Kader Attou HipHop au Théâtre La Coupole

Les 16 danseurs de la Cie Accrorap présentaient : Opus 14 le spectacle de Kader Attou à la Coupole : époustouflant

Ils étaient 16 , dont 2 filles seulement cette fois-ci , tous au service du chorégraphe Kader Attou  qui signe là  son 14 ème spectacle pour  fêter  25 ans de carrière.

Du Hip-Hop version ballet contemporain  : alors on danse !

les danseurs …dansent mais parfois tout s’arrête comme en suspension , la troupe semble évoluer en apesanteur . Il se produit alors des  arrêts sur images qui  évoquent des arrêts sur tableaux : un élan réfréné vers la liberté ,comme une interprétation de La liberté guidant le peuple de Delacroix ; d’autres fois ,les danseurs s’avancent en rang serré telle une armée des ombres inquiétante  convoquée par Michael Jackson en personne ; à d’autres moments encore , dans une atmosphère pesante de paradis perdu  , la lumière décline pour mieux engloutir les malheureux , la tragédie menace . On salue la performance parfaitement synchronisée , un exploit hypnotique qui tire quelque chose de mélancolique et compassionnel , la faute à Régis Baillet et ses compositions électroniques si puissantes qu’elles pourraient réactiver les  battements d’un coeur arrêté en plein vol . Côté sensibilité musicale, j’imaginerais bien Kader Attou travailler avec Yann Thiersen .Franchement , bravo ! Le Hip-Hop peut sortir de la rue la tête haute pour y déposer des lauriers  mérités , ceux jusqu’ici réservés à la chorégraphie contemporaine ” classsique”.

Bio courte : Voilà plus de 25 ans que Kader Attou nourrit ses chorégraphies de breakdance et de hip-hop, mais aussi d’arts du cirque, de danse contemporaine et d’arts visuels. Kader Attou, né le 6 février 1974 à Lyon (Rhône), est un danseur et chorégraphe français de hip-hop et de danse contemporaine. Il s’est formé à l’école de cirque de Saint-Priest. Il s’oriente vers la danse contemporaine à la fin des années 1980 et crée en 1989 le collectif Accrorap avec Mourad Merzouki, Chaouki et Éric Mézino. Son spectacle Athina présenté en 1994 à la Biennale de la danse de Lyon marque le début de sa reconnaissance en France. En 2008, il devient directeur du Centre chorégraphique national de La Rochelle succédant à Régine Chopinot. En 2008 également, Il crée “Petites histoires.com” dans laquelle Brahim Bouchelaghem est intrepète. En 2010, il obtient une carte blanche pour l’édition de Suresnes Cité Danse.

 En 2008 , il  est nommé Directeur du Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Poitou Charentes, devenant ainsi le premier chorégraphe hip hop nommé à la tête d’une telle institution. En 2010,  il créé Trio  et Symfonia Piésni Zalosnych . En 2013, Kader Attou revient aux sources du hip hop, à ses premières sensations: The Roots est une aventure humaine, un voyage, un grand plongeon dans son univers poétique. Onze danseurs hip hop d’excellence en sont les interprètes. Créée en aout 2014 pour la 10e édition des Nuits Romanes en Poitou-Charentes, un break à Mozart, née de la rencontre du CCN de La Rochelle et de l’Orchestre des Champs-Elysées, se pose en véritable dialogue entre danse d’aujourd’hui et musique des Lumières avec comme œuvre musicale directrice : le Requiem de Mozart.

En septembre 2014 à l’occasion de la Biennale de Lyon, Kader Attou crée OPUS 14 pour seize danseurs, hommes et femmes, qui allient puissance, altérité, engagement, poétique des corps en une pièce fondamentalement hip hop. Le travail de la cie Accrorap est l’histoire d’une aventure collective internationale où la notion de rencontre est au centre de la démarche de la compagnie et où les voyages alimentent la réflexion.

En 2013 Kader Attou a reçu l’insigne de Chevalier dans l’Ordre des arts et des lettres puis en 2015 , celui de Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur

Opus 14 Cie Accrorap Kader Attou Théâtre La Coupole photo VB
Opus 14 Cie Accrorap Kader Attou Théâtre La Coupole ©VB

La COMPAGNIE ACCRORAP- KADER ATTOU Directeur artistique, danseur et chorégraphe

Du collectif d’artistes des débuts à l’émergence de chorégraphes singuliers, le travail de la cie Accrorap se caractérise par une grande ouverture : ouverture au monde grâce à des voyages conçus comme autant de moments de partage, ouverture vers d’autres formes artistiques, vers d’autres courants. Dès 1989, dans la fièvre de la découverte de la breakdance et avec les premiers spectacles d’Accrorap, naît le désir d’approfondir la question du sens et de développer une démarche artistique. Le travail de la cie Accrorap est l’histoire d’une aventure collective internationale : la notion de rencontre est au centre de la démarche de la compagnie et des voyages (Palestine, Algérie, Brésil, Cuba, etc.) alimentent la réflexion. La danse de la cie Accrorap est généreuse et cherche à briser les barrières, à traverser les frontières.

Le Centre Chorégraphique National de La Rochelle et du Poitou-Charentes / Cie Accrorap, Direction Kader Attou est soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC de Poitou-Charentes, le Conseil régional de Poitou-Charentes, la Ville de La Rochelle et par l’Institut français pour certaines de ses tournées à l’étranger.

 THEATRE LA COUPOLE SAINT-LOUIS

Print Friendly, PDF & Email
[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top