Tardi et la Grande Guerre Cartoonmuseum Bâle

Le Monde de Tardi Cartoonmuseum Bale Photo VB

Tardi a ouvert ses armoires à l’occasion de l’exposition au Cartoonmuseum de Bâle. Il y présente des œuvres rares, notamment ses dessins pour «Charlie Hebdo», des affiches de film et des extraits inédits de son troisième tome de «Stalag IIB». Un rendez-vous à ne pas rater pour les fans de Tardi; pour tous les autres, une découverte impressionnante. L’exposition propose un large éventail de plus de 200 dessins originaux et montrera également des oeuvres moins connues comme les dessins politiques et les affiches de Tardi. Un temps fort de l’exposition sera la présentation de plusieurs pages originales inédites du troisième tome de la série actuelle sur le père de Tardi durant la Seconde Guerre mondiale (à paraître prochainement). L’exposition au Cartoonmuseum de Bâle a préoposé une production musicale et graphique de chansons des soldats de la Première Guerre mondiale que Tardi a présenté avec sa femme, la musicienne et chanteuse Dominique Grange, et le groupe Accordzéâm (en collaboration avec le Festival international de littérature BuchBasel).

Tardi Putain de Guerre Cartoonmuseum Basel Photo VB
Tardi Putain de Guerre Cartoonmuseum Basel ©VB

Tardi :  violent réquisitoire en bande dessinée contre la folie de la guerre

Déshumanisation et misère : est-ce ainsi que les hommes meurent ?

Nous sommes le 11 novembre 2018 : il y a 100 ans , nous fêtions l’armistice de la Grande Guerre ;  70 chefs d’Etat et personnalités politiques invités pour la cérémonie à Paris par le Président Macron .

Depuis 1975 et par la volonté des chefs d’état successifs ,  la commémoration de la Grande Guerre a glissé à celle de toutes les guerres et de tous les morts pour la France à l’instar du Memorial Day américain . Un élargissement que Jacques Tardi devrait approuver , lui qui n’a cessé de fustiger , en images , les désastres humains occasionnés par les guerres , la Grande , bien sur , une sorte d’apothéose dont les chiffres donnent le vertige ou la nausée , c’est selon *, mais aussi toutes celles engouffrées dans son sillage funeste . Au  Cartoonmuseum de Bâle , Annette Gehrig et Pierre-Marie Jamet , co-curateurs de l’exposition ,consacrent à ce génie du crayon une savante rétrospective ne laissant aucun aspect de son travail dans l’ombre : Tardi  et la passion du roman policier , Tardi et le cinéma , Tardi et la Grande Guerre . Voici d’ailleurs , à mon sens , un qualificatif que nous devrions réviser tant il est connoté positivement et suscite quelque chose d’admirable . Voyez donc l’épitaphe au fronton du Panthéon : Aux Grands Hommes la Patrie Reconnaissante ! Fermons la parenthèse .

Tardi ne travaille pas tout à fait en solitaire . Il doit une partie de la haute-précision de ses planches à l’assistance d’un as de l’histoire , un scénariste-chercheur hors-pair , spécialiste de la Guerre de 14-18  , qui a été l’historien-conseiller de Jean-Pierre Jeunet, sur « Un long Dimanche de fiançailles », ou de Bertrand Tavernier, pour « Capitaine Conan » :  Jean-Pierre Verney .

Tardi : les  leçons d’histoire du libertaire anarchiste

Album René Tardi Stalag II Cartoonmuaseum Bale 2018 exposition Le Monde Tardi Photo VBVB
Album René Tardi Stalag II Cartoonmuseum Bale 2018 ©VB

 

A l’image de notre président occupé dette dernière semaine à accomplir son itinérance mémorielle en notre nom à tous , rien de plus didactique que d’effectuer à notre petite échelle un chemin mémoriel dans les pas du dessinateur invité du Cartoonmuseum de Bâle . Les 4 albums sur la Grande Guerre Varlot Soldat , C’était la Guerre des Tranchées 1993 , Putain de guerre 2008Le Dernier Assaut 2016 ,  nous en disent long sur la persévérance  et les motivations qui  poussent Tardi à 

Stalag II :  mise en images des carnets de routes de René Tardi

René , le père de Jacques , tankiste en 1940 est très tôt fait prisonnier par les Allemands . Tardi  avait interviewé son père dans les années quatre-vingt pour compléter les 4 carnets dans lesquels celui-ci avait scrupuleusement consigné le quotidien du Stalag d’ Hamerstein ( Poméranie ) , bouffe , kilomètres parcourus , noms des bleds , jusqu’au retour à Valence en 1945 . Le dessin en noir et blanc serre le coeur , il évoque sans filtre l’indiscible mais raconte aussi ce que deviennent les soldats de retour dans leurs familles  . Parfois , la couleur revient au hasard d’un bus à plate-forme parisien ou d’une page des Pieds Nickelés , de Bibi Fricotin ou Charlot ,mais pas toujours pour signer le retour à la vie comme le prouvent cette représentation des tranchées vues par le jeune Tardi ou l’infâme étoile jaune . Rien n’est écrit ou décrit au hasard : pour s’impregner des lieux , Tardi et sa femme Dominique Grange ont suivi le même trajet que René Tardi  à la même saison . Dans le dernier volume que nous découvrirons, Tardi raconte son enfance entre  la France et l’Allemagne , où son père militaire fut mobilisé dans les troupes françaises d’occupation.

 

* DES CHIFFRES sur la Grande Guerre  : 4 années de combat = 18, 6 millions de morts / 9,7 Millions militaires / 8,9 civils /  2 millions de prisonniers français / 300 000  Gueules Cassées en Europe qui ont motivé la naissance de la chirurgie réparatrice ( un conseil : lire le roman de Pierre Lemaître  Au-Revoir la-haut ou voir l’excellent film éponyme d’Albert Dupontel ) /Près d’un million d’orphelins en France à la fin de la guerre  d’où la creation du satut de  Pupille de la Nation ; près d’un milliard d’obus tirés par les bélligérants dont un quart n’auraient pas encore explosés. Aujourd’hui , près de 300 tonnes d’obus sont collectés chaque année par les démineurs. L’Europe d’après-guerre est devenu le plus grand cimetière du monde .

Jacques Tardi Cartoonmuseum Bale 2018 Photo VB
Jacques Tardi Cartoonmuseum Bale 2018 ©VB

A propos de Celine et pour être tout à fait clair : “ Céline était un antisémite haïssable et il s’était rangé du côté de la collaboration avec les nazis pendant la guerre “. Tardi condamne sans ambiguité l’odieux  pamplétaire de Bagatelle pour un massacre . Mais . C’est l’écrivain de génie qui a bouleversé la litterature française du XXème siècle et qui a décrit la condition humaine des petites gens qui l’interesse , et l’atmosphère de désastre radical de ses livres . Il en extrait un travail rassemblant 500 images par livre toujours en regard du texte original ( Edition Gallimard )

Mais Tardi a également créé le personnage déterminé et indépendant d’Adèle Blanc-Sec, écrivaine et aventurière qui, à la Belle Époque, se démène avec des momies, des ptérosaures et des savants fous. Et il a donné vie au détective privé Nestor Burma  imaginé par Leo Malet en 1942 , qu’il a replacé dans un cadre parisien des années 1950 rendu avec grande fidélité. Ce sont deux séries qui, à elles seules, lui auraient déjà assuré sa place dans l’Olympe des plus grands dessinateurs.

NDA : Ce 11 Novembre 2018 a été l’occasion pour le président Macron d’ouvrir un Forum de la Paix auquel l’Amérique n’a pas jugé bon de participer ; par ailleurs la France caresse le projet de création d’une armée européenne . Eviter la guerre serait donc une affaire d’équilibre .

Le Monde de Tardi Pelican boite à cigarettes Cartoonmuseum Bale Photo VB
Le Monde de Tardi Pelican boite à cigarettes Cartoonmuseum Bale ©VB

Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec et Paris qui bat la mesure , Paris qui mesure notre émoi.

Adèle est cette héroïne féminine , indépendante et originale , créée par Tardi en 1976 , à une époque où tout détective qui se respecte est …masculin . C’est Castermann , son éditeur actuel qui lui suggère de se lancer dans cette série qui comprendra neuf épisodes entre 1976 et 2007. Adèle , c’est moi ! aurait pu clamer Tardi car il partage indéniablement avec sa créature l’ esprit libertaire qui le caractérise . Jacques promène Adèle dans les rues de Paris avec délectation ,du pont Royal à la Gare du Nord en passant par le Muséum d’Histoire Naturelle , le Jardin des Plantes ou la Prison de la Santé. En 2010 , c’est Luc Besson qui fait endosser le costume d’Adèle à Louise Bourgoin au cinéma .

Le Monde de Tardi Cartoonmuseum Bale  Photo VB
Le Monde de Tardi Cartoonmuseum Bale ©VB

On le sait , Tardi est féru de cinéma . Ses références tendent vers le cinéma américain d’avant la mono-industrie du divertissement  ( Charlot très présent aux côtés des frères Marx ) et le cinéma français réaliste et populaire du cinéma français de l’avant-guerre jusqu’à la Nouvelle Vague des années 50 et 60 . Entre 1993 et 1996 , il illustre les chroniques cinéma de Michel Boujut pour Charlie Hebdo . Pour se faire une juste idée de ceux qu’il aime au ciné  , on peut s’arrêter dans l’exposition devant des dessins reunissant la bande à Michel Audiard , Bernard Blier , Belmondo , Lino Ventura , Michel Serrault,  Annie Girardot… avec qui il partage le langage argotique parigot qu’on adore et qu’on retrouve dans les BD.

Côté litterature , Tardi est inspiré par les auteurs de romans noirs avec Leo Malet , Manchette , Didier Daeninckx mais il a aussi adapté  Le Cri du Peuple de  Jean Vautrin et La Débauche co-écrit avec Daniel Pennac . Il a également illustré Voyage au Bout de la Nuit de Céline , ce qui lui a valu une volée de bois vert . Il est utile de citer à ce propos Jacques Tardi dans une interview de la revue La Ligne Claire  : “ Céline était un antisémite haïssable et il s’était rangé du côté de la collaboration avec les nazis pendant la guerre “. Tardi condamne sans ambiguité l’odieux  pamplétaire de Bagatelle pour un massacre . Mais . C’est l’écrivain de génie qui a bouleversé la litterature française du XXème siècle et qui a décrit la condition humaine des petites gens qui l’interesse , et l’atmosphère de désastre radical de ses livres . Il en extrait un travail rassemblant 500 images par livre toujours en regard du texte original ( Edition Gallimard ).

MEDIATION :

Le Monde de Tardi Cartoonmuseum Bale Photo VB
Le Monde de Tardi Cartoonmuseum Bale ©VB

Visites guidées En français  9/12/2018 et 24/3/2019, à 14 heures

Visites guidées avec le/la commissaire Dimanche, 2/12/2018 et 24/3/2019, à 14 heures

Mercredi, 21/11/2018, 10–12 heures Voyage au bout de la nuit

Entretien entre le spécialiste en sciences culturelles Ariel Herbez et la directrice et
commissaire de l’exposition Anette Gehrig au sujet de l’oeuvre du dessinateur français Tardi.

Mercredi, 27/2/2019, 10–12 heures Putain de guerre

Le regard laconique et pourtant sensible que Tardi pose sur la Première Guerre mondiale a une plus grande valeur documentaire que beaucoup de photos de l’époque.
L’historien Prof. Dr. Martin Schaffner proposera une visite guidée sur les oeuvres de Tardi consacrées à la guerre.

Dimanches 25/11/2018 et 3/2/2019, 14–16 heures cartoon Black is Beautiful

Les dessinateurs de BD ont un penchant pour le noir intense et brillant de l’encre de Chine appliqué à la plume, qui varie du trait délicat au trait vigoureux. Dans l’atelier, nous ferons des premiers essais avec l’encre de Chine et ses nuances de gris. Learning by doing! Atelier dirigé par Martina Gmür, avec un goûter noir.

Dimanche, 17/2/ 2019, 14–16 heures Gangster et gendarme

Nous dessinerons notre propre crime story – en dix images. Atelier pour futures policières ou pique-poquets éprouvés entre 10 et 14 ans, dirigé par le dessinateur Philip Schaufelberger, avec un goûter acheté dans les règles.

Vendredi, 18/1/2019, 18–2 heures Nuit des musées Cartoonmuseum, lieu de crime

Porte-parole de Philip Maloney, Michael Schacht lira de son polar de Léo Malet mettant en scène Nestor Burma, Thomas Ott grattera des visages de criminels sur une carte à gratter, et Alex Baladi et ses collègues de la fabrique de fanzine peigneront avec du noir.

Plus d’informations sur les manifestations du cartoonmuseum
CARTOONMUSEUM

 

Print Friendly, PDF & Email
[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top