Acting se jouait au théâtre de Bâle

Niels Arestrup Acting Théâtre de Bâle Photo VB

Acting ou la leçon de théâtre : pièce réaliste

Acting : comment devenir acteur quand on ne connaît pas Hamlet  ?

Cadre : univers carcéral glacé , cliquetis de clés sinistres, vague lumière en mode on/off façon alerte bombardements , lits superposés en ferraille . Bref , un endroit tranquille même si  l’ambiance n’est pas à la rigolade , sauf qu’il y a Gepeto / Kad Merad !

Acting Patrick Bosso Niels Arestrup Kad Merad Photo VB
Acting Patrick Bosso Niels Arestrup Kad Merad©VB

Gepeto , dit Gepe , est l’un des deux pensionnaires de la taule ; Gepeto , Ersatz d’Alexandre le bienheureux , pas trop content de se trouver là mais doté d’un caractère si enjoué que sa benoîte naïveté pourrait repeindre en rose les murs de la cellule , à l’exact opposé de son colocataire Horace/ Patrick Bosso, taiseux renfrogné mais parfait hôte des lieux voué au ménage , à la cuisine et à la télécommande.

Arrive Robert/ Niels Arestrup , sombre et peu sympathique , accueilli avec la bonhommie qui le caractérise par Gepeto . Ces deux-là ne devraient pas s’entendre et pourtant ! Robert est acteur et il a des opinions la-dessus : les actrices aiment coucher avec les cadreurs puis les machinos , les acteurs se font chier – oui , on parle cru chez les taulards -en attendant de travailler, le cul des actrices est doublé, les lovers baillonnent leur sexe pour éviter les vrais contacts, etc, etc…aucun de ces arguments ne casse l’idée que se fait l’innocent Gepeto de la vie rêvée des acteurs .

 Apprends moi à devenir acteur, ( version théâtrale de dessines-moi un mouton ) supplie Gepeto. Dont acte. Premières indications de Robert :  un acteur sait pleurer à la commande , c’est juste une question de mental ; ensuite , un acteur connaît Hamlet plutôt que Rocky ou même Scarface, un acteur étudie sa posture, essaie la tortue  et surtout , tout acteur connaît le fameux monologue d’Hamlet, il ne se laisse pas impressionner par le public dont il doit se considérer séparé par un 4ème mur virtuel ( concept du théâtre réaliste repris de Diderot par le metteur en scène André Antoine ); si tu n’arrives pas à entrer dans ton personnage , tu te fous à poil mais tu peux garder ta couronne pour la vraisemblance !

Kad Merad Gepeto Acting PhotoVB
Kad Merad Gepeto Acting ©VB

Acting : la part de vérité

Le titre et le sujet choisis par Xavier Durringer ne sont pas le fait du hasard , ils tiennent tous deux de l’expèrience même du metteur en scène, ancien élève d’Acting International qui affiche crânement au fronton de son site l’assertion en forme de devise :

ÊTRE ACTEUR EST UN MÉTIER, UN MÉTIER ÇA S’APPREND.©

Autant dire que Durringer connait son sujet à fond . La prouesse tient du défi : tandis que Robert débarque auréolé de ses lauriers d’acteur professionnel , Gepeto le bienheureux l’accueille façon midinette en pâmoison devant sa rockstar préférée. Les mises au point commencent : Niels Arestrup sous les traîts du sombre Robert s’occupe à détricoter consciencieusement  l’idôlatrie de son infortuné colocataire à coup de vérités  bien placées . Arestrup connait aussi son texte sur le bout des doigts , ce qui n’a rien d’étonnant : ” oui , nous avons tout de même joué la pièce plus de 300 fois et j’ai enseigné moi-même le théâtre une dizaine d’années . Le métier d’acteur – que je connais bien aussi – est difficile. Tout le monde croit que la vie d’acteur est merveilleuse mais c’est faux . Souvent , on attend et on ne travaille pas .” Mise au point suivante : quand tu veux être acteur et que tu n’as rien pour toi , tu dois en passer par la base , tu apprends tes classiques , Shakespeare en tête  en soignant ta posture et en développant ta mémoire sensorielle ; objectif :  ne plus jouer mais être ton personnage !  Déclamer le monologue d’ Hamlet nu apporterait de la substance au jeu ? ” Pas toujours , mais c’est une technique fréquemment utilisée inscrite dans la methode de l’Actors Studio qui peut permettre aux comédiens un meilleur centrage sur leur personnage.” NA

Acting : rire puis pleurer avec Hamlet

Devenir acteur , c’est sèrieux et difficile, on apprend puis on attend . Robert et Gepeto s’interessent au métier pour des raisons opposées : le premier  place  celui-ci en haute estime , le second veut devenir machino pour aller gratter à la porte des actrices , et c’est Shakespeare qui reunit les deux lascars là-haut , tout là-haut : bientôt Gepeto brillera avec les étoiles au firmament , il en est sur ; Robert choisit la seule issue romanesque digne d’un vrai comédien :  au tomber de rideau , le roi se meurt .

Les 3 comédiens , Niels Arestrup , Kad Merad et Patrick Bosso quittent la scène du Schauspielhaus de Bâle sous une déferlente d’applaudissements qu’ils ne soupçonnaient pas, craignant un public plutôt germanophone. Niels Arestrup rencontré à la sortie confie le très grand plaisir de jouer au théâtre et la difficulté de lâcher le public avec lequel s’installe une sorte de connivence durant la pièce . Le théâtre est ma dope “, affirme-t-il , l’assurance de le retrouver encore longtemps sur les planches .

Niels Arestrup Acting Photo VB
Niels Arestrup Acting ©VB

THEATRE DE BALE$

Prochaine pièce de la saison française : 

Piège mortel de Ira Levin le dimanche 25 mars à 19h30 au Schauspielhaus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :