Gregory Porter Jazz Offbeat 2016

Gregory Porter Jazz Offbeat 2016 Photo VB

Gregory Porter était au Musical Theater de Bâle pour le Jazz Offbeat

Gregory Porter Jazz Offbeat 2016 photo VB
Gregory Porter Jazz Offbeat 2016 ©VB

Le géant chantant ,né le 4 novembre 1971 à Sacramento ,est influencé par la musique soul de Marvin Gaye et par le jazz de Nat King Cole. En 2010, il sort son premier album, intitulé Water. Au moment de sa sortie, le disque reçoit d’excellentes critiques. En 2013, avec son troisième album intitulé Liquid Spirit, le chanteur confirme son succès aux États-Unis et en Europe. Liquid Spirit remporte même le Grammy Award du Meilleur album de jazz vocal. Gregory Porter est également un acteur de théâtre. Il s’est notamment illustré à Broadway, dans la comédie musicale It Ain’t Nothin’ But the Blues.

Marvin Gaye , sors de ce corps !

De toute évidence , Gregory Porter est bien la réincarnation de Marvin Gaye  et c’est à ça qu’on le reconnaît . Pas seulement à cause de son très spécial chapeau cagoulant comme l’a relevé Urs Blindenbacher . Gregory Porter n’est pas avare de sa personne . D’abord , parce qu’ il a accordé 2 bonnes heures de concert au public du Musical Theater . Ensuite parce qu’il a ménagé de larges breaks à ses excellents musiciens pour pratiquer des solos dont nous nous sommes tous régalés . Il faut citer en particulier  Yasuke Sako au saxo et Chip Crawford au piano dont la joyeuse collusion  s’est lue sur les visages,  mais aussi le génial Jahmal Nichols à la contrebasse avec lequel nous avons joué à reconnaître successivement Smoke on the Water , Papa Was a Rolling Stone et même le Come Together de Lennon.

Gregory Porter ou la caresse musicale en format XXL

Qu’on se le dise : Gregory Porter , le colosse au passe-montagne , est un garçon délicat , regardez ses mains ! elles sont fines , petites , elles  pourraient être celles d’un pianiste italien. En effet , elles s’agitent sans cesse en rythme , chaloupant sur les mélodies , accompagnant les variations de tonalité de la voix , un peu comme un chanteur d’opéra suivrait le déplacement de son diaphragme . Parfois , cette voix descend  parfois dans de telles abîmes qu’elle rappelle celle de Barry White .

Par conséquent ,réjouissons-nous que le monde du foot nous ait légué un des siens en 1999 suite à une blessure à l’épaule. Par chance  , le principe des vases communicants ayant fonctionné , c’est le jazz qui a gagné un interprète virtuose . Ce soir-là au Musical Theater de Bâle ,nous avons été 1200 à profiter de la présence chaleureuse de  Gregory Porter à qui il a été rapidement pardonné le retard du début de concert pour cause de pause cigarette puis de pianiste en vadrouille. La désormais star américaine du jazz vocal est même venue en guise de contrition dispenser des autographes à un public totalement sous le charme.

Prochains concerts du Jazz Offbeat

David Sanborn Christian Mc Bride  mercredi 26 octobre Volkshaus 20h15

Salif Keïta 14 novembre 20h15 Volkshaus

BILLETS OFFERTS 3X2 pour chacun de ces concerts

Annoncez-vous info@baleenfrancais.ch

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top