Forum Würth Arlesheim Joan Miro et le photographe Kostas Maros

Forum Würth Arlesheim exposition Miro et Kostas Maros 2019 Photo VB

Joan Miró – Tout est poésie Une exposition de la  Collection Würth du 25 janvier 2019 au 26 janvier 2020

L’exposition «Joan Miró – Œuvres de la collection Würth» montre principalement des graphiques extraits des œuvres tardives de l’artiste catalan de renommée mondiale.

Joan Miro Bagatelles végétales Forum Würth Arlesheim 2019 Photo VB
Joan Miro Bagatelles végétales Forum Würth Arlesheim ©VB

Dans la collection Würth, créée il y a environ cinq décennies – 17000 oeuvres amassées au fil des ans – les œuvres de Miró font partie des fleurons depuis le début. La présentation monographique au Forum Würth Arlesheim offre désormais l’occasion de se livrer, dans un écrin d’exposition plus intime, de manière approfondie à ces œuvres éminentes de la collection. Les œuvres de l’artiste espagnol – à savoir des impressions et dessins, en passant par des séries d’illustrations de livres jusqu’à des sculptures – illustrent la diversité artistique et technique de l’artiste, qui se considérait lui-même comme un peintre-poète.

Joan Miró (1893-1983), tout comme ses contemporains Pablo Picasso, Max Ernst, Salvador Dalí et André Masson, fait partie des représentants les plus notables du surréalisme. A l’instar de ses compagnons, lui aussi a développé un langage figuratif clairement reconnaissable. Son esthétique dictée par l’abstraction est empreinte de formes symboliques et de couleurs claires et possède dans son langage figuratif emblématique et primitif en soi un haut degré de reconnaissance. Bien que les motifs paraissent spontanés et improvisés, parfois enfantins et ludiques, ils sont fondés sur un travail préparatoire calculé et dissimulent en certaines occasions leur sérieux sous-texte à l’époque caractérisée par le fascisme et la violence de la guerre civile espagnole. Les réalisations de Joan Miró procurent dans cette combinaison des impressions de la vie et de l’œuvre de l’artiste et rappellent des influences multiformes: le Paris intellectuel, le théâtre et la poésie ont caractérisé l’œuvre artistique tout comme l’institution et les formes naturelles du paysage espagnol.

Visites guidées chaque dimanche 11h30 sans inscription CHF8/personne

Exposition spéciale HIDDEN – 25 lieux cachés en Suisse  photographiés par Kostas Maros du 25 janvier 2019 – 26 janvier 2020

Kostas Maros a remporté avec Hidden le premier prix dans la catégorie Architecture lors des Swiss Photo Award 2018.

Kostas Maros prison Burdorf Marcel R.Klee directeur Exposition Forum Arlesheim Photo VB
Kostas Maros prison Burdorf Exposition Forum Arlesheim ©VB

Il fallait y penser!  Dans le projet artistique HIDDEN, l’historienne de l’art Catherine Iselin , Commissaire de l’exposition et le photographe Kostas Maros s’interrogent sur le pouvoir de fascination qui habite les lieux cachés. Ensemble,pendant deux années  ils ont choisi et visité 25 lieux aux quatre coins de la Suisse, qui demeuraient jusqu’ici inaccessibles ou dans l’ombre pour la plupart des gens. A la recherche de l’inhabituellement ordinaire, de l’étrangement curieux et du diversement unique, des photographies et des textes ont vu le jour qui ont débouché sur une exposition et la publication du même nom.

Qu’ont en commun les laboratoires du CERN, une cellule d’apaisement en prison toute en rose , la salle des adieux de Dignitas, la chambre noire d’un club échangiste, une salle de réunion secrète du Conseil fédéral ou la station de recherche dans le labyrinthe de roche du Jungfraujoch ? Ce sont des endroits cachés qui sont inaccessibles à la plupart des gens. En collaboration avec l’historienne d’art Catherine Iselin, le photographe Kostas Maros a réussi à photographier 25 lieux fascinants dans toute la Suisse et à dresser le portrait des personnes qui leur ont donné accès. Il en résulte plus d’une centaine d’illustrations impressionnantes qui donnent un aperçu unique d’une culture quotidienne souvent méconnue et rendent visible la magie des lieux cachés. Le livre illustré est complété par des essais sur l’histoire de l’art.

Kostas Maros Dignitas Ludwig A-Minelli Silvan Luley Forum Würth Arlesheim 2'19 PhotoVB
Kostas Maros Dignitas Ludwig A-Minelli Silvan Luley Forum Würth Arlesheim ©VB

A la fin , on est pas sur du tout de vouloir profiter du privilège de l’incursion privative . Les lieux choisis sont souvent plutôt flippants . Par exemple , la maison Dignitas où ceux qui souhaitent finir leurs jours prématurément et volontairement sont invités à expulser leur dernier souffle dans une atmosphère détendue , propice au départ . Ca vous a un petit air de soleil vert vraiment angoissant ( Fondateurs Ludwig A.Minelli et Silvan Luley) . La cellule rose de la prison de Burgdorf reste un lieu d’enfermement où WC et lit sont tout proches ( initiateur Marcel L.Klee directeur). L’abattoir Hallal de Buckten ( BL Adrian Lüscher patron ) provoque une sorte de fascination morbide , presque autant que les plans de salles de shoot ou d’injection pour les drogués héroïnomanes ( Saskia Leu-Hausmann Suchthilfe  BS ) . Misère et détresse humaine sont au programme comme cette pièce d’assistance à la FIV , nommée très joliment Ejakularium  ( Service endocrinologie Bâle Prof Christian De Geyter, Maria De Geyter ). Heureusement , on s’aère au Jungfraujoch , de l’intèrieur toutefois ( Urs Otz Maria Otz-Büchner ; on cherche de l’or à Dallwil  avec Peter Grossenbacher , on investit les coulisses du Dolder Grand Hotel de Zurich avec son manager Mark Jacob ou les salles reservées à la restauration des oeuvres à la Fondation Beyeler avec Friederike Stekling. Le photographe Kostas Maros propse un voyage des plus original qui ne laissera personne indifférents. 

A propos de l’éditeur :
L’historienne d’art Catherine Iselin (* 1984) est directrice du Forum Würth à Arlesheim. Auparavant, elle était conservatrice numérique et assistante de recherche à la Fondation Beyeler. En tant que commissaire indépendante, elle organise des expositions d’art depuis 2011 et est également active en tant que journaliste.

Catherine Iselin Directrice Forum Würth Arlesheim Photo VB
Catherine Iselin Directrice Forum Würth Arlesheim Commissaire exposition Hidden ©VB

A propos de l’artiste :
Kostas Maros (* 1980) travaille en Suisse et à l’étranger pour des clients éditoriaux, corporatifs et publicitaires. Il réalise également des reportages et des projets artistiques. Le photographe Kostas Maros nous montre les pièces cachées vides de personnes, remplies d’une lumière particulière. Ce sont des perspectives fascinantes, parfois effrayantes. (Martina Läubli, NZZ Bücher am Sonntag, 24.6.2018) Pour les curieux et les explorateurs (pas seulement de Suisse) un véritable trésor dans des lieux mystérieux

HIDDEN se consacre aux lieux qui non seulement se caractérisent par leur côté caché, mais qui ont en plus et avant tout la capacité de susciter la fascination et la curiosité chez les gens ou de laisser d’extraordinaires impressions par l’intermédiaire de leur perception. La réflexion sous-jacente du projet repose sur l’idée d’adopter une approche sereine pour entrer en relation avec des lieux inconnus dans son propre pays et de leur conférer un langage à travers la photographie. La fascination du caractère caché devient alors perceptible rien que par l’effet des images. Toutes les photographies ont été réalisées par Kostas Maros.

FORUM WÜRTH ARLESHEIM

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.baleenfrancais.ch/2019/01/joan-miro-et-le-photographe-kostas-maros-au-forum-wurth-arlesheim">
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton back to top