Le Museums-Pass-Musees

Gilles.Meyer Directeur bureau Central Museums-Pass-Musées Bâle Photo VB

Le Museums-PASS-Musées Sésame culturel du Grand Est

2018 : le Museumspass donne accès à 320 musées, châteaux et jardins en France

L’association du Museumspass offre généreusement 20 cartes mensuelles aux visiteurs de Bâle en Français.

Annoncez-vous sur info@baleenfrancais.ch  

EXPOSITIONS ACTUELLES

Le premier passeport culturel trinational en Europe, le « Passeport des Musées du Rhin Supérieur », a officiellement été lancé le 1er juillet 1999. Il a été fondé sur l’initiative du

Logo Museum Pass

groupe de travail « culture » de la Conférence du Rhin Supérieur et regroupait dès le début 120 musées .

L’association a changé de dénomination en 2013 : le Passeport des musées du Rhin Supérieur est devenu le « Museums-PASS-Musées ». Ce changement de nom est consécutif à l’élargissement géographique au-delà de la région du Rhin Supérieur initié depuis 2012. Aujourd’hui, le Museums-PASS-Musées compte  320 sites membres en France, en Allemagne et en Suisse. Au total, près de 500 000 entrées ont été enregistrées avec le Museums-PASS-Musées et 50 000 Museums-PASS-Musées ont été vendus en 2017. Un beau succès pour cette initiative unique au monde.

Prochain évènement exclusif du passeport :

SOIRÉE À LA STAATSGALERIE DE STUTTGART (D) 28/09/2018

Nous avons le plaisir de vous inviter à unesoirée Museums-PASS-Musées exclusive à la Staatsgalerie de Stuttgart(DE) le 28.09.2018. Profitez d’une visite guidée des deux expositions « Wilhelm Lehmbruck. Variation et perfection » et « Ernst Ludwig Kirchner. La collection inconnue ». Après ce parcours guidé, nous vous convierons à un cocktail dînatoire. Délai d’inscription 9 septembre 2018 

LE PASSEPORT | VOYAGES EXCLUSIFS |
VOYAGE CULTUREL À VIENNE 26-30/10/2018

En association avec Terra Nobilis Inscriptions

Le Museums-Pass-Musees fêtera ses 20 ans en 2019 , les festivités sont d’ores et déja en préparation .

Entretien avec Gilles Meyer , directeur du Museums-Pass-Musées ( 2014)

VB :Bonjour Gilles Meyer , depuis quand êtes vous aux manettes du Museums-Pass-Musées  et comment l’aventure a-t-elle démarré ?

GM :j’ai été chargé à mon arrivée en 2000 de reflechir à une extension et à un fonctionnement optimal du Museums-Pass-Musees , anciennement Passeport des musées du Rhin Supérieur. Je venais du service commercial de la  British Petroleum , et nous avons commencé par une réorganisation  administrative : nous sommes passés de 4 bureaux  à un bureau unique fonctionnant avec 4 personnes au lieu de 9. J’ai pris en charge l’organisation  5 ans après  l’initiative  de conservateurs de musées qui  s’étaient associés dans le but d’élargir au grand public l’accès  aux musées , imaginant  un équivalent  de la carte Icom réservée aux professionnels dans tous les musées du monde . Le projet a été soumis à la Conférence du Rhin supèrieur , organisme transfrontalier impliqué dans l’éducation, le transport, l’écologie et la culture , subventionné par l’Union Européenne pour la réalisation de projets transfrontaliers.

VB : comment avait été évalué l’interêt du public pour une carte d’accès aux musées du Rhin Supèrieur ?

GM : justement , c’était le problème ; 40000 cartes auraient du être émises selon une étude sociologique ; en realité , seulement 7000 cartes ont été vendues la 1ère année  ! Une étude marketing aurait pu éviter une telle erreur de jugement.Pour donner une existence juridique au projet ,il a fallu créer une association de droit suisse à but non lucratif  , un équivalent de nos lois 1901 , l’Association du Passeport des Musées du Rhin Supérieur est née en 1998.

VB : qui a financé le projet finalement ?

GM : les besoins de l’association s’élevaient à 980000€ budgétises sur 5 ans . La moitié ont été pris en charge par la Conférence du Rhin supérieur. L’autre moitié a été ventilée entre les quatre cantons suisses d’Argovie, de Basel Land, Basel Stadt et du Jura, les régions de Bade Wurtenberg et de Rhénanie Palatina en Allemagne, le Conseil Régional d’Alsace et la DRAC en France. En 2000 , il nous manquait tout de même 500000€, il aurait fallu se tourner vers les collectivités , la Conférence du Rhin Supérieur a accepté de nous aider  en plus à hauteur de 210000 €  soutien financier non renouvelable.

VB : vous fonctionnez à présent de façon autonome ?

GM : oui , et nous  en sommes assez fiers ;  le Museums-Pass-Musées est le seul projet culturel de la conférence du Rhin Supèrieur qui s’autofinance. Les ventes des passeports et les sponsors nous permettent chaque année de fonctionner sans nouvelles subventions publiques. Financièrement , ce n’était pas évident mais dès 2001 , des 7000 Museums-Pass-Musées pour 120 sites  , nous sommes passés à 20000 pour 160 sites sur le Dreiländer et nous ambitionnons 50000 Museums-Pass-Musées pour 2014.

VB : alors , pourquoi acheter un Museums-Pass-Musees ?

GM : si vous achetez un Museums-Pass-Musées , vous pouvez vous rendre indifféremment dans l’année  dans n’importe quel musée de la région, plus de 300 musées sont nos partenaires  – France-Suisse -Allemagne-, autant de fois que vous le souhaitez ; il n’y a aucun tarif préférentiel, seulement un tarif unique : CHF 128/ 82€ par personne. 80% des cartes sont vendus dans les musées eux-mêmes. 60% des acheteurs viennent voir des sites qu’ils n’auraient jamais visités sans la carte du Museums-Pass-Musées.

VB : vous voulez dire que la création du Museums-Pass-Musées a induit des comportements différents  à l’égard de la culture ?

GM : bénéficier de telles facilités d’accès à un  éventail aussi large de musées et de lieux historiques ( plus de 300 aujourd’hui ) pour des tarifs aussi intéressants incite évidemment davantage à s’impliquer , pourquoi pas en famille ?A la remarque que nous entendons parfois : ” la carte du Museums-Pass-Musees c’est cher ! ”  la  seule réponse est :” ai-je les moyens de me payer mes hobbys ? C’est juste une question d’engagement personnel  . L’engouement du public nous donne raison , semble-t-il . ” j’achète la carte du Museums-Pass-Musées pour 89€ et je suis libre de choisir quel sera mon engagement culturel  cette année , l’idée d’une culture pour tous est…”débile” , n’oublions pas que la population intéressée à la culture ne compte que 2% de la population mondiale! La nécessité de la culture est une notion absolument personnelle.

VB : si la volonté d’accéder à la culture est si fragile , comment convaincre vos clients ?

GM : nous sommes le plus grand musée du monde , plus de 300 musées sur la région tri nationale, la culture est le contenu , le Pass est le contenant , sans luxe ni gratuité , c’est ce produit que nous valorisons.

VB : avez-vous une aussi belle audience  auprès de vos sponsors potentiels ?

GM : les sponsors sont essentiels ; la Coop et Endress Hauser nous sont fidèles depuis 13 ans et c’est un équilibre Win to Win, en 2013 ,nos sponsors nous ont apporté 310000€ tandis que notre budget annuel de fonctionnement est de 900000€ . Nous sommes donc toujours en recherche de sponsors, de clients et de musées partenaires.

VB : les musées sont-ils volontiers demandeurs de partenariat avec le Museums-Pass-Musées?

GM : bien sur , toute promotion faite autour des musées leur est bénéfique , mais nous avons dû prendre en compte l’argument des directeurs de musées que l’achat unique d’une carte à l’année, entraîne une perte sur le potentiel de ventes lié à  d’autres entrées et ça se chiffre:t ous les musées indifféremment  cotisent  chaque année 175€ pour faire partie de notre réseau ( ce qui ne nous rapporte que 90000€ par an ) et nous leur retournons 30% sur chacune des cartes vendues ne serait-ce que pour motiver les musées à vendre les cartes Museums-Pass-Musées . Nous sommes très dépendants des musées mais ils le  sont également de nous puisque nous faisons une communication ideale pour eux.

VB : vous disposez de statistiques précises sur la fréquentation des musées liée à l’achat des cartes Pass?

GM : oui , bien sur : en 2013 , 500000 entrées dans les musées, 50000 Passeports  vendus; les personnes visitent les musées avec le Pass en moyenne 10 fois par an contre 3 fois en général.En 2013 , l’Association  a reversé 57% des ventes de cartes Museums-Pass-Musées aux musées.

VB : Vous avez modifié le nom ” Passeport des musées du Rhin Supérieur”, en “Museums-Pass-Musées ” afin de correspondre à l’élargissement géographique du Pass-Museum, quels musées se sont ralliés à votre association ?

GM : en 2012 , plus de 50 sites se sont joints à nous , la Lorraine est intégrée et au 1er juillet 2015 ce sera au tour du canton de Bern avec 15 musées dont le Paul Klee. Nous devons apporter la nouveauté tout en ne mettant pas en péril la structure existante. Il y a en tout sur le secteur qui nous concerne 1606 sites que nous ne pouvons pas tous integrer car nous imposons des contraintes comme  le nombre de jours d’ouverture chaque année( 144 ), les musées adhérents doivent aussi être payants ( plus de 50% sont gratuits ) . Pour l’heure , il nous manque seulement 150 musées , tous les grands ( > 100000 visiteurs / an )sont dans notre réseau.

VB : les tarifs de la carte Museums-Pass-Musées vont-ils évoluer ?

GM : oui , à l’image d’autres musées comme la Fondation Beyeler  par exemple  qui passera de CHF 25 à CHF28 , nous passerons en 2015 de 82€ à 89€.

VB : vous proposez aussi des services exclusifs ?

GM : oui , nous-réservons à nos membres , en coopération avec Terra Nobilis,  des voyages culturels 2 fois par an ; Madrid , Amsterdam ,Prague , Budapest, la Corse ( qui dispose d’une des plus belles collections d’Art Premier au monde )  et nous avons en projet Marrakech ,  ; les groupes comptent au maximum 40 personnes , les communications sont toujours en français et en allemand. Nous organisons également régulièrement des soirées exclusives dans les musées que nous privatisons spécialement  pour nos membres , par exemple au Theater am Burghof  où nous avions convié Richard Galliano ,  la prochaine aura lieu ce jeudi 18 décembre  au Musée Tinguely   nous serons accueillis par le directeur , la visite sera bilingue et sera suivie dun buffet. Il y a  cependant un léger revers de médaille : seulement 100 places pour un listing de 50000 clients , donc le principe du 1er arrivé , 1er servi fait obligatoirement des mécontents , il faut être rapide.

VB : merci à vous et à bientôt dans l’un des musées du Grand Est

MUSEUMS-PASS-MUSÉES

Bureau central

Viaduktstrasse 12 – Boîte postale

CH-4002 Bâle

LUN-VEN 9-12h/14-17h

T (FR): 03 89 33 96 29

T (CH): 061 205 00 40

T (DE): 07621 161 36 34

info@passmusees.com

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2018/08/gilles-meyer-directeur-du-bureau-central-du-museumspassmusees">
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top