Jazzfestival de Bâle Bobby Mc Ferrin

Bobby Mc Ferrin maître de chant incontesté au Musical Theater de Bâle

Bobby Mc Ferrin Jazzfestival Basel 2018 ©VB
Bobby Mc Ferrin Jazzfestival Basel 2018 ©VB

Le grand chanteur Bobby McFerrin vient en Europe au printemps et présente sa formation a cappella “Circlesongs” – solos, duos et ensemble. Il vient avec les chanteurs Joey Blake et Dave Worm entre autres et  se produit avec des chanteurs de Bâle. Le tout en interaction avec le public en tant que chorale…. Une grande soirée d’art vocal …..

Inspirer et être inspiré – c’est exactement ce qu’est le projet “Circlesongs” de Bobby McFerrin : les Circlesongs sont des pièces chorales polyphoniques et improvisées qui ne sont pas seulement chantées en groupe sur scène, mais qui sont également célébrées dans toute la salle avec la participation du public. Des phrases courtes en boucles sans fin forment la base, Bobby McFerrin improvise, et des solos ou des parties d’appel et de réponse sont soutenus par des chanteurs de fond. Ainsi, une musique stylistiquement excitante et variée se développe, ce qui garantit une expérience communautaire excitante entre l’artiste et le public. Il n’y a rien de plus émouvant et excitant qu’un concert avec le chanteur Bobby McFerrin. Il maîtrise tous les registres, a un charisme et un enthousiasme uniques et est son propre orchestre sur scène. Il chante (presque) tout, des standards du jazz, de Bach à l’Ave Maria en passant par les Beatles.

Le plus grand succès de McFerrin remonte à 1989, lorsqu’il a obtenu deux succès mondiaux avec “Don’t worry be happy” et l’album “Simple Pleasures”. McFerrin a ensuite pris sa retraite, travaillant sporadiquement avec Chick Corea, Nigel Kennedy, Béla Fleck, Wynton Marsalis et Jack DeJohnette, se concentrant sur la direction d’orchestre. Après les représentations légendaires de 2000 et 2011, le public bâlois profitait de l’un de ces rares et uniques concerts en solo … et on ne sait jamais ce que le maître  proposera pour la prochaine représentation.

Bobby Mc Ferrin le beatboxer chef de choeurs

Il se pourrait qu’il existe une  transmission naturelle entre Bobby et ses  parents  qui furent tous deux  chanteurs d’opéra . Toutefois, la signature du fils lui est bien personnelle . En effet , d’une part, Bobby Mc Ferrin,  armé d’un micro sur lequel il pianote d’invisibles repères ,  trouve ses choristes parmi le public en une sorte de geste ample et généreux  assorti d’un enthousiasme communicatif que l’on ne retrouve nulle part ailleurs . Nous , public , en viendrions même à croire en notre compétence de l’art du canon . Un leurre  : pas de chef d’orchestre , pas de canon , soyez-en sur . D’autre part , l’inoubliable interprète du tube planétaire de 1988  Don’t worry be happy maîtrise parfaitement l’usage de l’improvisation  dont il partage volontiers les envolées digressives avec ses complices de scène , cette fois-ci , Joey Blake  , Dave Worm et 12  chanteurs et chanteuses des jeunes choeurs suisses .  Le premier est un immense professionnel , élevé dans la marmite musicale comme Bobby version Gospel . Il est chanteur , producteur,  ingénieur du son , instrumentiste ( piano, guitare , basse , percussion ) , compositeur , danseur et directeur de chorale . Avec sa voix , aussi grave parfois que celle d’un Barry White , il peut interpréter tous les styles musicaux , du blues au funk en passant par le hip-hop. Dave Worm , membre fondateur de Voicestra et du groupe a capella SoVoSo  dont la renommée est internationale , fait partie de la famille musicale de Mc Ferrin . A eux trois , ils forment une équipe soudée , spontanément accordée sur le plaisir de chanter et de débusquer l’instrument enfanté comme par magie  par leurs  seules capacités vocales  . La participation active des 12  jeunes choristes suisses  attentifs et studieux , vient parfaire ce jeu polyphonique en totale harmonie marquant la célébration joyeuse et contagieuse du pouvoir de la voix humaine . Bobby Mc Ferrin et ses comparses vocalistes nous ont permis de redonner à nos  voix , le temps d’un concert ,  la puissance et la performance rythmique dont elles sont capables . Chanter libère , c’est bien connu !

Joey Blake Bobby Mc Ferrin Dave Worm Jazzfestival Basel 2018 ©VB
Joey Blake Bobby Mc Ferrin Dave Worm Jazzfestival Basel 2018 ©VB
CD-Tipps

Bobby McFerrrin «Konzert für Europa»

Bobby McFerrin, «Live at Montreal »

Bobby McFerrrin «Vocabularies»

Bobby McFerrin, «Circlesongs»

JAZZFESTIVAL BASEL

image_pdfimage_print

One thought on “Jazzfestival de Bâle Bobby Mc Ferrin

  1. Concert de Bobby McFerrin le 1er mai au Musical Theater de Bâle : une impressionnante performance.
    Du grand art. Bravo et merci à Bâle en Français qui nous a permis d’assister à ce concert sortant largement des sentiers battus. Belle découverte !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :