Saint-Louis l’été

Conc'Air Saint-Louis Concerts gratuits 2019

Conc’Air : les concerts d’été gratuits à Saint-Louis Les 19 – 20 juillet et les 2 – 3 août sur la place du FORUM

Cette année encore, la Ville de Saint-Louis proposera 4 jours de Conc’Air gratuit avec 8 artistes à partir de 18 h 30.
En tête d’affiche, Nolwenn Leroy, Jérémy Frérot et Jenifer. De la chanson, de la variété et du folk. Mais pas que. La 15e édition se veut bien plus éclectique, avec de belles et prometteuses découvertes comme la chanteuse électro Suzane, le rappeur R’n’B Dadju, ou l’Enchantée Julia. À découvrir aussi le trio inclassable Slap ! et le chanteur franco-australien Malo ‘.

Vendredi 19 Juillet 2019 JÉRÉMY FREROT 21H MALO’ 20H Samedi 20 Juillet 2019 DADJU 21H ENCHANTÉE JULIA 20H Vendredi 2 Août 2019 NOLWENN LEROY 21H SLAP! 20H Samedi 3 Août 2019 JENIFER 21H

Allez vous balader dans la Petite Camargue alsacienne, réserve naturelle classée

200 Photo Nature Photo VB
200 Photo Nature©VB

En ce moment et tout l’été , 200 photos de nature et animalières à déguster sans modération .

La Petite Camargue alsacienne est un site apprécié par un public nombreux. Elle permet une meilleure connaissance des milieux humides.

Trois circuits balisés : circuit de la pisciculture, circuit du grand marais et circuit de Kirchenerkopf. Un sentier botanique. Deux expositions permanentes : « Mémoire du Rhin » et « Mémoire de saumon ».

 Horaires de juillet-août pour les deux musées :
Mercredi, jeudi et samedi : de 13 h 30 à 17 h 30
Dimanche : de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30
Vendredi : de 13 h 30 à 17 h 30
 Fermeture de caisse 30 mn avant.

Exposition 200 photos pour la nature 
1 rue de la Pisciculture
68300 SAINT-LOUIS
Tél. : 03 89 89 78 59
petitecamarguealsacienne@wanadoo.fr
http://www.petitecamarguealsacienne.com

Un livre exceptionnel à lire : Dans la jungle du Rhin : la Petite Camargue alsacienne (Accompagné d’un DVD), de Aude Boissaye, Editions du Rhin.

Extrait : « Les bâtiments de l’ancienne pisciculture impériale de Huningue ont été construits entre 1852 et 1860 pour développer sur le terrain de l’actuelle Petite Camargue alsacienne la reproduction artificielle de salmonidés. C’est à partir de cet établissement que la majorité des cours d’eau français ont été repeuplés. Le saumon a failli disparaître à jamais du Rhin et de nos rivières. »

La Fondation Fernet-Branca vous accueille au frais : Gregory forster , Elger Esser et les estampes Picasso du Museu Picasso 

ESTAMPES D’AMITIÉ : DE PICASSO À SABARTÉS
Oeuvres provenant de la collection du Museu Picasso de Barcelona
EXPOSITION DU 26 MAI AU 15 SEPTEMBRE 2019
 En partenariat avec le Museu Picasso de Barcelona 

L’année 2018 a marqué le cinquantième anniversaire de la mort de Jaume Sabartés (Barcelone, 10 juin 1881 – Paris, 13 février 1968), figure incontournable de la vie de Pablo Picasso et fondateur de la fondation du musée Picasso de Barcelone. Afin de marquer l’occasion, la Fondation Fernet-Branca est heureuse de présenter, en partenariat avec le Musée Picasso de Barcelone, une exposition hommage à Jaume Sabartés. 
Sabartés et Picasso sont nés la même année, en 1881, et se sont rencontrés à Barcelone en 1899, alors qu’ils étaient étudiants à La Llotja . À partir de ce moment-là et jusqu’à la mort de Sabartés, en 1968, ils étaient inséparables, même séparés géographiquement de milliers de kilomètres.

Pablo Picasso a peint le premier portrait de Jaume Sabartés en 1900. Ce fût le premier d’une longue série, puisqu’il a continué pendant près de soixante ans à le dessiner et à le caricaturer.
Jaume Sabartés a écrit plus d’une vingtaine de texte à propos de Picasso. 
Jaume Sabartés a fait don de sa collection d’œuvres de Pablo Picasso à la ville de Barcelone en 1962. La collection se composait à l’origine de 362 oeuvres , dont deux cent trente-huit lithographies originales. Sabartés, dans de nombreux écrits, a souligné l’importance de la collection donnée à Barcelone, qu’il considérait comme très complète. Le musée Picasso de Barcelone a ouvert ses portes au public le 9 mars 1963.
Jaume Sabartés est décédé le 13 février 1968 à Paris. En hommage à son ami, Pablo Picasso a remis à la ville sa série sur « Las Meninas », en plus du portrait de Jaume Sabartés peint en 1901. Il a également fait don des lettres qu’il avait envoyées à Sabartés(un peu moins de 700).

GREGORY FORSTNER, GET IN, GET OUT. NO FUCKING AROUND!
EXPOSITION DU 26 MAI AU 29 SEPTEMBRE 2019

Dix ans après son exposition intitulée The Ship of Fools au Musée de Grenoble en 2009, la Fondation Fernet-Branca invite cet été l’artiste Gregory Forstner, tout juste rentré en France après avoir vécu et travaillé dix années à Brooklyn, New York.  Parmi une cinquantaine d’oeuvres réunies, peintures, estampes et dessins, la Fondation Fernet-Branca présente des pièces inédites issues de collections privées et publiques, jamais montrées ensemble auparavant et permettant de souligner les préoccupations conceptuelles et esthétiques de l’oeuvre de Gregory Forstner. Le plus souvent de grands formats, les tableaux de Gregory Forstner puisent dans l’histoire de l’art, dans une culture populaire ainsi que dans sa mythologie personnelle. 

Get in, get out. No Fucking around. Le titre de l’exposition fait référence à un dialogue entre l’auteur compositeur Tom Waits et son épouse Kathleen Brennan alors qu’ils travaillaient sur l’album Bad as Me : « Les gens n’ont pas beaucoup de temps, lui dit-elle. Entrez, sortez. Pas de foutaises. » Cela fait écho à Gregory Forstner, et non sans humour souligne le fait que la peinture est une question d’espace mais encore plus de temps.

 Entre 2000 et 2006, parallèlement aux bouffons, Gregory Forstner emprunte des figures emblématiques de la peinture qu’il recadre et à qui il donne de nouveaux rôles, tels que par exemple Le Gentleman d’après Otto Dix, ou bien Le Cosaque d’après Ilia Répine. À partir de 2006, Gregory Forstner compose des mises en scène autour de tables de billard ou de poker, dont les protagonistes sont des figures animalières, personnages comiques de chiens et de bêtes inspirés des illustrateurs américains Arthur Sarnoff et Cassius Marcellus Coolidge.  Certaines de ses figures sont habillées en uniformes de soldats de la Wehrmacht et de SS, référence à son histoire familiale.

À partir de 2008, Gregory Forstner commence à s’inspirer de son environnement à Bed-Stuy, Brooklyn, New York : son oeuvre se nourrit d’images populaires « pulp » comme d’illustrations du XIXe siècle sur l’épopée américaine et la mythologie qui l’accompagne. Il s’intéresse aux Minstrels shows et donc à la figure Noire représentée par les Blancs, et fait cohabiter ces nouvelles figures aux caricatures animalières et au principe conceptuel du monde à l’envers. Certains titres de tableaux font directement référence à la fable La Ferme des animaux de George Orwell. 

ELGER ESSER : MORGENLAND Exposition du 26 mai au 29 septembre 2019

En partenariat avec Galerie Kewenig et Galerie RX
Elger Esser est né le 11 mai 1967 à Stuttgart. D’origine allemande, il a passé son enfance à Rome. Entre 1986 et 1991, Elger Esser retourne en Allemagne et débute sa carrière en tant que photographe publicitaire. Il poursuit ses études à la Kunstakadémie de Düsseldorf, où il étudie la photographie avec le célèbre couple d’artistes Bernd et Hilla Becher. Influencé par leur travail, c’est en délaissant le principe de quadrillage (caractéristique des travaux du couple Becher) et en s’appropriant la photographie de paysages que Elger Esser se démarque de leur enseignement. Elger Esser est particulièrement connu pour ses grandes photographies de paysages méditatifs. Elger Esser puise son inspiration dans la littérature du 19ème siècle et notamment dans les écrits de Proust, Flaubert et Maupassant. Son oeuvre est présente dans les plus grandes collections telles qu’au Guggenheim à New York et au Rijkmuseum à Amsterdam. Il a notamment eu de nombreuses expositions personnelles comme celles à la Galleria d’Arte à Bologne, au Kunstverein à Hagen et au Herzong Foundation à Bâle.

[DISPLAY_ULTIMATE_SOCIAL_ICONS]
Bouton back to top