième classe les cours d’une école privée dirigée par des bonnes sœurs. C’est une période de tourmente permanente pour ce marginal fragile, portant des lunettes et à qui il manque une dent.

Si l’on suit ses souvenirs et ses nombreux dessins rétrospectifs, la bande dessinée est la seule chose qui l’intéresse véritablement. A l’âge de cinq ans, il dit avoir été «stimulé sexuellement par Bugs Bunny», et peu de temps après, son frère aîné Charles, un fan obsessionnel d’histoires illustrées, le pousse à dessiner régulièrement des strips avec lui. Il invente alors ses propres personnages et aventures : «pendant sept ou huit ans je dessinais des centaines de BD sur Brombo le Panda». À 15 ans, il publie son premier fanzine avec son frère Charles. Plus tard, ses dessins paraissent dans le magazine underground de Philadelphie «Yarrowstalkes». Il vit à Cleveland, où il crée des dessins de cartes de vœux pour l‘American Greetings Corporation, et plus tard pendant une longue période à New York, où il publie des histoires dans «The East Village Other».

Crumb crée ses célèbres personnages Mr. Natural, un sage divin et Fritz the Cat, un chat à l’appétit sexuel insatiable. En 1967, il s’installe à San Francisco et publie avec le dessinateur Don Donahue sa première série «Zap Comix». Par la suite, il travaille pour beaucoup d’autres magazines, par exemple «Arcade» et «Raw». En 1981, il lance avec sa femme Aline Kominsky-Crumb, avec laquelle il travaille également à la série «Dirty Laundry», le très populaire magazine de BD «Weirdo». Crumb s’est penché dans de nombreuses œuvres sur ses préférences sexuelles toutes personnelles, d’autres sujets du dessinateur et musicien polyvalent sont les musiciens des débuts du blues, du jazz et de la musique country, l’urbanisation des USA etc. En 1999, il a obtenu le prix du festival de la BD à Angoulême pour son œuvre. À présent, Robert Crumb et sa femme Aline Kominsky-Crumb vivent dans un petit village du sud de la France. Son projet le plus récent est une version BD réalisée sur une période de quatre ans de la Genèse qui a été publiée en 2009 chez W. W. Norton. Les œuvres de Robert Crumb sont exposées dans le monde entier, notamment au Museum of Modern Art à New York.

Bibliographie (sélection) :

Fritz the Cat, Reprodukt 2016 Mister Nostalgia, Reprodukt 2015 Weirdo, Last Gasp 2013

Mein Ärger mit den Frauen, Reprodukt 2013

Robert Crumb & David Zane Mairowitz : Kafka, Reprodukt 2013 Nausea, Reprodukt 2012

Parlez-Moi D’Amour, Denoël 2011 Robert Crumbs Genesis, Carlsen 2009

Dirty Laundry, 1974–1977, Zweitausendundeins, 2002

Self-Loathing Comics #2, Fantagraphics Books 1997 The R. Crumb Handbook, Fantagraphics Books

The Complete Crumb Comics, Fantagraphics Books 1987 Crumb Sketchbook Vol. 10, Fantagraphics Books

Your Vigor for Life Appalls Me, Fantagraphics Books

Informations pratiques

Horaires  d‘ouverture

Mardi à dimanche : 11 – 17 heures

Conservatrice

Anette Gehrig, Bâle

Médiation / Relations publiques

Anette Gehrig, Zamira Angst

Partenaires

Hans Eugen und Margrit Stucki-Liechti Stiftung Stiftung für Kunst und Handwerk

Christoph Merian Stiftung Tweaklab

Steudler Press

Manifestations

Vernissage livre

Dimanche, 21/8/2016, 14 heures

«Aline Kominsky-Crumb & Robert Crumb. Drawn Together» édité par le Cartoon- museum de Bâle, éditions Christoph Merian.

Un entretien dans l’exposition entre la scénariste et auteur Christoph Schuler, Zürich et Anette Gehrig, directrice et commissaire du Cartoonmuseum de Bâle

«Crumb» par Terry Zwigoff Samedi, 2/7/2016, 18 heures Kino Riffraff, Zurich

Le film dédié au grand artiste, projeté en entier sur écran cinéma et suivi d’un entretien avec le metteur en scène Terry Zwigoff.

En coopération avec le cinéma zurichois Riffraff et le Gässli Film Festival de Bâle

Visites le dimanche

24/7, 7/8, 11/9, 2/10 et 23/10/2016, 14 heures

Visite guidée en français 25/9 et 30/10/16, 14 heures

La visite guidée explorera la coopération inédite des deux personnalités avant-gardistes Aline Kominsky-Crumb et Robert Crumb, présentée pour la première fois en Europe dans une vaste exposition. Hilarante et impertinente, leur série autobiographique «Aline & Bob» passe tous les clichés relationnels et familiaux à la moulinette, mais ne perd jamais le rapport avec la réalité. Pionniers de la bande dessinée underground, ils sont parmi les artistes les plus remarqués à l’heure actuelle.

Mercredi matin ,

Amour, art et passion

Mercredi  7/9/2016, 14–16 heures

 Œuvrer ensemble est fréquent chez les couples d’artistes. Christo et Jeanne-Claude ou Charles et Ray Eames sont des exemples illustres de telles coopérations. L’échange créa- tif entre Aline et Robert Crumb, et leur influence réciproque, trouvent leur écho dans des bandes dessinées particulièrement drôles et humoristiques au sujet de leur relation. Un entretien dans l’exposition entre l’autrice Silvia Henke et Anette Gehrig, directrice et commissaire du Cartoonmuseum de Bâle.

Visite avec la commissaire d‘exposition

Dimanche, 16/10 et 6/11/2016, 14 heures

Ateliers

Cinéma – au format analogique  !

Mercredi, 6/7, 13/7, 3/8 et 10/8/2016, 14–16 heures

Un dessin animé : conçu, dessiné et monté par toi, pendant une après-midi, sans ordinateur  ! L’atelier créatif du film le plus petit au monde – le folioscope ou flip book.

Dirigé par les artistes Alessia Conidi et Martina Gmür. Avec un goûter.

Dimanche BD – quatre mains, une bande dessinée

Dimanche, 4/9 et 30/10/2016, 14–16 heures

Aline Kominsky-Crumb et Robert Crumb nous donnent l’exemple  : le travail en équipe dans la BD ! Pendant l’atelier, nous écrirons à deux et dessinerons en duo. Votre collaboration fonctionne-t-elle ? Un atelier dirigé par les artistes Alessia Conidi et Martina Gmür. Avec un goûter.

Cartoonmuseum Basel Historique de la maison

  • Organisation: Le Cartoonmuseum Basel est une fondation dépendante administrée par la Fondation Christoph Merian de Bâle.
  • Année de fondation: 1979 comme «Stiftung Karikatur & Cartoon Museum Basel» (Fondation Musée de la caricature et du Cartoon Bâle). Le lieu de présentation du fonds était d’abord au 9, St. Alban-Vorstadt.
  • Donateur: Le mécène bâlois Dieter Burckhardt (1914–1991)
  • 1991: Acquisition de l’immeuble St. Alban-Vorstadt 28 par la «Stiftung Karikatur & Cartoon Museum Basel»
  • 1996: Inauguration du musée dans les locaux actuels

Collection

  • 4000 œuvres originales
  • 2000 œuvres confiées en prêt
  • env. 700 artistes des XXe et XXIe siècles en provenance d’env. 40 pays
  • Politique de constitution de la collection: Une sélection représentative et de qua- lité des cartoons et caricatures du monde entier
  • Accents: Des originaux de qualité d’artistes internationaux dans différentes techniques
  • Thématique: Des cartoons avec et sans texte, des parodies et des pastiches d’ouvrages artistiques et d’artistes, des caricatures, la présentation de thèmes ayant trait à la culture et au quotidien ainsi que de nature générale sur la poli- tique

Architecture

  • Surface totale: Env. 350 m2
  • Surface d’exposition: Env. 300 m²
  • Bâtiment ancien: Immeuble de style gothique tardif (première mention en 1483)
  • Nouveau bâtiment: Conçu par le bureau d’architecture bâlois Herzog & de Meuron
  • La liaison entre l’ancien et le nouveau bâtiment, à savoir entre les maisons avant et arrière est une passerelle traversant une cour intérieure.
  • Automne 2005: Transformation du foyer et de la boutique par les architectes Herzog & de Meuron

Conseil de fondation du Cartoonmuseum Basel

  • Lilli Strassmann (présidente)
  • Roland Wetzel
  • Nathalie Unternährer (responsable du département culturel de la fondation Christoph Merian)
  • Angela Heimberg

Équipe du Cartoonmuseum Basel

  • Conservatrice: Anette Gehrig
  • Assistante de la conservatrice: Zamira Angst
  • Boutique, réception: Samantha Bersano

Contacts

Anette Gehrig, conservatrice, Tél: 061 226 33 63 ou 079 550 16 72 ou

a.gehrig@cartoonmuseum.ch

Cartoonmuseum Basel St. AlbanVorstadt 28 CH4052 Basel

Fon +41 (0)612263360

Fax +41 (0)612263361

info@cartoonmuseum.ch www.cartoonmuseum.ch

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2016/07/cartoonmuseum-de-bale-aline-kominsky-crumb-et-robert-crumb">
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top