Tresor première foire d’ Artisanat contemporain à Bâle

TRESOR artisanat contemporain, la foire européenne pour les arts de pointe et les arts appliqués contemporains

La première bâloise s’est tenue du 21 au 24 septembre 2017: 42 exposants de 12 pays , 287 artistes

Philipp Baldwin et Monica Guggisberg Vessel Gallery Tresor ©VB

TRESOR artisanat contemporain regroupe des galeries spécialisées dans les arts appliqués dans le monde entier, des artistes de premier ordre ainsi que des jeunes talents prometteurs. Ils ont présenté pour la première fois à Bâle des tendances et des innovations passionnantes réalisées par les artisans du 21ème siècle à partir d’un large éventail de disciplines dans lesquelles l’art, l’architecture et le design se croisent. Les œuvres sont uniques ou produites dans une petite série et font appel à des collectionneurs internationaux, des spécialistes, des architectes, des designers, des décorateurs d’intérieur, des artistes, des étudiants, des artisans et un large public exigeant.

TRESOR artisanat contemporain est plus qu’un marché attrayant où les curieux peuvent s’émerveiller devant des travaux artistiques contemporains. TRESOR artisanat contemporain est une plate-forme qui raconte les histoires derrière le travail et organise un programme tissé d’événements appelé «TRESOR Encounters».

TRESOR artisanat contemporain a pour vocation de forger une nouvelle communauté de créateurs artisanaux novateurs et collectionneurs dont les realisations sont élégantes, innovantes  et de mettre en vedette les objets de collection du futur. Outre une sélection choisie de galeries de Suisse, d’Europe et du monde entier, le salon présentait des expositions personnelles d’artistes et de collectifs parmi les plus passionnants de la scène internationale. De plus, TRESOR Discovery a mis en lumière le travail de 7 talents émergents de la création contemporaine dont les œuvres couvrent un vaste éventail de matériaux incluant la céramique, le verre, le métal, le textile et le bois. TRESOR Discovery a pour objectif de mettre en avant des artistes dont le travail n’est pas encore représenté à l’international par des galeries commerciales, de leur donner accès à une base plus large de collectionneurs et de les aider à établir des carrières durables. Le TRESOR Discovery Award est décerné chaque année par le public au plus remarquable de ces créateurs émergents.

Le salon a également accueilli des institutions à but non lucratif de premier plan dont le Crafts Council UK, l’École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL), le Musée Ariana et la Michelangelo Foundation for Creativity and Craftsmanship. Le Crafts Council UK a présenté «A Future Made, The New Materiality», sélection de sept artistes britanniques d’exception qui explorent de facon novatrice le travail des matériaux comme par exemple l’utilisation des pigments naturels de bactéries pour produire des teintures textiles. Après des escales remarquées à Milan et à Londres, la Michelangelo Foundation for Creativity and Craftsmanship a présenté à Bâle son exposition «Doppia Firma», saluée par la critique. Le projet fait travailler en binôme des designers européens novateurs avec des artisans italiens d’exception pour créer une collection unique de travaux originaux qui combinent le meilleur du savoir-faire artisanal et du design contemporain. Il s’agit pour la fondation, basée à Genève, du premier événement réalisé en Suisse.

Jochen Holz Tresor Bâle 2017 ©VB

L’École Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) a invité le créateur de renom international Matteo Gonet, connu pour l’échelle ambitieuse et souvent monumentale de ses objets et sculptures en verre, à travailler avec des étudiants de son Master of Advanced Studies in Design for Luxury & Craftsmanship pour réaliser en collectif le design et la production d’un lustre en verre. L’œuvre, dévoilée à TRESOR dans le cadre de l’exposition spéciale Matteo Gonet x ECAL, témoigne de l’usage magistral de différentes techniques et des possibilités infinies qu’offre le verre.

 Le Musée Ariana de Genève a invité l’artiste Nicolas Lieber à faire son choix dans l’incroyable richesse de ses collections et à présenter une installation spécialement mise en scène pour TRESOR, sous son regard de photographe. Riche de plus de 27’000 objets, les collections du Musée Ariana illustrent toutes les techniques majeures de céramique, du verre et du vitrail des 9ème au 21ème siècles en Europe, au Moyen-Orient et en Extrême-Orient.

TRESOR contemporary craft a également présenté une série de Special Projects qui mettent en lumière l’envergure et l’ambition de la création contemporaine. Le duo artistique suisse-américain Guggisberg & Baldwin a dévoilé une sculpture grand format dans le cadre de leur série de bateaux, cette fois-ci un canot grandeur nature rempli de bouteilles et de recipients en verre soufflé. L’artiste britannique Paul March créera une sculpture géante de quatre mètres de haut en argile évoquant le crâne d’une créature préhistorique ou mythique. Le grand architecte suisse Gio A. Caminada a dévoilé une installation architecturale à grande échelle conçue spécialement pour le salon et présentée par Girsberger.

 Bâle a une longue tradition en tant que centre du design et de la création suisses. L’exposition D.O.C. mettra en lumière la richesse de sa scène contemporaine d’artisanat d’art à travers le travail de neuf créateurs sélectionnés qui vivent et travaillent aujourd’hui à Bâle et dans ses environs.

TRESOR Encounters, présenté en partenariat avec World Crafts, a proposé une programmation choisie d’exposés, de tables rondes et d’ateliers qui rassembleront des designers, des artistes, des galeristes, des universitaires et des commissaires d’exposition de stature internationale pour débattre de sujets d’actualité touchant à la réalisation, à l’exposition et à la collection d’objets contemporains.

La première édition de TRESOR contemporary craft est rendue possible par le soutien généreux de ses Main Partners, Helvetia Insurance, Girsberger et Keller Ziegeleien. Les «Show and Supporting Partners» du salon sont VOXELWORLD, Hotel Krafft Basel et Nomad Design & Lifestyle Hotel.

Parmi les exposants :

Thierry Martenon réalise l’alliance parfaite : le bois et l’outil au service de l’art

Thierry Martenon Tresor Bâle 2017 ©VB

Thierry Martenon vit dans le hameau du Desert d’Entremont, dans le massif de la Chartreuse, à l’écart des bruits du monde et au coeur de la nature . C’est un bon départ pour cet artiste – artisan,  ébéniste de formation  qui a depuis près de 20 ans installé son atelier , une ancienne étable familiale , pour façonner dans des bois de France qui comptent parfois 500 ans – noyer,  érable,  frêne ,  épicéas – ses formes abstraites et douces.

” La nature coule dans mon sang” déclare -t-il . Pourtant , son travail en est une interprétation parfois discrète et il suffit d’observer d’un peu plus près les sculptures ou les tableaux de Thierry pour se faire une idée de ses sources d’inspiration . Ainsi une oeuvre à poser ou accrocher rappelle parfois Soulages qu’il admire profondément , parfois Keith Harring , ou encore les volutes d’ Hundertwasser .  Ce qui lui plaît ? Le bois d’abord , qu’il travaille depuis 30 ans , puis ce qu ‘il peut en extraire , lui qui a grandi entouré de forêts dans une région où l’économie dominante est celle du bois , son grand-père était d’ailleurs scieur. L’histoire de Thierry Martenon fait l’effet d’un conte : il raconte les longues soirées d’hiver sans télévision , passées à apprendre les outils suspendus dans l’atelier.” Je n’ai rien inventé . Le bois est ma langue natale.” Il semble que Thierry Martenon se soit fait comprendre par ce langage qui l’a mené tout droit dans un monde qui lui était inconnu , celui des galeries : ” la première où je suis allé est celle qui m’a exposé en 1995 à Paris”.

” Mon plaisir est dans l’acte de sculpter, dans le maniement du bois, ses odeurs, ses textures , ses couleurs .” 

Et le nôtre , d’admirer ce que Thierry Martenon en extrait : des objets esthétiques d’une grande sobriété aux lignes finement ciselées  , purs fruits de son imagination qu’il croque préalablement avec soin avant de les façonner à son idée et en cadence sur les accords de Birth of Joy ou Triggerfinger , parfois inspirés du travail du sculpteur anglais David Nasch. ” Le plus important est de rester disponible à la beauté. ”  Thierry est devenu maître dans l’art d’ attraper la lumière pour animer la pièce de bois , la faire vibrer.

Thierry Martenon Tresor Bâle 2017 ©VB

L’ébéniste savoyard part pour les Etats-Unis, Philadelphie exactement , en résidence d’artiste au début des années 2000 , il y acquiert une légitimité en tant qu’artiste et revient au pays chargé de cette nouvelle image un peu difficile à porter dans une région où prendre le temps de fabriquer un objet qui n’aura pas de véritable utilité , est une incongruité totale . Mais enfin , être du pays aide surement et encourage Thierry Martenon à transformer l’ancienne étable de son arrière grand-père  comme atelier tandis que la grange mitoyenne abrite les machines industrielles- sableuse, presse, table de découpe.

Les mots du célèbre architecte du Bauhaus Ludwig Mies ” Less is more “ , sont la ligne de force de Thierry Martenon.

L’oeuvre de Thierry Martenon , sculpteur qui , à tort,  ne se reconnait pas artiste , est désormais saluée par les plus grandes institutions et les collectionneurs, ses sculptures voyagent par-delà les océans.

Thierry Martenon Sculpteur

Le Désert

73670 Entremont-le- Vieux

Atelier : + 33 4 79 26 20 85

Mobile : + 33 6 30 44 86 67

contact@thierrymartenon.com

www.thierrymartenon.com

Steen Ipsen  Galerie PULS Contemporary Ceramics BELGIQUE

Steen Ipsen est un artiste danois né en 1966 ; il créé  à Copenhague des sculptures en céramique. Organique et parcourue de fins liens, sa série “Tied-Up” est présentée à Bâle. En grès et émail blanc , noir  ou rouge , les sculptures  parfaites de Steen Ipsen évoquent des molécules délicatement reliées par des liens . Steen Ipsen réalise toujours un dessin préalablement au modelage de ses sculptures.Steen Ipsen  s’est formé à la Danish School of Design, dans la ville de Copenhague .  Entre 1996 et 2004, il est Chef du département Céramique et Verre à la Danish School of Design. Il est l’un des membres fondateurs de Copenhagen Ceramics . En 2014, Steen Ipsen est nommé commissaire de la Bornholm Biennials for Contemporary European Glass and Ceramics.

Fondée par Annette Sloth il y a presque deux décennies, Puls expose le meilleur de la céramique contemporaine internationale. Une exposition Puls présente typiquement le travail d’un artiste établi en parallèle à celui d’un jeune talent prometteur. Puls Contemporary Ceramics opère au plus près de l’art céramique du 21ème siècle. Située dans le quartier du Châtelain à Bruxelles, Puls Contemporary Ceramics, se trouve au rez-de-chaussée d’une maison typique de la ville.

Galerie Puls Contemporary Ceramics Annette Sloth Artiste Steen Ipsen TRESOR 2017©VB
Galerie Puls Contemporary Ceramics Annette Sloth Artiste Steen Ipsen TRESOR 2017©VB

Baldwinn et Guggisberg

La suissesse Monica Guggisberg et l’américain Philip Baldwin travaillent le verre ensemble depuis plus de trente ans . Leurs oeuvres révèlent une composition unique et originale issue de techniques et de traditions esthétiques scandinaves et italiennes. En constante évolution, leur travail culmine aujourd’hui au sommet de leur énergie créatrice avec des métaphores sculpturales: des bateaux, symboles de voyages vers la découverte, le désir, la mémoire; des errances nomades autobiographiques comme emblématiques de notre civilisation. The Long Voyage: Memories Tears Joys est l’oeuvre realisée spécifiquement pour la Foire d’Artisanat Contemporain Tresor , un bateau de 9 mètres empli de bouteilles  en verre soufflé et de vases . Le bateau est présenté en face de la creature prehistorique geante ( 4 mètres ) en céramique  aluminée de Paul March également imaginée pour Tresor.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les lustres délicats de Françoise Bolli Françoise Bolli artiste verrier

« Le propre du visible est d’être superficie d’une profondeur inépuisable. » Maurice Merleau-Ponty

Formation de Françoise Bolli :
1993-94 Post graduate diploma of Art, Glass workshop, Institute of the Arts, Australian National University
1985-87 Ecole supérieure de vitrail et création, Sion

Françoise Bolli Artiste verrier Tresor 2017 Basel©VB
Françoise Bolli Artiste verrier Tresor 2017 Basel©VB

www.tresor-craft.com

Prochain RV TRESOR artisanat contemporain du 20 au 30 septembre 2018 à Bâle.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2017/09/tresor-1ere-foire-d-artisanat-contemporain-a-bale">
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top