Duane Hanson l’hyperrealiste americain

Duane Hanson l’exposition d’été de la Villa Paloma à Monaco

L’American Way of Life de Duane Hanson ou l’implacable quotidien des petites gens

Duane Hanson Flea Market Lady 1990-1994 ©VB
Duane Hanson Flea Market Lady 1990-1994 ©VB
Duane Hanson Housepainter Photo©VB
Duane Hanson Housepainter Photo©VB

Bonjour Monsieur , bonjour Madame ! Oups !  Ceux-là ne nous serrerons pas la main car ils n’existent pas , ils sont l’armée des ombres , ceux qui n’intéressent personne, des laissés pour compte de la société américaine  . Duane Hanson a passé une grande de sa vie à leur donner vie . Les exposer , c’est un peu la revanche des invisibles car ils passent  à la postérité sous les doigts de l’artiste aux quarante ans de carrière . Pour faire plus vrai  que nature , Duane Hanson utilise une méthode qu’il nomme  “Lifecasting” , technique de moulage  directe des corps humains faite de résine de polyester et de la fibre de verre où aucun détail ne manque , ni les poils , ni les hématomes lorsqu’il y a lieu , choisissant aussi méticuleusement les vêtements et accessoires. Hanson observe et travaille ses poupées realistes avec la bienveillance d’un père , il se représente parfois  même en leur compagnie , comme  la dame en tong avec qui il est attablé pour le Selfportrait with model de 1979.

« Les personnages que je préfère sont ceux, familiers, des classes moyennes ou populaires de l’Amérique d’aujourd’hui. Pour moi, la résignation, le vide et la solitude résument la vérité de leur existence. En tant que créateur réaliste, je ne m’intéresse pas à la forme idéale de l’être humain mais plutôt à un visage ou un corps qui a souffert, comme un paysage battu par les intempéries, érodé par le temps. » Duane Hanson

Bonjour Tristesse ! Voici l’Amérique de ceux qui n’intéressent personne.

C’est Queenie II qui nous accueille  dans le très chic hall d’entrée de la Villa Paloma , armée de son balai . Queenie a le regard vide comme ses colocataires  , ou

Duane Hanson Queenie II -1988©VB
Duane Hanson Queenie II -1988©VB

plutôt perdu dans les brumes de son morne avenir tracé sans surprise mais Queenie est en bronze ! De quoi reprendre confiance alors qu’on lit essentiellement au mieux la résignation , au pire le désespoir dans les yeux de ses modèles. Toutefois, jouant sur les contrastes provoquant un effet comique , Hanson  parvient à adoucir la noirceur de ses personnages en y accolant une touche satyrique , ainsi  le Housepainting est-il occupé à repeindre la pièce dans un rose bonbon donnant un charme tout désuet à la scène. La dame du marché aux puces , Flea Market Lady, s’occupe en lisant une revue scientifique compliquée tandis qu’elle brade ses livres d’art à moitié prix .

Parfois , les personnages choisis par Hanson sont juste pathetiques comme ce couple dont chacun est assis à un bout du banc (Old Couple on a Bench 1994) et qui respire un abyssal ennui ou encore  cette femme , jeune semble-t-il , dont la seule coquetterie réside dans le recours au casque chauffant du coiffeur mais qui traîne , la clop au bec et les jambes truffées d’ecchymoses une revue mollement ouverte à la page des pubs pour aspirateur.Les enfants sont simplement des enfants qui jouent ou des bébés en poussette .

Le Nouveau Musée National de Monaco présentait cet été le travail de l’artiste américain Duane Hanson (1925-1996) à la Villa Paloma , expert de la sculpture hyperréaliste grandeur nature représentant des Américains de la classe ouvrière et des membres de la société souvent ignorés. Evoquant le mouvement Pop Art de l’époque, ses sculptures transforment la banalité et l’insignifiance du quotidien en matériel iconographique. Cette exposition, initiée par The Serpentine Galleries, Londres, présentait des œuvres majeures de l’artiste.

Misère et violence , inépuisable fonds de commerce

Duane Hanson Housewife1970 ©VB
Duane Hanson Housewife 1970 ©VB

Les premières œuvres de Hanson étaient des scènes grandeur nature de soldats tués au combat, de violences policières ou encore de sans domicile fixes, confrontant le public à des réalités bouleversantes. Les nombreuses critiques reçues par son œuvre Abortion en 1965 ont encouragé Duane Hanson à formuler ses opinions sociales et politiques par le biais de sculptures. Au cours des années suivantes il réalise des sculptures évoquant la misère sociale et la violence dans l’esprit des mouvements de contestation de l’époque. A partir de la fin des années 60, son travail s’oriente vers la représentation d’individus du quotidien – incluant des aspects satiriques – avec la création d’œuvres pouvant être considérées comme représentantes de la force ouvrière dans son ensemble, d’une classe de la société ou même d’une nation entière. A commencer par Football Players en 1968, Hanson a ensuite produit une série de sculptures représentant des Américains typiques, en se concentrant sur ceux qui ne se démarquent pas, dont Housepainter (1984/1988) et Queenie II (1988).

Duane Hanson est né en 1925 à Alexandria, Minnesota, et est mort en 1996 à Boca Raton, Floride. Des expositions personnelles de l’artiste ont été organisées au Louisiana Museum of Modern Art, Humlebæk, Denmark, 1975; Des Moines Art Center, Iowa, 1977; Corcoran Gallery of Art, Washington, DC, 1978; Whitney Museum of American Art, New York, 1979; Kunsthaus Wien, Autriche, 1992; Montreal Museum of Fine Arts, Canada, 1994 (itinérance au Modern Art Museum of Fort Worth, Texas); Daimaru Museum of Art, Tokyo, 1995 (itinérance au Genichiro-Inkuma Museum of Contemporary Art, Kagawa, et Kintetsu Museum of Art, Osaka); Saatchi Gallery, Londres, 1997; Museum of Art, Fort Lauderdale, Florida, 1998 (itinérance au Flint Institute of Arts, Michigan; Whitney Museum of American Art, New York; et Memphis Brooks Museum of Art, Memphis); et Schirn Kunsthalle, Frankfurt, 2001 (itinérance au Padiglione d’Arte Contemporanea, Milan; Kunsthal Rotterdam, National Galleries of Scotland, Edimbourg, et Kunsthaus Zürich).

Duane Hanson Selfportrait with model 1979 ©VB
Duane Hanson Selfportrait with model 1979 Villa Paloma Monaco ©VB

NMNM-Villa Paloma
56 boulevard du Jardin Exotique

Tel +377 98 98 19 62
Fax +377 93 50 94 38

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top