Thibaut CUISSET à la Fondation Fernet-Branca

Fondation Fernet-Branca photo VB
Pierre-Jean Sugier Directeur Fondation Fernet-Branca Thibaut Cuisset photoVB
Pierre-Jean Sugier Directeur Fondation Fernet-Branca Thibaut Cuisset©VB

La Fondation Fernet-Branca présente Thibaut CUISSET Campagnes Françaises du 20 novembre 2016 au 12 fevrier 2017.

C’est avec tristesse que nous apprenons le décès de Thibault Cuisset ce jeudi 19 janvier 2017 des suites d’une longue maladie  ; 

[slideshare id=71263627&doc=mortdethibautcuissetphotographelemonde-170122160937&type=d]

Partie de campagne avec Thibaut Cuisset

La question : pourquoi faudrait-il que les choses soient obligatoirement spectaculaires pour provoquer quelque émotion ? Les clichés champêtres de Thibaut Cuisset ne donnent pas dans la sophistication , leur ruralité peut être esthétique mais fortuitement bien que l’équilibre et la répartition du motif – ou de la motivation- photographique ne puissent être que l’oeuvre du professionnel . Les paysages qui fixent l’objectif de Thibaut Cuisset sont à la fois ordinaires et familiers . Nous connaissons ces vallées verdoyantes , ces maisons à colombages , ces meules de foin sagement alignées , ces prairies simples ou paressent quelques vaches , ces ruelles villageoises qui débouchent sur des vignobles en coteaux …Tout cela relève seulement du plaisir de l’oeil , encore faut-il savoir s’arrêter et …peut-être disposer d’un appareil photo et accessoirement s’appeler Thibaut Cuisset.

Biographie courte

Thibaut Cuisset est né en 1958 à Maubeuge, il vit et travaille à Montreuil-sous-Bois.
Il a été pensionnaire de la villa Médicis en 1993 et résident à la villa Kujoyama de Kyoto au Japon en 1997. Il a obtenu le prix de la photographie de l’Académie des beaux Arts/Marc Ladreit de Lacharrière en 2009 et est Lauréat de la fondation des Treilles en 2016.

C’est lors d’un voyage en 1985 au Maroc qu’il prend ses premières photographies de paysage avec une chambre photographique sur pied et en couleur. Il comprend alors que la pratique de la photographie de paysage peut être une manière de regarder le monde. Depuis son travail photographique se déploie par campagnes successives et à chaque fois un pays ou une région française fait l’objet de la série. De nombreux pays ont été parcourus : l’Australie, la Suisse, l’Italie, l’Espagne, le Japon, l’Islande, la Namibie, la Russie, la Syrie… ainsi que différentes régions françaises.

Il poursuit actuellement, dans la région Nord Pas de Calais et dans le sud est de la France son travail sur les campagnes françaises et construit en parallèle un ensemble sur le paysage américain débuté il y a trois ans.

Membre de l’agence Métis Images de 1990 à 1996,
Représenté par la galerie Froment Putman de 1995 à1997
Depuis 2001 est représenté par la galerie Les filles du Calvaire à Paris et Bruxelles.

Il est l’auteur de:
Le Pays Clair, Camargue texte Jean Echenoz, Ed. Actes-Sud en 2013
Une campagne photographique, le pays de Bray, texte de Gilles A.Tiberghien, Ed. Filigranes en 2009
Le dehors absolu, texte de Philippe Lacoue-Labarthe, Ed. Filigranes en 2006
Campagne japonaise, texte de Jean-Christophe Bailly, Ed. Filigranes en 2002
La rue de Paris, texte Jean-Christophe Bailly, Ed. Filigranes en 2005

Texte du commissaire d’exposition Pierre-Jean Sugier

La réalisation de cette exposition constitue l’aboutissement d’un corpus conséquent sur le paysage français entrepris depuis une vingtaine d’années par l’artiste Thibaut Cuisset.

Travaillant à réunir un ensemble de photographies, Thibaut Cuisset porte son regard sur une France rurale du début du XXIe siècle, en couvrant une grande partie du territoire, créant un atlas poétique et sensible, et d’une certaine façon participant d’une typologie du paysage français.

Ce qui lui importe avant tout, est de cerner une grande variété de paysages qui donneront à voir une géographie de la France. Toutefois, le paysage urbain est volontairement exclu de ce projet, les petites villes ou les villes moyennes que l’on peut croiser en sillonnant la France constituant un autre propos.

La campagne en France, voilà ce qui l’intéresse depuis toutes ces années. Pas une campagne pittoresque ni exotique, mais plus proche de nous. Peut‐être plus ordinaire et familière, mais encore bien vivante . Où les choses bougent parfois lentement comme dans le pays de Bray en Normandie, et d’autres fois très rapidement avec le développement des lotissements en milieu périurbain autour des villages de l’Hérault par exemple. La Fondation a réalisé une commande spécifique de photographies sur le territoire des Trois frontières. Des salles seront consacrées à la première présentation de ce travail.

Regarder des lieux laissés de côté qui n’ont rien de spectaculaire, mais qui font nos campagnes.  Regarder  autrement  des  sites  plus  remarquables.  Avoir  un  regard  “d’ici et maintenant” sans patriotisme ni nostalgie .

Ces lieux, dont on nous dit peu, mais qui font bien partie de cette grande diversité du paysage de France.

Un catalogue sera édité pour l’occasion sur la commande de la Fondation Fernet‐Branca « Les Trois‐Frontières ». Texte de Jean‐Luc Nancy bilingue français-allemand.

Pierre‐Jean Sugier : Directeur de la Fondation Fernet‐Branca +33 3 89 69 10 77

www.fondationfernet‐branca.org

L’exposition est réalisée avec le concours du Conseil Général de la Seine‐Saint‐ Denis

La collection Société Générale
La série « Le Fleuve Somme » a été réalisée dans le cadre d’une résidence de création mise en place par Diaphane, pôle photographique en Picardie.
Les photographies « Alsace » ont été réalisées dans le cadre d’une commande de la Fondation Fernet‐Branca, Saint‐Louis, Alsace.
La Fondation Fernet‐Branca, remercie la Galerie Les Filles du Calvaire, Paris Christine Ollier, la directrice artistique Charlotte Boudon, directrice.

FONDATION FERNET-BRANCA

Christine Ollier Galerie Filles-du-Calvaire photoVB
Christine Ollier Galerie Filles-du-Calvaire ©VB
Print Friendly, PDF & Email
[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top