La Route des Vins d’Alsace

La Route des Vins d’Alsace intègre les Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe !

Vignoble alsacien ©VB
Vignoble alsacien ©VB

Le développement de l’oenotourisme, inscrit dans la stratégie touristique de l’Alsace, a été à l’origine du projet d’inscription de la Route des Vins d’Alsace dans Iter Vitis Les Chemins de la Vigne, un réseau européen reconnu Itinéraire Culturel par le Conseil de l’Europe.

La Route des Vins et son paysage culturel alsacien dans toutes ses composantes, paysages, villages typiques et patrimoine architectural et culturel remarquables intègre ainsi le réseau européen, ce qui lui ouvre de nouveaux axes communication comme destination leader d’excellence oenotouristique en Europe.

La remise de plaque distinctive qui officialise l’agréement et l’entrée dans le réseau européen s’est déroulée le  21 juin 2016  aux Ateliers de la Seigneurie à Andlau (67) en présence des Présidents du CIVA (Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace), des Agence de Développement Touristique du Bas-Rhin et de Haute Alsace et de personnalités participant à l’Université d’été des Itinéraires culturels, qui s’est déroulée du 20 au 22 juin à Strasbourg, associant les représentants des pays européens.

Iter Vitis, les chemins de la vigne, est un réseau européen reconnu Itinéraire culturel par le Conseil de l’Europe qui valorise et met en lumière le paysage culturel viticole du vieux  continent, témoin de notre héritage commun. Iter Vitis France, association loi 1901, relaie cette démarche à l’échelle de l’hexagone. L’itinéraire prend vie et sens au travers de ses partenaires locaux, porteurs de valeurs et défenseurs d’une autre vision de l’oenotourisme.

La certification s’applique à un lieu, un paysage, ou un ensemble d’éléments ou de sites (ex : La route des vins, d’abbayes…) appartenant au patrimoine matériel ou immatériel et répondant à la thématique des paysages culturels viticoles. Ils sont ainsi répertoriés en 6 domaines: naturel, architectural, historique, savoir-faire, tradition et artistique.

La certification se base sur des critères de sélection objectifs établis par le Comité Scientifique consultatif de l’association. Il est composé de représentants des ministères, des institutions, des organismes professionnels, des universités, de personnes qualifiées issues de divers domaines : scientifique, communication, marketing et innovation, journalisme, membres européens du réseau des Itinéraires Culturels du Conseil de l’Europe (ICCE). Leur expertise permet d’asseoir la légitimité du site en tant qu’élément d’intérêt du patrimoine viticole.

Compte tenu de la richesse de l’offre sur la Route des vins d’Alsace, les premiers éléments distingués au sein de l’Itinéraire, se devaient de refléter la diversité du vignoble. Ils ont été repérés et retenus par le Comité Scientifique pour la richesse de leur témoignage sur l’histoire de la vigne et du vin, mais également pour leur démarche sincère de médiation et de diffusion mise en place à destination des publics.

Quatre sites alsaciens font l’objet de cette distinction :

Andlau – Les Ateliers de la Seigneurie : Le Centre d’Interprétation du patrimoine, pour une découverte interactive du patrimoine local du piémont viticole avec une approche différenciée du savoir-faire des artisans, des vignerons, des personnages historiques locaux.
Eguisheim : Entouré de deux AOC Alsace Grands Crus, ce village remarquable aux richesses patrimoniales et viticoles exceptionnelles est aussi le Village natal du Pape Léon IX. Eguisheim  pourra également bénéficier de son inscription sur « la Route des pontifes.
Obernai et le Mont Ste Odile : Berceau légendaire de Sainte Odile, Obernai est  une  cité médiévale et renaissance remarquable. Elle offre au visiteur un riche patrimoine architectural et religieux. La cité fait le lien avec le Mont Ste Odile, haut lieu de pèlerinage dédié à Sainte Odile patronne des Alsaciens, qui fait partie des sites incontournables en Alsace offrant un panorama exceptionnel sur la plaine d’Alsace.
Les pentes du Grand Cru Rangen de Thann : Un paysage surprenant où les vendanges s’effectuent en cordées… A l’extrémité Sud de la Route des Vins, l’AOC Alsace Grand Cru Rangen est cultivé depuis le XIIIème siècle.
La Route des Vins et son paysage culturel alsacien dans toutes ses composantes, paysages, villages typiques et patrimoine architectural et culturel remarquables intègre ainsi le réseau européen, bénéficiant de nouveaux créneaux de communication et contribuant à rester une destination leader d’excellence oenotouristique en Europe.

Le Conseil de l’Europe et les itinéraires culturels

Le Conseil de l’Europe a lancé son programme des itinéraires culturels en 1987, avec la Déclaration de Santiago de Compostelle, qui fait des chemins de Saint-Jacques la première route culturelle du  Conseil de l’Europe.

Aujourd’hui, 33 itinéraires culturels certifiés traversent l’ensemble de l’Europe et explorent toutes sortes de thèmes. Les routes conjuguent patrimoine matériel et immatériel ; les itinéraires et les  points d’intérêt relient entre eux des réseaux de collectivités locales, des institutions culturelles, des universités et centres de recherche et des prestataires de service.

L’itinéraire « Iter Vitis, les chemins de la vigne » , médiateur culturel et promoteur d’un tourisme culturel durable a fondé son action sur le paysage agricole liée à la production de vin, comme élément de l’identité européenne. L’itinéraire implique 12 pays, rassemble les citoyens européens de l’Atlantique au Caucase et de la Méditerranée à la Baltique et invite au dialogue interculturel,  assure une mission de préservation de la diversité européenne, de transmission des connaissances et de valorisation du patrimoine culturel viticole.Cette mission est menée en France par une association à but non lucratif   Iter Vitis France

L’association Iter Vitis France fédère les acteurs de trois grands secteurs du développement territorial régional: Viticulture, Tourisme et Culture ;  les différents acteurs des territoires viticoles participent à la transmission de l’histoire de ce patrimoine forgé au fil des générations.

L’itinéraire culturel contribue à une plus grande visibilité du patrimoine culturel matériel et immatériel, met en évidence les particularités des terroirs et permet d’identifier des sites, des destinations répondant aux attentes du visiteur international, épicurien et passionné de culture. Il donne du sens à un tourisme basé sur la dimension humaine.

www.culture-routes.lu  –  www.coe.int/routes –  www.itervitis.fr

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top