Fasnacht 2018 Fin

Fasnacht 2018 Carnaval de Bâle Photo VB

Pour Fasnacht, on s’éclaire aux lanternes , petites et grandes

Basler Fasnacht Morgestraich ©Guy Greder

Fasnacht brille aussi la nuit ! De Morgestraich aux lanternes exposées sur Münsterplatz

Thème du fasnacht 2018 : Motto „Alles kann, nichts muss“ ( tout est possible , rien n’est obligatoire )le journal du Fasnacht a relevé comme d’habitude plusieurs incongruités comme la distribution de bonbons et autres sucettes aux enfants dont la date était largement périmée- 11.4.2016 ! -L’excès de zèle du policier L qui verbalise 2 fois le conducteur du char-tracteur du cortège des enfants pour faute de stationnement et conduite dans la zône réservée aux carnavaleux… dont le contrevenant fait partie !- Pour le défilé de mercredi , glacial -4°-, le soleil a …presque été au RV  s’il avait pu s’imposer contre les nuées de brouillard provoquées non par la meteo mais par les formations ayant choisi le thème du cannabis avec force fumées en illustration. Lors du Morgestraich , alors que la tradition impose un départ des cliques portant lanternes  dans un noir complet , les boutiques comme Esprit sur la Freiestrasse ou Mobilzone , ont tout simplement mangé la consigne .

La politique est comme toujours très présente , palme d’or au coréen du nord Kim Jong et son pote Trump , parfois accompagnés de Poutine. Les artistes se sont déchaînés. Notre dépendance aux nouvelles technologies numériques en matière de communication a été bien épinglée , voir la superbe boule digitale laissant défiler le film de Charlot ” Les temps modernes “ , très édifiant pour ceux d’entre nous qui n’aurions pas encore compris les conséquences de notre emballement .

La plaquette du Fasnacht 2018 a été dessinée par la designerin Clelia Zoller- photographe et peintre de lanternes qui n’est que la 3ème femme élue ( concours anonyme )  comme artiste pour illustrer la Blaggede après Irène Zurkinden en 1934 et Mirjam Pierig en 1993.. Pour la première fois , la plaquette a été également produite comme pendentif( édition limitée). Cette année , 62 artistes ont participé au concours dont seulement 12 femmes. L’insigne du carnaval de Bâle en 2018 a pour thème le changement dans la poste suisse, l’une des institutions les plus traditionnelles : « La poste déménage »

La fin du Fasnacht signifie aussi le nettoyage rapide des rues de Bâle : les services de la ville ont ramassé environ 73 tonnes de détritus ! Rien d’étonnant pour une fête rassemblant 20 000 carnavaleux actifs et près de 200 000 visiteurs .

Print Friendly, PDF & Email
[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top