Art Basel Satellites 2017

Volta 2017 Penny Byrne Galerie Coates Scarry.© Photo VB

Satellites d’Art Basel sélection : Liste , Volta , Scope

Les satellites d’Art Basel , c’est un peu comme les anneaux de Saturne ou le héron  qui squatte le dos de l’hippopotame , celui de la baleine ou de l’éléphant pour récupérer les miettes du géant et c’est de bonne guerre , impossible de ne pas trouver aussi son bonheur hors les murs de la sacro-sainte Art Basel du quartier des foires.

Dans le désordre , Volta face à la gare dans la Markthalle , Scope vers Claraplatz Petit-Bâle , die Liste à Warteck , SoloProjekt à Dreispitz, Rhy Art Fair

Liste la foire off de Bâle accompagne les jeunes galéristes : 21000 visiteurs

Warteck Liste 2017 © Photo VB
Warteck Liste 2017 ©VB

2017 compte 79 galeries  de 34 pays présentent 140 artistes

Créée en 1996, pour pouvoir accorder une place aux découvertes des jeunes galeries.L’initiative revient aux galéristes zürichois Peter Kilchmann et Eva Presenhuber- entrée depuis dans le comité de sélection d’Art Basel- qui font appel au commissaire d’exposition bâlois Peter Bläuer pour lancer la manifestation. L’ancienne brasserie Warteck est réquisitionnée.

La condition pour y participer : être une galerie âgée de moins de 5 ans et travailler avec des artistes de moins de 40 ans. 36 participent à la première édition dont de futurs occupants de la grande soeur Art Basel David Zwirner ou Emmanuel Perrotin . Depuis le début , LISTE est un tremplin pour Art Basel.Beaucoup font Liste avant d’intégrerles sections Statements et Features, elles-mêmes prélude à l’entrée dans la section principale ” Galleries “.

Cette année , 15 nouvelles galeries entrent dans la section Liste dont la galerie parisienne d’Antoine Levi , Lomex de New-York,Madeln de Shangai, WeissFalk de Bâle. Certains artistes exposés à Liste l’ont été auparavant à la Documenta , la Biennale de Venise ou celle de Whitney.

Pour la 14 ème fois est remis le Helvetia Kunstpreis à un diplômé de la Haute Ecole d’Art Suisse . Le prix doté de CHF 15 000 est attribué cette année à Andriu Deplazes (1993 CH)

La HeK a présenté des artistes utilisant la technique d’impression 3D

Les sponsors historiques de Liste sont la banque Gutzwiller & Cie , Basel( 1997)

LISTE

Volta 13 un internmédiaire entre la jeune Liste et le poids lourd Art Basel

VOLTA, est née en 2005 à l’initiative des galeristes Kavi Gupta (Chicago), Friedrich Loock (Berlin) et Ulrich Voges (Frankfurt am Main) et de la critique d’art Amanda Coulson qui assure la direction artistique. La selection de galeries et d’artistes est eclectique et dynamique et Volta se présente plus comme une succession de shows soignés− solo shows ou duo − curatés par les galéristes eux-mêmes, les mieux placés pour mettre en valeur leurs artistes et leur faire une place sur la scène internationale.

A VOLTA , les galéristes sont heureux de vous raconter leur histoire : celle de leur rencontre avec les artistes et les raisons de leur collaboration , une affaire de confiance , de nez aussi et d’enthousiasme.
VOLTA a déjà créé une marque connue et respectée pour sa sélection rigoureuse des exposants galeries et artistes, y compris une liste croissante d’anciens étudiants qui ont obtenu leur diplôme leur permettant de participer aux principaux salons. Nombreuses sont les galeries passées par Volta qui ont passé ensuite les portes d’Art Basel comme : espaivisor (Valencia), A Gentil Carioca (Rio de Janeiro), STEVENSON (Cape Town / Johannesburg), Taro Nasu (Tokyo), One and J. Gallery (Seoul) and bitforms gallery (New York) . Idem pour les artistes suivants : Theaster Gates, Tiffany Chung, Zilvinas Kempinas, Cameron Platter, Araya Rasdjarmrearnsook, Cevdet Erek, and Adrian Williams dont les oeuvres ont été exposées dans des lieux prestigieux comme la Venice Biennale, l’Orangerie (Paris), dOCUMENTA, Art Basel’s Art Parcours and Art Unlimited, après leur passage à Volta.

Focus sur la galerie T&L Tancrède Hertzog et Léopold Legros

Léopold Legros Tancrède Hertzog Galerie T&L devant une oeuvre de Tindar©VB

Ils sont probablement les plus jeunes galéristes de la grand messe d’art contemporain de Bâle édition 2017 . Tancrède Hertzog ( 24 ans) et Léopold Legros( 25 ans) , deux historiens de l’art , diplômés de l’école du Louvre et de la Sorbonne, ils ont ouvert leur galerie en 2015 sur le principe du modèle itinérant, proposant des expositions dans des lieux inédits à chaque fois renouvelés à travers Paris. Ils ont choisi de  représenter deux périodes de l’art de notre temps : l’art d’après-guerre, notamment des années 1950 à 1970, et la création contemporaine, avec de jeunes artistes européens émergents.  Les deux jeunes experts , formés à l’art ancien et du XIXème souhaitaient rencontrer les artistes , avoir un rapport humain avec eux , ce qui , naturellement était impossible avec l’art du passé. Tancrède , de père parisien et de mère italienne,  partage sa passion pour l’art entre artistes contemporains et  villes baroques . Il est chroniqueur pour La règle du jeu ( revue  consacrée à la de littérature ,la  philosophie ,la  politique et les arts) et contribue à la Revue suisse d’art et de culture Artspassion.ch. Pour Leopold , le bonheur est de débusquer les oeuvres d’art là où on ne les attend pas , exactement comme il l’a fait avec ses comparses de l’Ecole du Louvre en qualité de président de la Junior Entreprise de la prestigieuse école pour le développement du projet ” Le plus Grand musée de France ” où chaque étudiant participant devait retourner dans sa région à la recherche d’un trésor caché du patrimoine français .

La galerie parisienne a adopté le format Pop-up, gage de dynamisme et de renouveau, rompant avec le format classique et souvent monotone de l’exposition dans une galerie fixe( en ce sens , ” errer , c’est vivre ” TH ). Ce mode de fonctionnement permet de bénéficier de toutes les ressources de Paris, grande capitale des arts, en occupant, exposition après exposition, des lieux d’exception disséminés dans la ville. Des appartements , des hôtels particuliers , des halles , d’autres galeries ( comme François Malingrey à White Cube) .Inattendus et originaux, ils seront à chaque fois renouvelés. La galerie est également présente dans les foires d’art moderne et contemporain, en France comme à l’étranger.

Le renouvellement permet d’attirer le public et les collectionneurs, de ne pas sombrer dans une sorte de monotonie, lassante pour l’artiste comme pour le galériste – et le visiteur.” T H

Convaincus que le travail du galeriste est aussi celui d’étudier, d’interpréter, de continuer à enrichir le sens de l’œuvre d’un artiste, les galeristes souhaitent accorder une place importante à l’écriture, avec la publication de catalogues et de textes sur les expositions et les œuvres, recourant pour cela à des plumes expertes, de critiques et d’écrivains, qui livreront leur regard sur les artistes.

Suivre un artiste , c’est avant tout se découvrir une affinité avec lui , ” on ne parle jamais bien que de ce que l’on aime ” ,  le fil d’Ariane déterminant qui a amené Tindar à Volta cette année.

Artiste exposé : l’art engagé de Tindar

Tindar est un artiste italien né à Milan en 1986 mais vivant et travaillant aujourd’hui à Rome, dans son atelier de Trastevere. Diplômé en économie de la prestigieuse université Bocconi de Milan eEn 2008, Tindar part pour Rome, où il suit assidument les cours de dessin de l’Académie des Beaux-Arts et découvre le patrimoine artistique inestimable de la cité éternelle.Tindar pratique un art nourri de références littéraires et philosophiques : L’Enfer de Dante tapissant la surface d’une toile, des pages de l’Encyclopédie de Diderot de d’Alembert pour servir de fond aux immenses et tentaculaires racines qu’il dessine au crayon noir, Tindar a développé une série d’œuvres spectaculaires où le fond et la forme se répondent, le texte et l’image se conjuguent l’un à l’autre, nouant une réflexion autour du thème qui lui est cher : celui de la mémoire et de l’identité culturelle.En 2016, après avoir passé deux mois dans le camp de réfugiés de Calais tristement baptisé “La Jungle”, Tindar adapte son travail sur les empreintes digitales pour créer de grands triptyques composés chacun de 7 000 empreintes, réalisés en collaboration avec les exilés. Les centaines d’empreintes, collectées par les migrants eux-mêmes, sont collées sur des tiges piquées à même le fond de la toile, qui est peinte dans des teintes terreuses avec de l’acrylique voire de la vraie terre.Pour Volta13 , la Galerie T&L  présentait une exposition de plus de dix nouvelles oeuvres de l‘artiste italien Tommaso Spazzini, dit Tindar issues de la série “Racines”, avec un important et majestueux triptyque de grandes dimensions réalisé sur des pages de livres anciens, et de la série “Migrations”, initié à Calais à partir de 2015 en collaboration avec les migrants bloqués dans le camp dit de la “La Jungle” : des milliers d’empreintes digitales collectées par les migrants eux-mêmes auprès de citoyens européens et d’autres migrants composent les oeuvres de cette série unique en son genre. Les myriades d’empreintes anonymes fixées sur la toile enduite de terre reproduisent les chemins de migration à travers les frontières. Les empreintes d’Européens et de migrants, que rien ne permet de distinguer, y sont symboliquement fondues afin de représenter l’humanité toute entière, la similitude qui unit tous les hommes par-delà les différences culturelles.

Des esquisses ou “bozzetti” inédits sont également exposés et proposés au public pour la première fois.Exécutées sur les pages de vieux manuscrits ou d’anciennes éditions de livres rares, ces racines fantastiques, qu’il dessine avec une maîtrise réaliste saisissante, prennent une valeur symbolique jouant sur la polysémie du terme : les racines des arbres représentent nos racines culturelles, questionnent notre identité intellectuelle tout en proposant une esthétique épurée, essentielle, qui rappelle en bien des endroits l’art asiatique.

T&L Galerie

11ème édition de  SCOPE

SCOPE Basel , installée pour la 2ème fois à ClaraHuus au petit Bâle a accueilli  75 exposants internationaux de 52 villes et 27 pays.

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top