Jazzfestival de Bâle Philip Catherine et Martin Wind

Philip Catherine Martin Wind Jazzfestival Basel 2018 ©VB

L’accord parfait : la guitare de Philip Catherine et la contrebasse de Martin Wind

Philip Catherine Jazzfestival Basel 2018 ©VB
Philip Catherine Jazzfestival Basel 2018 ©VB

Philip Cathérine , guitariste hors pair s’il en est , ne se déplace pas sans sa belgitude , un sens de l’humour unique et réjouissant  qui s’insinue  entre les cordes de sa guitare à chaque occasion . Young Django , 75 ans cette année , surmnommé ainsi affectueusement par Charlie Mingus,  est venu avec son cahier de partitions –  dont les feuillets prennent un malin plaisir à se disperser au sol – et son fan de toujours , le contrebassiste allemand  Martin Wind ; à eux deux , ils forment à eux deux le gang jazzy le plus souriant et le mieux accordé du  moment , rien d’étonnant à ce que ces deux experts aient commis ensemble l’album New Folks sur lequel ils convoquent les maîtres , Dexter Gordon , Irving Berlin, Oscar Petitford ou Cole Porter, (” Cole Porter et moi avons quelque chose en commun , lui , c’est CP , et moi , PC  ” Philip Catherine ) mais aussi les compositions personnelles signées Wind ou Catherine . Entre deux blagues – j’ai des problèmes avec mon cerveau droit …et aussi gauche , c’est pas de ma faute – Philip Catherine présente au public ravi tout juste remis de son dernier fou-rire , ses prochains morceaux , a Song dedicated to my mother ( Letter from my mother ) magnifique hommage mélodique à sa mère anglaise.  Le duo avec le bassiste allemand Martin Wind, qui vit à New York, a enregistré le CD “New Folks” en 2013 et a atteint une renommée mondiale en 2014 et a reçu des critiques euphoriques. Du blues au standard Irvin Berlin How Deep is the Ocean, George Shearing “Hello George” aux chansons de Paul Mc Cartney, les deux solistes et improvisateurs talentueux jouent tout ce qui balance. Techniquement incomparable, soniquement unique , groovy et swinging. C’est ainsi que le duo de rêve se présente au Vino e Jazz de Delinat. Catherine et Wind improvisent en toute délicate harmonie  , Wind ne quittant pas Catherine des yeux ou parfois seulement pour attraper son archet et rhabiller  sa contrebasse façon violoncelle , on se régale ! Et encore davantage à l’écoute de l’immense standard composé par Jimmy von Heusen , interprété par le grand Chet Baker  , complice de Catherine sur 6 albums ,  It Could Happen to You . Martin Wind ne quittera pas la scène sans saluer son prof assis dans la salle avant la traditionnelle séance de dédicace . Avant de rentrer chez lui , Philip Catherine continue sa tournée et fera halte à Bonn ou Dakar .

Philip Catherine Martin Wind Jazzfestival Basel 2018 ©VB
Philip Catherine Martin Wind Jazzfestival Basel 2018 ©VB

 CD :
Brême Solo/Trio, 2017
String Project, 2015, act
New Folks – loi 2014

JAZZFESTIVAL de BÂLE

Philip Catherine Martin Wind Jazzfestival Basel 2018 ©VB
Philip Catherine Martin Wind Jazzfestival Basel 2018 ©VB
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :