Salif Keïta Jazz OffBeat Basel

 unnamed

Jazz OffBeat  Salif Keïta  était au Volkshaus à Bâle le 14 novembre 2016

Salif Keïta La voix magique du Mali

Salif Keïta Jazz Offbeat Basel 2016 Volkshaus Photo VB
Salif Keïta Jazz Offbeat Basel 2016 Volkshaus ©VB

Balafon , Kora , Djembé . giuitare , orgue , synthé … Autant d’instruments qui sonnent à nos oreilles de façon si envoutante et surtout la voix de Salif keïta que l’on connait depuis belle lurette. Bientôt 50 ans pour tout dire . Cette voix qui se fond dans des rythmes métissés entre musique traditionnelle,  funk, jazz et rock . Le Prince malien de 67 ans nous a offert une heure  et demie de concert joyeux et enthousiasmant entraînant le public – un melting pot  de générations d’hier , d’aujourd’hui et même de demain – à quitter les allées latérales pour rejoindre les  musiciens  sur la scène transformée en dance floor, ce qu’on avait pas vu depuis Angelique Kidjo pour le Jazz Offbeat en 2011.

Joueur de kora Band Salif Keïta Jazz Offbeat 2016 Volkshaus Photo VB
Joueur de kora Band Salif Keïta Jazz Offbeat 2016 Volkshaus ©VB

Si les spectateurs du Volkshaus ce soir-là – nous étions 600!- ont affiché un sourire radieux tout au long de la soirée , on ne peut pas en dire autant de Salif Keïta qui , abrité derrière ses lunettes noires , n’a pas semblé partager la joie de l’assemblée . La star malienne aurait-elle perdu la foi ? Peut-être , pour preuve , la déclaration de Salif Keïta  à Thierno Saïdou Diakité du GCI ( Guinée Conacry Info ) le 28 aout 2016  ( Extrait ci-dessous )

Salif Keïta aurait envisagé de quitter la scène

“Après la sortie de son album ‘’ Talé ‘’ en décembre dernier, Salif Keïta a annoncé qu’il envisageait  d’arrêter définitivement la musique. Dans les colonnes de l’hebdomadaire Jeune Afrique du 8 décembre 2012, il déclare’’ …ça fait déjà longtemps que je joue. Aujourd’hui, la musique ne nourrit plus son homme à cause du téléchargement illégal et du piratage. A peine un disque est-il mixé qu’il est recopié ! Et puis notre culture n’admet pas qu’un homme pratique ce métier jusqu’à sa mort. Je vis dans un pays musulman où l’on croit encore que mourir musicien c’est périr dans une situation satanique. Une fois mort, on peut jeter votre corps. Personne ne viendra vous enterrer, sauf peut-être votre famille, car l’on considère qu’un musicien n’a aucun mérite’’.

 Le monde devrait alors se passer de l’un des plus grands représentants de la musique africaine. L’Afrique est en effet l’un des creusets les plus vivants et les plus tendance de la  Worldmusic. Ses influences sont aussi variées que la Pop occidentale, le jazz et le funk . Le Mali , qui se situe exactement à la croisée de ces chemins musicaux , peut-être grâce à sa tradition de Griot, a fourni de nombreux  musiciens actuellement couronnés de succès  comme Rokia Traoré ( à Bâle le 25 juin 2017 ), Amadou et Mariam, Fatoumata Diawara , Inna Modja …Bamako, la capitale, et Paris sont associés dans le développement culturel , particulièrement musical du Mali.

Salif Keïta bio courte

Salif Keita né en 1949 au Mali  provient initialement d’une famille de noblesse villageoise. Albinos , donc en marge de la société, il a été très tôt forcé de prendre en charge son destin . Il s’est tourné très tôt vers la musique en se produisant à Bamako puis en Côte d’Ivoire. Les influences de Keïta des styles afro cubains à Abidjan,  le blues de John Lee Hooker, Ray Charles et Wes Montgomery. Son émigration vers la France en 1985 a à nouveau enrichi sa musique mixant cette fois ses nouvelles affinités hexagonales aux sonorités de l’Afrique occidentale et à la Fusionsmusic américaine . Keïta est également un chanteur politiquement conscient, un musicien engagé  pour Nelson Mandela et l’émancipation du continent africain.
Keita s’est imposé au cours des dernières 14 années aussi comme acteur et musicien dans des films tels que le documentaire hommage au Blues de Martin Scorcese sorti en 2003„Feel like going home“  ou le film dédié à Mohamed Ali / Will Smith ou Salif Keïta interprète la chanson Tomorrow .

Salif Keïta Jazz Offbeat 2016 Volkshaus photo VB
Salif Keïta Jazz Offbeat 2016 Volkshaus ©VB

Cette saison,  les maliens Salif Keita le 14. 11. et Rokia Traoré  le 25. 6. 17  mettront en lumière l “African Music” .

Salif Keïta vient à Bâle pour la première fois avec son dernier CD Talé ( 2013 ) et son dernier Band.

JAZZ Offbeat

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top