Danse électrique avec Blanca Li à la Coupole

Electrik Blanca Li Theatre La Coupole saint-Louis janvier 2019 Photo VB

Ovation soutenue aux Hiphopers de Blanca li hier soir au Théâtre la Coupole avec Electrik

Electrik Blanca Li Theatre la Coupole janvier 2019 Photo VB
Electrik Blanca Li Theatre la Coupole©VB

Les danseurs ont du revenir sur scène tant le public s’est enthousiasmé : Electrik fut un succès retentissant pour les danseurs – contorsionistes- acrobates de la compagnie Blanca Li . Certains ont du tout de même prier car le spectacle s’est terminé dans la salle parmi le public : s’essayer à l’electro à froid  aurait été un peu comme prendre un contrat à vie chez les kinésithérapeutes de la région ! Blanca Li livre ici sa troisième production autour de ce style urbain survolté (spectacle « Elektro Kif », 2009 et film « Elektro Mathématrix », 2015). Avec huit interprètes devenus des références mondiales de la culture électro et une musique en partie composée par Tao Gutierrez, « ELEKTRIK » est un concentré de talents mis au service de l’électro.

Danse avec les bras : chorégraphie de Blanca li pour 8 électro-dancers

Electrik Blanca Li Theatre La Coupole  Saint-Louis Photo VB
Electrik Blanca Li Theatre La Coupole ©VB

Qui l’eut cru ? Le hip-Hop sied bien au menuet ou à Vivaldi . Blanca Li , jamais avare d’inventivité , a réussi la prouesse d’associer en un grand écart improbable la danse électro au menuet de Lully . Une entrée en matière à l’intention claire : la danse ne connait pas les frontières , c’est dit  ! Blanca Li et ses 8 danseurs nous ont emmené en promenade dans un espace-temps compris entre le 17ème et le 21ème . Pour un peu , on y verrait que du feu tant la chorégraphie enchaîne avec une fluidité parfaite les tableaux , alternant dynamisme survolté et arrêts sur image poétiques . Les huit danseurs produisent des mouvements navigant entre Breakdance pour ce qui se passe au sol et Hip Hop pour tout ce qui est au dessus . Le résultat est une danse joyeuse nourrie à l’énergie positive  et au service d’une esthétique spectaculaire . Epoustouflant ! Même si l’on regrette un peu l’absence de filles ( Blanca Li précise qu’elle n’a malheureusement pas trouvé de danseuses ayant un niveau suffisant ). 

L’électro : une danse urbaine née à Paris 

Une fois n’est pas coutume , même si elle peut être inspirée du Flexing , art de la rue et du corps né à New-York dans les années 90 , la danse électro  est bien née à Paris dans les années 2000 , lors des soirées tecktonik  du Metropolis ( rebaptisé Loft Metropolis  ), la plus grande discothèque d’île de France située à Rungis . Elle diffère de son aînée essentiellement par la vitesse des mouvements et l’esprit plutôt bon enfant qui l’anime , tandis que le Flexing était porté par la jeunesse noire désespérée des quartiers difficiles de l’east New-York .Techniquement , les danseurs électro sont capables de contorsions toutes proches de la dislocation ; ne vous y risquez pas , un tel niveau d’excellence réclame des heures carrées d’entrainement ! la danse électro est une pratique basée sur la vitesse des mouvements des bras et l’élasticité du haut du corps . C’est en  cela , comme l’explique Blanca Li , qu’elle rappelle  le flexing , cet art de la rue et du corps né à New-York , cependant plus lent que l’électro. Celle-ci est devenue si populaire que des compétitions internationales lui sont dédiées.

Blanca Li , artiste polyvalente ouverte à toutes les formes d’expression

Electrik Blanca Li Theatre La Coupole  saint-Louis 2019 Photo VB
Electrik Blanca Li Theatre La Coupole ©VB

Impossible de ne pas connaître Blanca Li tant sa présence est perenne sur la scène culturelle internationale dans de nombreux domaines  : danse , cinema , expositions … Blanca Li est chorégraphe et danseuse , mais également réalisatrice et directrice d’expositions interactives. Qu’il s’agisse de performances, d’opéras, de clips musicaux ou de films, elle est à l’origine d’une immense quantité de projets : “J’aime réaliser tout ce que j’ai en tête”, dit-elle. En effet , elle trouve la source de son inspiration dans un large spectre de formes d’expression (du flamenco à la danse classique, à la danse électro ou au hip-hop).

Bio courte : Avant d’entrer dans la danse , Blanca Li était gymnaste et fut à 12 ans sélectionnée dans l’équipe nationale espagnole ; partie à New-York à 17 ans car elle voulait à toute force danser et en Espagne il y avait peu d’écoles de danse et la danse contemporaine n’existait pas ;  elle a ainsi intégré l’école de Martha Graham . Habitant Spanish Harlem, elle vit au quotidien la naissance du hip-hop, créant au passage un groupe de flamenco-rap, las Xoxonees. De retour en Espagne, elle crée à Madrid sa première compagnie de danse contemporaine, laquelle est sélectionnée pour le programme de l’Exposition universelle de Séville.

C’est à New-York qu’elle a rencontré son mari Etienne Li mathématicien ( il y a 20 ans ) pour le suivre ensuite à Paris . Peut-être est-ce aussi parce que la chorégraphe a constaté qu’ “En France , on aime beaucoup la danse , beaucoup plus qu’en Espagne “, qu’elle a posé résolument ses valises à Paris en 1992 .

Electrik Blanca Li Theatre La Coupole Saint-Louis 2019 ©VB
Electrik Blanca Li Theatre La Coupole ©VB

Blanca Li fonde en 1993 sa compagnie à Paris, inscrivant depuis de nombreuses créations à son répertoire. Dès 1998, elle ouvre ses propres studios de danse à Paris (les studios Calentito). La fusion entre les disciplines et les genres est fréquente dans ses créations, ainsi qu’un sens de l’humour très latin (AlarmeStressSalomé). Macadam Macadam, spectacle chorégraphique hip-hop, ouvre en 1999 le Festival Suresnes Cités Danses. D’Avignon aux USA en passant par l’Opéra-Comique de Paris, ce spectacle devient la référence du genre et reçoit le Globe de Cristal 2007 dans la catégorie Meilleur opéra/ballet. Son one-woman show Zap ! Zap ! Zap ! (1999) est présenté notamment à Chaillot, puis à New York dans le cadre du festival France Moves. Elle aborde avec sa compagnie des thèmes très variés, depuis les cérémonies de transe des Gnawa de Marrakech (Nana et Lila, 1993), en passant par l’art grec ancien (Le Songe du Minotaure, 1998), la folie du monde contemporain dans le contexte des attentats du 11 septembre 2001 (Borderline, 2002), les poèmes de Federico Garcia Lorca (Poeta en Nueva York, 2007) ou l’œuvre de Jérôme Bosch avec Le Jardin des délices, (2009) en ouverture du Festival Montpellier Danse. Corazón Loco(2007) mêle aux danseurs de la compagnie les chanteurs lyriques de l’Ensemble vocal Sequenza 9.3, sur une création musicale contemporaine et fait l’objet de son second film au cinéma. Elektro Kif (2010) met sur scène pour la première fois le style électro, une nouvelle danse urbaine née en banlieue parisienne dans les années 2000 et qui conquiert le monde avec sa gestuelle ultra rapide et sophistiquée. ROBOT!, créé pour le Festival Montpellier Danse 2013 en collaboration avec les artistes japonais du collectif Maywa Denki et les robots NAO d’Aldebaran Robotics, triomphe partout dans le monde depuis 2013 à l’instar de Déesses & Démones, dans laquelle elle partage la scène avec l’étoile Maria Alexandrova. 

En 2017, la Compagnie Blanca Li s’installe dans un nouveau studio de travail à Paris (Calentito 134) et présente Solstice, une création habitée et puissante sur la nature et les éléments au Théâtre National de Chaillot. En 2018, elle présente Elektrik, un nouveau spectacle de danse électro, au Festival Suresnes Cités Danse.

Blanca Li Prix et distinctions 

THEATRE LA COUPOLE Prochains spectacles

Print Friendly, PDF & Email
[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]

One thought on “Danse électrique avec Blanca Li à la Coupole

  1. Quel bel article! Il illustre parfaitement le spectacle incroyable Elektrik, nous donne toutes les infos sur Blanca Li, la danse électro, et tout et tout. Merci à Véronique Bidinger! Eleonora Rossi, théâtre la coupole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton back to top