Ecomusée d’Alsace Automne 2018

Ecomusée D'Alsace©VB

Ecomusée d’Alsace Automne 2018 Fruit d’automne
Dimanches 7 et 14 octobre 2018

 A l’Ecomusée d’Alsace , à l’occasion de l’arrivée de l’automne, la Fédération des arboriculteurs du Haut-Rhin présente au public les variétés de pommes régionales, issues du verger conservatoire de l’Écomusée d’Alsace, à travers une exposition dans la maison de Schlierbach. Ils y assureront aussi des démonstrations de pressage et des dégustations de ce bon jus de fruits frais !

Hélène Bazin anime, à la Maison des Goûts et des Couleurs, un atelier de feutrage de laine sur le thème de la pomme, en permettant de réaliser des pommes en laine feutrée.

Véronique Beltzung propose un atelier participatif de sculpture de pommes biologiques le dimanche 7 octobre de 14h à 17h30 ! Sous ses doigts experts, la pomme va surprendre, révéler ses plus beaux atouts et prendre de jolis visages.
Atelier lutherie
Mercredi 3 et dimanche 7 octobre 2018
De 14h à 18h, dans la maison de Koetzingue

De nombreux instruments de musique à admirer, sur l’air entraînant qui résonne dans l’atelier ! Notre bénévole artisan-luthier explique aux visiteurs l’art et la manière de fabriquer un instrument de musique, essentiellement de la famille des cordes frottées (violon, viole de gambe, vièle à archet, vièle à clavier, vièle à roue).

Chez le barbier
Dimanches 7 et 14 octobre 2018
De 10h à 18h, pause à la mi-journée

Le barbier du village guette et accoste les hommes qui passent devant son échoppe, à la recherche du modèle idéal. Qu’ils aient une barbe de 3 ou de 30 jours, tous peuvent prétendre à la fameuse séance de rasage à l’ancienne ! Une peau douce et propre pour finir la semaine en beauté.

Distillation de fruits
Dimanches 7 et 14 octobre 2018
De 10h à 18h

Après un petit tour au sein de l’exposition dédiée à l’eau-de-vie alsacienne, les papilles en éveil, qui souhaite passer par la case dégustation ?
Nos nez hument les subtils arômes de fruits, qui nous guident vers la distillerie du village ! Une rencontre surprenante avec les bouilleurs de cru bénévoles du musée s’ensuit : découvrons les étapes de la fabrication du schnaps !
 Cuisine en folie
Dimanches 7 et 14 octobre 2018
De 10h à 18h

Les cuisinières de l’Écomusée d’Alsace travaillent les produits de saison pour revisiter les recettes traditionnelles de la région. Petits et grands mettent du cœur à l’ouvrage et récoltent de précieux conseils, avant une dégustation de saveurs insolites !

Animation nature
Dimanches 7 et 14 octobre 2018
De 13h30 à 17h30 au pavillon de Guebwiller 

Les naturalistes reprennent leurs animations dominicales par un accueil dans leur pavillon pour présenter l’inventaire du patrimoine naturel de l’Écomusée d’Alsace et en particulier les dernières découvertes et observations sur le site.

Les maisons habitées
Dimanches 7 et 14 octobre 2018
De 10h à 18h

Les visiteurs toquent aux portes de trois maisons où villageoises et ouvriers leur font découvrir leurs activités quotidiennes, au fil des saisons et des fêtes populaires alsaciennes. Un biscuit, un bout de tarte, une partie de cartes… le moment se prolonge parfois avec gourmandise et convivialité !

Maison des coiffes
Jusqu’au 4 novembre 2018 

La coiffe alsacienne ne se résume pas à un grand nœud noir : il existe en réalité une grande diversité de coiffes propres à chaque territoire et contribuant à la richesse des costumes en Alsace.

C’est au cours du XIXe siècle que les costumes régionaux dans le monde paysan connaissent leur âge d’or. Élément à part entière du costume alsacien, la coiffe est un signe d’identité territorial fort. Par sa coiffe, la femme exprime sa personnalité et son identité sociale, voire, dans la seconde moitié du XIXe siècle, son appartenance religieuse et son statut de femme mariée ou célibataire. Elle se chapeaute en fonction de l’occasion, de son statut et de ses croyances : baptême, communion ou confirmation, mariage, fêtes religieuses voire deuil…

À travers un ensemble de coiffes anciennes, choisies parmi les collections de l’Écomusée d’Alsace, cette exposition révèle aux visiteurs la grande diversité des coiffes alsaciennes du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Les éléments décoratifs, les couleurs et les tissus de cet accessoire définissent alors une « grille de lecture » que l’Écomusée d’Alsace propose de décoder.

Dans le cadre de la Maison des Coiffes, le musée est à la recherche de témoignages ! Les personnes ayant un souvenir de
leurs mères, grands-mères ou arrière-grands-mères portant une coiffe (en Alsace ou dans d’autres régions) peuvent le partager avec Marie-Blandine Ernst (marie-blandine.ernst@ecomusee.alsace). Les témoignages recueillis serviront à enrichir le contenu de la borne interactive de l’exposition et dureront 30 secondes. Ils ne seront pas tous présentés, mais ils seront tous consultables au Centre de Documentation du musée.

Ça des coiffes [!]
Jusqu’au 6 janvier 2019

En 2018, la fédération des métiers d’art d’Alsace (frémaa) propose une exposition inédite à l’Écomusée d’Alsace. 14 créateurs ont été sélectionnés pour relever un défi d’envergure : réinterpréter les coiffes alsaciennes.

Grâce à leur ingéniosité, leur créativité et leur maîtrise technique, ces artistes de la matière proposent plusieurs visions de la coiffe alsacienne : poétique, symbolique, architecturale, graphique, conceptuelle, sculpturale voire complètement décalée ! Qu’il s’agisse de créations en céramique, textile, métal, pierre ou verre, qu’elles soient portables ou non, l’univers fascinant de ces créations et surtout des 14 artisans d’art qui en sont à l’origine surprend, émerveille et, quelques fois, « décoiffe » !

Propre comme un sou neuf – L’hygiène en Alsace du XIXe siècle à nos jours
Jusqu’au 6 janvier 2019

Aujourd’hui, au XXIe siècle, la salle de bains est l’une des pièces de la maison faisant l’objet de toutes les attentions. Du design d’une douche à l’italienne aux bienfaits de l’hydrothérapie, de la baignoire-îlot aux cosmétiques naturels, la salle de bains est indispensable, pensée pour être un lieu à la fois utile et agréable.

En ouvrant son robinet d’eau chaude, qui songe aujourd’hui que ce geste était encore un luxe à une époque très récente ? Qui sait que dans les années 1950, seuls 6 % des foyers ruraux possédaient une salle de bains ?

L’exposition « Propre comme un sou neuf » propose aux visiteurs de découvrir comment étaient appréhendées, autrefois, l’hygiène, la toilette ou encore la question indispensable et délicate du « petit coin », dans nos villes et villages.

Schnaps-Idee – L’eau-de-vie d’Alsace
Jusqu’au 4 novembre 2018

L’eau-de-vie d’Alsace, ou schnaps, est un produit traditionnel fortement ancré dans la culture régionale. Digestif et thérapeutique, il est traditionnellement produit dans le cercle familial. Aujourd’hui, la production individuelle de schnaps a décliné, mais les distilleries professionnelles perpétuent la tradition en offrant au public des produits de qualité, toujours plus variés.

Comment est produite l’eau-de-vie d’Alsace ? Quelles vertus lui prêtaient les anciens et quelles sont les manières de la consommer aujourd’hui ?

L’exposition « Schnaps-Idee », montée en partenariat avec des distillateurs locaux, répond à toutes ces questions !

Énergies positives – L’exposition qui vous dit tout sur l’habitat responsable
Jusqu’au 6 janvier 2019

Avec cette exposition, les principes de construction écologique n’auront plus de secrets pour les visiteurs ! Ludique et attractive, elle souhaite en effet les responsabiliser aux enjeux de demain en matière d’habitat.

Composée d’une vingtaine d’affiches, d’une musique d’ambiance et d’un quizz téléchargeable, l’exposition répond aux nombreuses questions et attentes d’un public de plus en plus curieux et touché par cette problématique. Au fil de la visite, il découvre ainsi des nouvelles pratiques telles que l’éco-construction ou des techniques alternatives avec de la paille, et s’interroge notamment sur l’impact de la surface des habitations, l’isolation ou l’énergie grise. Une véritable sensibilisation à l’efficience énergétique, l’empreinte écologique du bâtiment ou encore l’éco-rénovation !

Exposition itinérante réalisée par Antoine Roussel, ingénieur de formation et inventeur, et Boris Dreux, anthropologue de formation, de l’association
« Globexpo ».

Alsace, 1918 – Vies après la guerre
Jusqu’au 6 janvier 2019

2018 sera la dernière année des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. L’exposition « Histoires ordinaires d’une famille alsacienne _ 1914-1918 » de l’Écomusée d’Alsace retrace la vie quotidienne d’une famille en temps de guerre. Mais qu’en est-il de la vie après la signature de l’armistice, et plus particulièrement en Alsace ? Le musée a souhaité présenter une exposition sur ce thème à ses visiteurs.
Celle-ci explique la vie des familles de la région entre la fin de la guerre en 1918 et les années 1930. Riche de nombreux objets et documents de l’après guerre et de plusieurs panneaux thématiques, elle traite notamment du retour de l’homme, du poids du deuil, des conditions de vie de la femme, de la pénurie alimentaire et de l’épuration ethnique en Alsace. Plusieurs extraits de biographies sont aussi présentés, renvoyant à pendant et après la guerre.
Une exposition qui permet de mieux comprendre les suites et conséquences, souvent douloureuses, des suites de ces années terribles.
 
Happy’cyclette
Samedi 13 et dimanche 14 octobre 2018

Avec deux journées ludiques qui lui sont dédiées, cette pièce nécessaire à nos déplacements, autrefois comme aujourd’hui, fait rouler les cyclistes et cyclotouristes de la région ! Au programme : essais de vélos insolites et tradition artisanale, avec le cerclage de roues en bois.

– Exposition de vélos revisités par les couturières bénévoles de l’Ecomusée, tout en crochet et dentelle ! Du vélo « Alsace » au vélo « Mer » en passant par les vélos des quatre saisons et le vélo des mariés… un véritable tour d’horizon du deux-roues !
– Des vélos insolites ou dignes des plus grands cirques à votre disposition ! Tandem côte à côté, Grand-Bi, vélo-step, triporteur, vélo de 36 pouces, aux roues désaxées ou au cadre articulé… modèles uniques… Découvrez, participez… et essayez ! Un grand choix pour s’amuser avec Cyclo Circus !
– Et dimanche 14 octobre : de la bicyclette… à la roue. Cerclage des roues de l’Ecomusée avec nos travailleurs du fer et du bois, avec notamment cette année deux roues de canon.

Avis aux amateurs : qu’ils empruntent la jolie piste cyclable Voie Verte de la vallée de la Thur, garent leur monture dans le garage à vélos du musée et présentent leur casque à leur arrivée à la billetterie pour bénéficier d’un tarif unique de 5 € !

Écomusée d’Alsace

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire