Bâloise Session 2016 Parov Stelar Culture Club

 Soirée Back to the future Parov Stelar Culture Club

Parov Stelar Cleo Panther Sebastian Grimus Bâloise Session 2016 photo VB
Parov Stelar Cleo Panther Sebastian Grimus ©VB

Parov Stelar alias Marcus Füreder , roi incontesté de l’electro swing

Attention , ça va swinger ! Parole de Parov Stelar , de son vrai nom Marcus Füreder , celui dont les  envolées sonores sont capables d’emporter une foule , fut-elle tranquillement installée sur sa chaise – nous sommes à la Bâloise-  est un  compositeur , consoliste ( trouvé un mot français pour  DJ mais trop moche , gardons DJ ) , n’est pas né de la dernière pluie puisqu’il officiait deja derrière ses consoles il y a une bonne quinzaine d’années .

Marcus Füreder est un compositeur de musique électronique autrichien, né à Linz en 1974. Il a en effet commencé à travailler sous le nom de “Plasma” ou sous son vrai nom pour le label Bushido Rec. C’est en 2000 qu’il prend le nom de Parov Stelar et crée le label “Etage Noir Recording”, label à la tête duquel il est toujours aujourd’hui. En live, il se fait accompagner de quatre musiciens, le “Parov Stelar Band”.

 Marcus Füreder est un artiste complet . Peintre -comme sa mère-  et designer,  ce qui pourrait expliquer ce don particulier consistant à savoir ce que l’on peut mixer pour obtenir un résultat artistiquement valable . Pour l’énergique quadragénaire, se trouver devant une page ou une toile blanche ou un écran vide , c’est pareil  , créer c’est comme cuisiner , on mélange les ingrédients pour un résultat dont on se réserve la surprise. Il parait que Marcus voulait être joueur de tennis professionnel . Ouf , on a eu de la chance , il a choisi la musique par accident en réalisant des flyers pour un concert electro  et n’a peut-être plus quitté le monde de la musique  grâce à sa  femme  Lilja Bloom , elle aussi musicienne.

Il en faut peu pour être heureux

Voici ce que la musique de Parov Stelar inspire: un mix harmonieusement arrangé de cultures et de styles engendrés par des musiciens hors pair . Le batteur, Willy Larsson Jr, est suedois , il faut ajouter une mention spéciale pour le saxophoniste autrichien Sebastian Grimus bien que le trompettiste new-yorkais Marc Osterer montre une virtuosité aussi remarquable. Bien sur , n’oublions pas la présence explosive de Cleo Panther la viennoise  , the most sexy Girl in the world  ( désolée Omara Portuondo , tu as une sèrieuse concurrence ) . Parov Stelar reussit l’association swing jazzy  joyeux des années 20 à 40  et l’electro à la sauce sauce 2016 , on adore ! D’autant plus que Marcus, le leader-producteur de ce Big- Band d’aujourd’hui avoue un faible pour les français dont il admire l’originalité et l’indépendance , en particulier Air et Daft Punk

” Pour moi , la musique permet de décrire les choses lorsque je n’ai plus les mots .”déclare Marcus . Nous , on en a plusieurs : sensationnel , fantastique , génial !

 Culture Club Boy George tout sourire pour la Bâloise

Bâloise Session 2016 Boy George Culture Club.photo VB
Boy George Culture Club.Bâloise Session 2016 ©VB

Culture Club est venu accompagné pour la Bâloise Session , pas moins de 13 musiciens et choristes pour le concert de Boy George en pleine forme , -il n’est pas si vieux : 55 ans – , facétieux , inimitable . Boy George a gratifié  généreusement son pubic de tous ses inoubliables tubes , Church of the poison mind , Miss Me , Karma Chamaleon et surtout Do you really want to hurt me qui a déclenché les hostilités , c’est à dire un raz de marée devant la scène dont les photographes rangés sagement en ligne ont failli ne pas se relever voire mourir etouffés  sous les pieds dansants des groupies !

We are Culture Club !

Oui , on te connaît bien Boy George  , pas la peine de te présenter , tes quarante ans de carrière ne sont pas passés inaperçus ni ton imagination infinie pour le choix de  tes costumes de scène . On te reconnaît d’autant facilement que tu es venu avec tes fidèles , comme Mikey Graig , bassiste de Culture Club depuis le début .Tu causes beaucoup avec tes fans qui te le rendent bien , Gloria avec laquelle tu as engagé une vraie conversation , était la vedette ce soir-là . Tu as également eu un mot  pour Pete Burns , leader du groupe Dead or Alive , décédé brutalement la veille . Tu as aussi confié à l’assemblée tout le mal que tu penses du Brexit et que , au vu de tes origines irlandaises , tu vas peut-être retourner chez tes ancêtres , histoire de montrer ton attachement à l’ Europe . Avec un certain sarcasme mais toujours avec le sourire , tu remarques ceux qui restent le …sur leur siège ,mais personne ne semble t’en vouloir à moins que personne ne se soit reconnu !

Bio courte : Culture Club est un groupe new wave et pop britannique d’influence soul-funk formé en avril 1981 par Mikey Craig et Boy George, rejoints ensuite par Jon Moss et Roy Hay. Ils connaissent un succès mondial durant les années 1980 avec une dizaine de tubes tels que Do You Really Want to Hurt Me, Karma Chameleon, It’s a Miracle, Love Is Love ou The War Song avec plus de cinquante millions d’albums et de cent millions de singles vendus dans le monde durant leur carrière.

 PROCHAINS CONCERTS DE LA BALOISE SESSION 

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top