Le Parc de Wesserling présente l’Inde aux 1000 couleurs

Photo Olivier Hoffschir L'Inde aux Mille Couleurs Parc de Wesserling Photo VB

L’Inde aux 1000 couleurs est installée dans les jardins remarquables du Parc de Wesserling

Photo Olivier Hoffschir L'Inde aux Mille Couleurs  Parc de Wesserling  Photo VB
Photo Olivier Hoffschir L’Inde aux Mille Couleurs Parc de Wesserling ©VB

L’Inde s’invite au Parc de Wesserling : une féerie délicate mise en scène judicieusement

Si ! Cette année , nous pouvons nous offrir un voyage en Inde et c’est le Parc de Wesserling qui régale ! Une petite merveille : des photos , des installations, des tissus naturellement pour ne pas oublier que nous sommes à l’Ecomusée textile de Wesserling . En 2019, le thème du Parc de Wesserling est donc dédié à l’Inde et ses incroyables couleurs qui illuminent paysages et monuments, objets rituels et quotidiens, saris des femmes et turbans des hommes… Intitulée •• L’Inde aux 1000 couleurs •• dans le regard des photographes, l’exposition s’inspire des récits et souvenirs de voyages de chacun et sublime les jardins .

L’exposition L’Inde aux 1000 couleurs se répartit sur les 3 sites d’exception : le Musée Textile, les Jardins, et la Grande Chaufferie du Parc de Wesserling , un voyage que vous n’êtes pas prêt d’oublier ! L’inde succède au Japon mis à l’honneur en 2018 .

L’agenda  2019 :
– Balade photographique dans les Jardins : “l’Inde aux 1000 couleurs” • 

– Exposition à la Grande Chaufferie : “Créatures divines” • Jusqu’au 13 octobre –  visite guidée à des horaires fixes

– Exposition au Musée Textile: ” Inde & Indiennage ” • Jusqu’au 30 décembre

– Festival des Jardins Métissés : “Les Jardins de Mowgli” • Du 09 juin au 13 octobre

L'Inde aux Mille Couleurs  Parc de Wesserling  photo VB
L’Inde aux Mille Couleurs Parc de Wesserling ©VB

L’exposition de photos est visible jusqu’ au 4 septembre 

Dans l’Inde d’aujourd’hui, le touriste peut mitrailler l’exotisme, mais faire un portrait exige un rapport différent ; se sachant face à la caméra, le photographié donne à voir ce qu’il ressent. Pour comprendre l’intimité qui se cache derrière chaque visage, les deux photographes Anna Epiard et Michel Petitcolas ont du s’immerger au cœur de l’Inde, lors de voyages au Rajasthan et dans l’État de l’Uttar Pradesh. Passionné d’art, Michel Petitcolas, en compagnie de son épouse Corinne, jusque-là plutôt attirés par des destinations exotiques (Mali, Lybie, Chiapas, Honduras ou Nicaragua dernièrement), ont craqué il y a quelques années pour l’Inde. De son côté, Anna Epiard est une voyageuse dont la curiosité insatiable l’a poussée à traquer la beauté et l’étonnement. Quand elle entre en contact avec la population, son empathie et sa joie de vivre permettent un échange à l’enthousiasme communicatif.

La Médiathèque du Parc de Wesserling nous convie à découvrir ces touchants « Portraits croisés », pris au hasard des rencontres et des lieux, et exposés pendant tout l’été. 

► Plus d’informations

Du 7 juin au 4 septembre 2019
Médiathèque l’Etoffe des mots – Pavillon des Créateurs
Gratuit, accès libre aux horaires d’ouverture de la médiathèque

17ème Festival des Jardins métissés au Parc de Wesserling

Les jardins de Mowgli : il en faut peu pour être heureux n’est-ce pas ?

Mowgli Parc de Wesserling  Photo VB
Mowgli Parc de Wesserling ©VB

C’est dans la jungle indienne que le Festival des Jardins Métissés vous emportera avec Les Jardins de Mowgli inspiré du roman de Kipling “Le livre de la jungle”. Pour la dix-septième année consécutive, le Parc de Wesserling accueille jusqu’au 13 octobre 2019, le Festival International des Jardins Métissés, un événement permettant de découvrir des jardins extraordinaires et éphémères. Des artistes (paysagistes, architectes, designers, étudiants, jardiniers du Parc…) sont invités à imaginer, créer et réaliser des jardins à vivre, sur un thème donné. En 2019, le Parc de Wesserling met le cap sur l’Inde et vous transporte, pour son festival, dans LES JARDINS DE MOWGLI !

Parc de Wesserling – Ecomusée Textile
Rue du Parc, 68470 Husseren-Wesserling
► Entrée payante (un billet unique, accès Jardins, Musée et Grande Chaufferie)
Adulte: 7€ • Enfant +6ans: 3,5€ • Enfant -6ans: gratuit

www.mediatheque-valamarin.fr

►Contacts de l’organisateur

Isabelle PAILLARD • i.paillard@mediatheque-valamarin.fr • 03 89 39 64 00
Matthieu MARCHAND • m.marchand@mediatheque-valamarin.fr • 03 89 39 64 00

Un peu d’histoire : l’ancienne Manufacture Royale de Wesserling.

Le site de Wesserling, au sud de l’Alsace, au bord de la RN66 qui relie Thann à Epinal, est là, prêt à être lu, vu, découvert – environ 1h15 de Bâle- Livre ouvert sur l’histoire : ici, hier explique aujourd’hui.  Les princes abbés de Murbach, maîtres absolus d’une grande région de l’Alsace du sud sont les plus anciens en lien avec le site. Ils élevèrent sur la moraine glaciaire surplombant le lit de la Thur de 35m, un pavillon de chasse qui deviendra au cours de son histoire un château abritant la vie luxueuse de la noblesse de sang ou de robe, puis celle des grands patrons du textile.

De l’eau proche  avec la Thur ;  la facilité du transport avec  la vallée et son ouverture dans « la ligne bleue » avec le   col de Bussang ; de la main-d’œuvre à profusion avec la multitude de petits villages entourant la colline de Wesserling : de l’espace permettant l’ambition d’une future expansion : tout est là pour tisser la toile de l’industrie textile.

Au milieu du XVIII ème siècle,  c’est la période pré-indutrielle, celle des manufactures royales. En 1786, Wesserling sera l’une des plus importantes de France. Elle fera de l’ombre à la manufacture de Jouy-en Josas près de Versailles. Toutes les deux manufactures produisaient ces éclatantes toiles imprimées : les indiennes. Une réelle révolution sociale aura lieu autour de Wesserling. Le coton nécessaire à la production, arrive brut ; il est filé, tissé, teint, imprimé à Wesserling. Dans les communes environnantes les paysans seront des milliers à se partager entre leurs terres avares et la rudesse du labeur en ateliers ; ils deviendront et resteront longtemps des ouvrier-paysans. Avant que ne naissent les bâtiments qui abriteront l’ensemble du processus de fabrication des indiennes, c’est à domicile que s’effectuaient certaines tâches. Le temps allant « les cheminées commencent à hérisser la vallée et concurrencent les clochers ».

Très vite tout évolue. La qualité des produits dépasse largement l’Hexagone.  Wesserling sera le fournisseur de la reine Victoria d’Angleterre et sa production emportera de nombreux prix prestigieux tel la Grand Prix de l’exposition universelle de Londres.  Boussac imprimera sa marque sur le secteur impression en 1933. Et puis ce sera l’implacable et douloureux déclin.

Le site dans sa totalité, jardins et bâtiments,  est sauvé en 1986, grâce à son rachat par le Conseil Général. La réhabilitation des jardins initiera la renaissance d’un site qui de friches est aujourd’hui un ensemble patrimonial industriel unique en France. Il l’est tant pour et par son originalité que pour la sauvegarde d’une globalité et d’une mise en réseau de bâtiments, de   lieux de vie. Le phare du site : l’ancienne chaufferie ! Son cœur : l’Écomusée du Textile!

L’image de sa philosophie : le Parc tissant l’esprit de préservation patrimoniale, le respect de l’environnement unissant les activités humaines à celle d’une histoire qui se poursuit…

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]
Bouton back to top