Bâle Bruce Nauman au Schaulager

Bruce Nauman Schaulager Desappearing Acts mars 2018 Photo VB

Le Schaulager propose l‘exposition «Disappearing Acts» de Bruce Nauman 17 mars au 26 août 2018

Visite guidée en français proposé par l’Alliance Française de Bâle mercredi 2 mai à 15h

nscription indispensable auprès de Richard Mansour : +41 61 421 1338, r.mansour@breitband.ch

Prix : CHF 20.-/25.- non membres. Ne pas acheter de billet individuel. Dans ce prix est inclus le billet d’entrée qui sera remis par
R. Mansour. Le Museumspass n’est pas accepté.

Rendez-vous à la caisse du musée à 14h45

Bruce Nauman Maja Oeri Schaulager mars 2018 Photo VB
Bruce Nauman Maja Oeri  présidente de la Fondation Emmanuel-Hoffmann et directrice du Schaulager mars 2018©VB

Conjointement avec le Museum of Modern Art (MoMA) de New York, le Schaulager présente la première rétrospective complète de Bruce Nauman depuis deux décennies. L’artiste américain est considéré être l’un des plus influents de notre époque.

Ne vous fiez pas à l’allure joviale de Bruce Nauman , artiste américain contemporain polyvalent à l’honneur au  Schaulager jusqu’à cet été , car il y a une gradation à l’observation de ses travaux  . Exemples : en observant les néons multicolores accrochés aux murs , vous vous amusez à compter les partenaires sexuels et répertorier leurs activités pour finalement déchanter en vous apercevant qu’on ne joue pas façon Sex and Drug and Rock n’roll mais Sex and Death , les joyeusetés du jeu sexuel plombées par des trucs pénétrants froids et surtout mortels. Pas de quoi rire ! Les carrousels de Nauman sont bien loin de ceux de notre enfance car ils font tourner des morceaux d’animaux dépecés qu’on arrive pas trop à identifier , même suspendus fixement au plafond comme les Leaping Foxes  : de la cruauté des hommes comme matèriel de reflexion artistique . Pas de quoi rire 2 !  Nauman aime les néons , peut-être parce que ça vous a un air de fête , à gauche en tout cas lorsqu’ils t’enjoignent à vivre et manger, dormir, parler , écouter , pleurer… un peu moins à droite lorsqu’ils associent les choses de la vie aux choses de la mort , on aime pas qu’on nous rappelle notre funeste destinée. Pas de quoi rire 3 ! Bruce Nauman est motivé artistiquement par la colère que suscite chez lui la condition humaine, la faculté de faire translater une haine ordinaire individuelle vers une sphère dite culturelle parce que collective  , sans que personne ne s’en emeuve. Bruce Nauman vit depuis les années 70 dans une ferme isolée au Nouveau-Mexique , sa manière à lui de se tenir à distance du monde vivant angoissant et violent qui nourrit son art et justifie sa fonction de messager, réveiller les consciences par des images choc .

Bruce Nauman Sex and Death 1985 Schaulager 2018 Photo VB
Bruce Nauman Sex and Death 1985 Schaulager 2018 ©VB

Le Schaulager ouvre une rétrospective complète des travaux de Bruce Nauman le 16 mars. Né en 1941 et vivant au Nouveau-Mexique. L’exposition “Bruce Nauman : Disappearing Acts” a été créée en collaboration avec le Museum of Modern Art (MoMA) de New York. Il combine des œuvres rarement montrées avec des oeuvres clés connues de Nauman. En avant-première mondiale, elle offre également l’occasion de découvrir la dernière œuvre de l’artiste, une vidéo 3D. Pour la première fois en Europe, une installation monumentale a été créée en 2015/16, que la Fondation Emanuel Hoffmann et le MoMA ont acquis conjointement – des lunettes sont à la disposition du visiteur – Parallèlement à l’exposition chez Schaulager, le Kunstmuseum Basel présente deux œuvres d’installation de la collection de la Fondation Emanuel Hoffmann.
La première rétrospective complète de l’œuvre de Bruce Nauman en 25 ans met en lumière l’œuvre de cet artiste extraordinaire, qui s’étend sur une bonne cinquantaine d’années.
Il s’appuie sur les importantes collections de la Fondation Emanuel Hoffmann et du MoMA. La Fondation Emanuel Hoffmann, dont les fonds sont conservés dans le Schaulager, collectionne Nauman depuis le début des années 1970. Cet ensemble d’œuvres est complété par des prêts de plus de soixante-dix institutions renommées et des collections privées du monde entier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Environ 170 œuvres de toutes les périodes créatives

Bruce Nauman Corridor Installation 1970 Schaulager ©VB
Bruce Nauman Corridor Installation 1970 Schaulager ©VB

Grâce à son travail de pionnier, Bruce Nauman est une figure centrale de l’art contemporain. Dans son travail, il explore des sujets tels que le langage, l’espace et la corporelité et explore les structures de pouvoir et les conventions sociales. Avec ses questions persistantes sur les valeurs esthétiques et morales et les habitudes de visionnement, Bruce Nauman remet en question notre perception et notre imagination.
La rétrospective de Schaulager présente environ 170 œuvres de toutes les périodes créatives de Nauman, du milieu des années 1960 à nos jours. À partir de perspectives différentes et complémentaires, elle explore la maîtrise unique de Nauman d’un spectre médiatique en constante expansion: Il s’agit d’œuvres vidéo, de dessins, d’estampes, de photographies, de sculptures, de néons et d’œuvres sonores ainsi que d’installations techniquement sophistiquées dans lesquelles le spectateur peut littéralement s’immerger.
Des œuvres rarement montrées, comme le premier livre d’artiste de Nauman intitulé Pictures of Sculpture in a Room (1965-1966) ou l’imposant Model for Trench and Four Buried Passages (1977) peuvent être vues en même temps que des œuvres clés exemplaires, y compris des œuvres vidéo.

Des performances ont été enregistrées telles que Walk with Contrapposto ou Wall Floor Positions (1968), the walk-in corridor work Corridor Installation (Nick Wilder Installation) (1970), la spirale néon emblématique The True Artist Helps the World en dévoilant MysticTruths ( Window or Wall Sign ) à partir de 1967 ou la vidéo Mapping the Studio II avec changement de couleur, flip, flop, & flip/flop (Fat Chance John Cage) à partir de 2001. Mais la rétrospective complète fournit également un aperçu plus approfondi du travail graphique de Nauman – des ébauches d’esquisses aux dessins de construction et études techniques détaillées.

 

 

Les derniers travaux sont présentés pour la première fois dans le monde entier

La dernière œuvre de Nauman Contrapposto Split de 2017 est une première mondiale, utilisant les dernières techniques d’enregistrement pour cette projection vidéo 3D. Bruce Nauman: Disappearing Acts présentera également son installation vidéo HD monumentale Contrapposto Studies, i through vii, créée en 2015/2016 et présentée pour la première fois en Europe. Dans cette œuvre, acquise conjointement par la Fondation Emanuel Hoffmann et le MoMA, Nauman fait de nouveau de son propre corps le point de départ de son œuvre, reprenant le même motif que dans une œuvre de 1968.

Bruce Nauman Contrapposto Studies 2015 2016 Schaulager ©VB
Bruce Nauman Contrapposto Studies 2015 2016 Schaulager ©VB

«Disappearing Acts»

Dans l’esprit d’un leitmotiv curatorial, Bruce Nauman avec «Disappearing Acts»  retrace diverses formes de disparition et stratégies de retrait dans l’œuvre de Nauman: Ils deviennent visibles, par exemple, dans des espaces vides qui correspondent à la taille des parties du corps, dans l’espace sous une chaise, dans le moi qui disparaît juste au coin de la rue, dans les processus nocturnes d’un studio vide ou dans les blocs intellectuels qui minent la capacité de créer de façon créative”, explique la commissaire d’exposition Kathy Halbreich. La disparition est donc un phénomène réel et en même temps une métaphore merveilleusement large pour la lutte contre les peurs liées au processus créatif, mais aussi à notre orientation dans la vie de tous les jours “.

Des liens étroits avec la Fondation Emanuel Hoffmann et le Kunstmuseum de Bâle

A Bâle, le potentiel de l’artiste Bruce Nauman a été découvert très tôt. Au début des années 1970, le Kunstmuseum de Bâle et la Fondation Emanuel Hoffmann acquièrent les films, sculptures et dessins de l’artiste. Depuis 45 ans, les deux institutions ont acquis au fil des ans l’un des plus importants complexes d’œuvres de Nauman.

Lors de l’exposition à Schaulager, deux œuvres de Bruce Nauman de la collection de la Fondation Emanuel Hoffmann seront présentées au Kunstmuseum de Bâle: d’une part, l’installation vidéo Untitled (1970/2009) et, d’autre part, l’installation sonore 14-Kanal-Toninstallation Days (2009),  , qui forme un “couloir acoustique” dans le passage souterrain entre le bâtiment principal et l’extension du Kunstmuseum. Grâce à un bon d’échange intégré dans le ticket d’entrée, la Fondation Laurenz permet aux visiteurs de la rétrospective de Schaulager de découvrir gratuitement les deux œuvres du Kunstmuseum.

Catalogue «Disappearing Acts»  CHF 75.- 

Afin de permettre aux visiteurs de mieux connaître l’œuvre de Bruce Nauman, le ticket d’exposition (CHF 22. – entrée régulière) leur donne droit à trois entrées à l’exposition chez Schaulager et à une visite unique des deux installations du Kunstmuseum Basel.

La rétrospective Bruce Nauman: «Disappearing Acts» sera présentée après le Schaulager au Musée d’Art Moderne et au MoMA PS1 du 21 octobre 2018 au 17 mars 2019

Exposition Organisiée par la Fondation Laurenz ,le  Schaulager Basel et le Museum of Modern Art, New York.

L’exposition a été présentée par Kathy Halbreich, conservatrice de la Fondation Laurenz et conseillère du directeur, The Museum of Modern Art, avec Heidi Naef, conservatrice en chef, et Isabel Friedli, conservatrice, Schaulager Basel, ainsi que Magnus Schaefer, conservateur adjoint et Taylor Walsh, conservateur adjoint, Département de dessins et d’estampes, The Museum of Modern Art, New York.

SCHAULAGER

Bruce Nauman Kathy Halbreich Schaulager 2018©VB
Bruce Nauman Kathy Halbreich Curatrice Fondation Laurenz Schaulager 2018©VB

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :