Wolfgang Tillmans Fondation Beyeler

Sam Keller et Wolfgang Tillmans Fondation Beyeler photo VB

Wolfgang Tillmans créateur d’images à la Fondation Beyeler du 28 mai au 1er octobre 2017

Visite guidée en français : dimanche 15h 16h le 30 juillet, le 27 août , le 24 septembre 2017

Wolfgang Tillmans Fondation Beyeler photo VB
Wolfgang Tillmans Fondation Beyeler ©VB

Wolfgang Tillmans est un gars simple , en apparence : ses travaux photographiques ou photocopiés sont accrochés directement sur les murs de la Fondation Beyeler où  il promène son éclatant sourire  en bermuda et baskets  en s’arrêtant volontiers pour répondre aux questions du quidam qui passe par là . Difficile de faire plus décontracté ! Attention , simple ne signifie pas toujours facile . Ainsi , lorsqu’on observe , un peu indifférent , une grande toile blanche , c’est à l’intèrieur d’un nuage que Tillmans nous fait pénétrer . D’autres fois , Tillmans aime bien photographier ses amis ( parfois célèbres Kate Moss , Tilda Swinton , Michael Stipe, Lady Gaga ) comme le gars qui se soulage sur une chaise de bureau ou celui qui se coupe les ongles de pied ou celui …qui ne fait rien , il ne s’agit pas de magnifier le quotidien , seulement de le reproduire, mais pas toujours .  Ainsi , la série Nacht/Tag , qui rappelle furieusement les toiles de Rothko , accrochées un peu plus loin , est-elle purement esthetique .

Tillmans artiste alternatif engagé activiste

Wolfgang Tillmans Lutz, Alex, Suzanne, et Christoph on beach 1993 photo VB
Wolfgang Tillmans Lutz, Alex, Suzanne, et Christoph on beach 1993©VB

Pour ne pas oublier le leit-motiv du plasticien de Remscheid , ont été apposés sur les vitres de la Fondation Beyeler  quelques Post-it sur lesquels les rappels I love you , Peace, me amor , Freude , Freunde ,ont été inscrits . Altruiste , romantique ? En tout cas , Tillmans et son oeil photographique ne se quittent jamais  et produisent parfois un  genre documentaire  personnel enrichi de clichés de manifestations pour la paix et la liberté – Stop Boko Haram, Justice for Michael Brown and Eric Garner-, pour l’union aussi contre le Brexit « We are the European family ». Cependant , les britaniques ne lui en ont semble-t-il pas tenu rigueur puisqu’ils l’exposent à la Tate Modern à Londres jusqu’au 11 juin . Tillmans photographie la face sombre de notre humanité : Lampedusa , Le mur de Gaza, un SDF au sol…mais aussi  le plaisir que la nature lui inspire , la mer en mouvement , le ciel étoilé , un pommier , sa pomme , ses fleurs … Il aime mettre en scène ses sujets en confrontant le produit manufacturé et celui issu de la nature – rasperries and boots 1994

Wolfgang Tillmans ou l’invention d’un langage iconographique expressif autonome

Wolfgang Tillmans Sheep Shadow 2012 photo VB
Wolfgang Tillmans Sheep Shadow 2012 ©VB

La grande exposition de l’été est consacrée à Wolfgang Tillmans. L’artiste  est né en 1968 à Remscheid (Allemagne). Alors âgé de 20 ans, il a vécu à Hambourg où sa carrière artistique a pris son départ. Au début des années 90, il a fait des études au College of Art and Design de Bournemouth. De 1992 à 2007, il a vécu et travaillé en grande partie à Londres, puis a déplacé son centre de vie à Berlin.

Pour la Fondation Beyeler , il s’agit de  la première vaste réflexion autour du médium de la photographie organisée à la Fondation Beyeler, dont la collection abrite depuis quelque temps déjà un superbe ensemble d’œuvres de l’artiste. Entre le 28 mai et le 1er octobre, on pourra voir près de 200 travaux photographiques réalisés entre 1989 et 2017, ainsi qu’une nouvelle installation audiovisuelle ( visible au sous-sol de la Fondation ).
Tillmans s’est fait connaître au début des années 1990 par des images, devenues iconiques, sur l’approche de la vie de toute une génération, marquée par le goût pour une liberté pleine d’insouciance et par l’envie de jouir du moment présent. Mais il a rapidement élargi son champ de vision et a exploité les expériences de la photographie pour inventer un nouveau langage iconographique. Ainsi sont nés des travaux recourant ou non à l’appareil photo ainsi qu’à la photocopieuse. Outre les genres traditionnels tels que les portraits, les natures mortes ou les paysages, cette exposition présente des œuvres abstraites qui jouent avec la frontière du visible. Elle montrera que ce n’est pas la photographie au sens classique qui occupe le premier plan de l’œuvre de Tillmans, mais la création d’images. Cette exposition est organisée en étroite collaboration avec l’artiste.

Wolfgang Tillmans Ostgut Freischwimmer 2004 photo VB
Wolfgang Tillmans Ostgut Freischwimmer 2004 ©VB

Le choix des images exposées à la Fondation Beyeler valorise la stratégie iconographique de Wolfgang Tillmans ,capable de donner une nouvelle qualité ,humaine, à la perception du monde, sans ordonnancement chronologique  . Les possibilités de représenter le monde au moyen des images ont massivement augmenté depuis la fin du XXème siècle . De ce fait , le champ de ce qui peut être appréhendé et montré par des images , s’est démultiplié. C’est dans ce contexte, Tillmann se présente lui-même comme Picture Maker.

“Les images des années 90 expriment la proximité en même temps que la distance.: la proximité de celui qui fait partie de ce monde et la distance du regard détaché, qui scrute , observe, enregistre. C’est précisément cette dualité de proximité et de distance qui constitue la marque spécifique du regard de Tillmans .Jamais voyeur, jamais complaisant : attentif, ouvert, plein d’amour et de curiosité.” Theodora Vischer commissaire d’exposition .

Tillmans realise  par la suite des oeuvres abstraites sans appareil photo ni négatif , uniquement par le jeu de la lumière et de la chimie. Les Freischwimmer sont ainsi des images de lumière au sens propre que Tillmans dessine sur papier photo dans la chambre noire par une manipulation contrôlée de diverses sources lumineuses.

” Tout est une question de regard, d’un regard ouvert et sans peur “ Wolfgang Tillmans

Tillmans Théodora Vischer commissaire d'exposition photo VB
Tillmans Théodora Vischer commissaire d’exposition ©VB

Gratifications :

2000: Turner Prize / 2015 : Award in Photography de la Hasselblad Fundation , Göteborg. Depuis 2012 , Wolfgang Tillmans est membre à part entière de l’Académie des Beaux-Arts de Berlin et , depuis 2013 , membre à part entière de la Royal Academy of Arts de Londres.

Tillmans a bénéficié de nombreuses expositions : à Tokyo , Hambourg, Los Angeles, Washington , Paris, Mexico…

ARTIST TALK : organisé par la Fondation Beyeler et UBS : jeudi 7 septembre 2017 à 18h30 .

CATALOGUE : en anglais et en allemand 62, 50CHF ( texture particulière des reproductions )

FONDATION BEYELER

Sam Keller et Wolfgang Tillmans Fondation Beyeler Vernissage 27 mai 2017  photoVB
Sam Keller et Wolfgang Tillmans Fondation Beyeler Vernissage 27 mai 2017 ©VB
Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2017/05/wolfgang-tillmans-fondation-beyeler">
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top