Un Cyclope ça pleure !

Cyclope Bâle ©VB

 Cirque à vendre , les artistes intéressés sont priés de se présenter au plus vite  Klybeckquai à Bâle

Au début , il n’y a rien ou presque, c’est triste ! “A vendre!”

Enfin , rien , j’exagère , si tu regardes bien  attentivement , tu observes tout un tas de bric à brac qui rappelle  furieusement le  génial “ MicMac à Tire-larigot “ de Jean-Pierre Jeunet ; ça , c’est en face de toi spectateur et c’est grand , tu ne peux pas le manquer , 17 mètres , ça fait bien 5 étages de haut . Ensuite , tu tournes ton regard vers l’agité à droite ,( Linaz  est toujours collé là comme la coccinnelle de Gottlib ) un mec clownesque  pas tout à fait “ le Grand Zampano “,  grand dégingandé plutôt maladroit  qui bousille tout ce qui lui tombe sous la main avec force étincelles ,aucune chance  même  pour les balais aussi inutiles en cet endroit qu’en son temps la brosse de Marianne  Sägebrecht dans Bagdad Café  .

A ce stade -là , tu découvres la sinistre pancarte ” A vendre ” , la situation n’est  pas vraiment hilarante et le clown triste – est-ce le propriétaire ?-circule niaisement  tout seul complètement  désœuvré , on verserait nos premières larmes si la petite fille au ballon ne venait  ressusciter la scène , sorte de village fantôme californien abandonné des chercheurs d’or.

Cyclope Bâle©VB
Cyclope Bâle©VB

Après , on se reveille ! Spectateurs debout , “on reste !”

C’est ce qu’annonce la pancarte brandie par la bande des acrobates , contorsionnistes , funambules et autres agiles vivants. Alors ,la vie revient , tout cela se meut , lentement, les artistes s’insinuent dans la chose sans visage et sans paroles-oui , pour le moment , point d’oeil , ni de bouche, juste un tas informe de ferraillerie sans âme  -une bande de moustachus en pantalon rayé et de jolies gymnastes , dont une plaît beaucoup à Mister Déglingue alias Linaz , plus trsite du tout , ah l’amour !!

Bon , autant ,vous le dire ,on connaissait le cyclope effrayant , cauchemar d’Ulysse , celui-là n’a rien à voir .C’est un gentil  sans aucun  doute ,  d’ailleurs , à la fin  il pleure et pour cela il faut une âme , n’est-ce pas ? Car toute cette troupe de joyeux drilles a la mission d’animer le colosse , c’est tout de même un hommage à Tinguely ! Alors là , c’est la prouesse : la tortue du début sera la paupière , la bâche recouvrant l’auto-tamponneuse sera la joue , rien ne se crée tout se transforme , tout se recycle , ça ferait plaisir à Jeannot comme l’appellent affectueusement les bâlois. Et tout le monde prend soin de la star aux lèvres bien rouges , aux longs cils recourbés , on la chouchoute , on la brique, si bien qu’à la fin , l’amas de ferraille nous attendrit , on finit par trouver joli cet oeil bleu qui suit les opérations de relooking avec reconnaissance.

A la fin , on joue et on applaudit à tout rompre!

Cyclope Bâle©VB
Cyclope Bâle©VB

Le Cyclope ouvre une bouche béante d’où sortent 14  globes , peut-être en hommage aux 14 artistes qui ont oeuvré  au Bois des Pauvres de Milly La Forêt ? Le batteur joue dans l’oreille du monstre juché  sur sa moto ( magnifique), des jets se mettent en route figurant la fontaine Tinguely de Bâle ou celle du Parc Solitude . Profitons-en pour remercier les artistes , les organisateurs et surtout les techniciens que la pluie n’a pas désespérés: avant d’être inondée pour des besoins de vraisemblance , la même scène a du être dégagée un peu plus tôt par tous ceux qui se portaient volontaires .Cyclop est un spectacle sans paroles mais avec orchestre, parfois  même la voix d’Armstrong sort de la bouche de la creature

Chers amis du Cyclope , vous n’avez rien à envier au Cirque du soleil !

Direction artistique : Philipp Boë et Markus Gfeller

Direction musicale ***: Markus Gfeller Basse Guitare Electronic /Bruno Amstadt vocal electronic percussion /Angie Donkin vocal/Benedikt Utzinger batterie/Christian Roffler Piano,  Synthetiseur, Accordeon

Artistes :

Linaz©VB
Linaz©VB

LINAZ (D), Clown

Laura Tikka (FIN), Équilibriste

Sarah Lett (CAN), Roue Cyr et corde verticale

Hillas Smith (IRE), Danse verticale

Avital Pöschko (UK), Sangles aériennes

Manda Rydman (SWE), Contorsion et Anneau de l’air

Christopher Schlunk (D), Acrobaties partennaires (jusqu à 2.8.)

Iris Pelz (D),Acrobaties partennaires (jusqu à 2.8.)

Nickolas van Corven (FRA), Acrobaties partennaires (du 2.8.)

Lola Devault-Sierra (FRA), Acrobaties partennaires (du 2.8.)

Brice Massé (FRA), Corde raide

Manel Rosés (ESP), Acrobaties et Bord de spin

Ethan Law (USA), Trampoline, Bord de spin et Roue Cyr

Nilas Kronlid (SWE), Mât chinoise et Bord de spin

 VOIR TOUTES DATES

Le Cyclop fête ses 20 ans en 2014 à Milly La Forêt

Histoire  vraie  :

A l’origine , Tinguely voulait dcréer une énorme construction ouverte à toutes disciplines; En 1964, il imagine un projet intitulé Lunatour. L’artiste souhaitait construire un immense immeuble qui abriterait des attractions foraines (grande roue et manèges), des boutiques ainsi qu’un restaurant. Il voulait l’installer porte Maillot, à Paris. Cela aurait été une réponse à la fermeture du parc d’attractions Lunapark  qui se situait à cet emplacement. remplacer Lunapark avec une structure intitulé  Gigantoleum.

Avec son ami Luginbühl  , il lance un appel d’offres afin d’obtenir des financements. La station culturelle abriterait notamment “un snack-bar, un mini-cinéma permanent projetant des burlesques, un champ de tir, un labyrinthe tactile, le plus grand toboggan du monde, des expositions d’art, d’autres endroits seront réservés aubeat et au jazz.

Ces deux projets, précédant le Cyclop, ne verront pourtant jamais le jour faute d’aide financière.

Seppi Imhof©VB
Seppi Imhof©VB

En juillet 1970, Tinguely engage Seppi Imhof ( présent ce soir à Bâle pour la première du Cyclop) en tant que soudeur professionnel suite à une petite annonce que l’artiste avait déposée dans le journal de Berne

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :