Cinema Stadtkino Mai Juin 2019

Stadtkino cinéma Bale Photo VB

Le programme Mai et Juin proposé par le Stadtkino : Jacques Audiard , Audrey Hepburn , Youssef Chahine 

Jacques Audiard Un Prohète

Il n’a commencé à réaliser que tard. Après des débuts en tant qu’assistant monteur et de nombreuses années en tant que scénariste, Jacques Audiard a fait ses premiers pas en tant que réalisateur au milieu des années 1990 avec Regarde les hommes tomber et Un héros très discret, célébré sa percée internationale en 2005 avec De battre mon cœur s’est arrêté et est désormais considéré comme l’un des représentants les plus versatiles du cinéma français actuel. Ses œuvres ressemblent à des romans de développement cinématographique palpitants dans lesquels des héros trébuchés subissent des transformations dramatiques. Il joue vertueusement avec le clavier des conventions de genre, mélange le film de gangsters avec le drame social (Sur mes lèvres), le drame social avec mélodrame relationnel (De rouille et d’os), le film de prison avec analyse sociale (Un prophète) ou transforme un drame réfugié en thriller (Dheepan). Aujourd’hui, avec son premier film anglais The Sisters Brothers, il a emmené le Western au front et l’a aussi réassemblé. Le Stadtkino Basel célèbre le célèbre déconstructeur de genre avec une exposition complète de ses œuvres précédentes.

Films de Jacques Audiard proposés par le Stadtkino : Regarde les hommes tomber , Dheepan , Un Héros très discret, De battre mon coeur s’est arrêté, Sur mes lèvres, Un Prophète , De rouille et d’Os , Sister’s Brothers

A Bright Light – Karen and the Process  par Emmanuelle Antille Première bâloise en présence d’Emmanuelle Antille mercredi 15 mai à 18h30

Elle était une amie de Bob Dylan et était admirée par Nick Cave : Karen Dalton était l’une des voix les plus émouvantes des années 60. La muse de Greenwich Village était adorée par ses fans, mais elle restait largement inconnue du grand public. C’est ainsi qu’elle est devenue une idole presque mystique dans les cercles musicaux internationaux. Avec A Bright Light – moitié biographique, moitié journal intime – l’artiste suisse Emmanuelle Antille suit les traces de Dalton et réfléchit sur son propre processus créatif.

Film suivi d’un concert avec des chansons de Karen Dalton : nouvelles interprétations des musiciens suisses Laure Betris, Melissa Kassab et Dayla Mischler

Audrey Hepburn – Vent frais à Hollywood 

Elle était la princesse Ann à Roman Holiday, la fille malheureuse de Sabrina, la fille du chauffeur amoureux, a conquis la ville de la mode de Paris en tant qu'”emphaticalist” Funny Face, a pris son petit déjeuner comme Holly Golightly unique chez Tiffany’s et a changé du rebelle Eliza Doolittle en My Fair Lady. Avec son élégance d’elfe, sa grâce naturelle et une bonne partie de son charme sauvage, elle a révolutionné l’image des femmes à Hollywood dans les années 1950 – et a fourni certains des moments les plus enchanteurs de l’histoire du cinéma. Le 4 mai, Audrey Hepburn aurait eu 90 ans. Le Stadtkino Basel célèbre l’icône du style et la légende hollywoodienne avec un spectacle de leurs plus beaux films.

Les films avec Audrey Hepburn proposés par le Stadtkino : Breakfast at Tiffany’s, Sabrina , Funny Face, War and Peace, My Fair Lady, Charade

Egalement rétrospective Youssef Chahine

A partir du 15.5.19 dans la  Sélection Le Bon Film

Serie de films et documentaires à l’occasion des 100 ans du BAUHAUS . Il est considéré comme le berceau de l’avant-garde et un symbole du modernisme classique. En près de 14 ans d’existence, le Bauhaus a révolutionné la pensée et la création créatives et artistiques dans le monde entier ; son attitude esthétique et politique continue à inspirer et à façonner aujourd’hui – 100 ans après sa fondation. Nous profitons de l’anniversaire pour choisir un programme Bauhaus et éclairons en quatre blocs thématiques la compréhension cinématographique de la célèbre école de réforme – des expériences cinématographiques abstraites aux films d’architecture réformistes en passant par les reportages sur le cinéma social – et tentons de reconstruire une soirée cinématographique à Dessau.

REBECCA HORNS SEELENLANDSCHAFTEN 3 films

Dans son œuvre, qui s’étend maintenant sur cinquante ans, l’artiste Rebecca Horn, née en 1944, a créé son propre cosmos symbolique, qui dans son ouverture et sa poésie nous touche encore aujourd’hui. Ses trois longs métrages surréalistes Der Eintänzer (1978), La Ferdinanda (1981) et Buster’s Bedroom (1990) occupent une position clé entre ses instruments corporels et les actions des années 1970 et ses objets cinétiquement animés créés depuis le début des années 1980. Dans un appartement à New York, dans une villa Médicis près de Florence et dans une résidence de luxe pour les gens qui fuient le monde, Rebecca Horn séduit le spectateur avec des transformations dansantes, secouant le monde des cochons jusqu’à leurs fondations et nous montrant les abîmes névrotiques de ses figures. StadtkinoBasel présente les trois films d’art en collaboration avec le Musée Tinguely et dans le cadre de son exposition “Rebecca Horn. Körperphantasien”, visible du 5 juin au 22 septembre 2019.

Rencontre avec les realisateur de «Sohn meines Vaters» Jeshua Dreyfus   

Jeshua Dreyfus a remporté le Basler Filmpreis avec son deuxième long-métrage Son of my Father en novembre 2018. Au Filmtreff, Dreyfus parle de la phase de développement du film, qui a duré quatre ans, et du lien étroit entre la conception du scénario et le casting dans la phase finale. La collaboration avec des dramaturges expérimentés comme Marcel Gisler n’a pas été la seule à donner une nouvelle tournure au processus d’écriture. La juxtaposition de différents personnages a fourni des informations importantes sur la dynamique de la construction familiale sur laquelle l’histoire est basée. Dreyfus considère également le casting comme le travail le plus important dans la mise en scène et il a donc fallu plus de deux ans pour monter l’ensemble d’acteurs. Au Filmtreff, Dreyfus nous montre comment il a développé une histoire fictive pour l’écran à partir d’un milieu autobiographique et nous donne un aperçu de son processus complexe de casting dans des clips vidéo. Lundi 13.5.19 | 18:15 h

Stadtkino Programme complet

 

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]
Bouton back to top