" Un siècle de Goncourt " de Robert Kopp

vendredi 23 novembre 2012 par

Robert Kopp , Président de la Société d’Etudes Françaises publie ” Un siècle de Goncourt ” chez Gallimard Découvertes

 La saga du prix Goncourt, une histoire de la vie littéraire de la Belle Epoque à nos jours

Robert Kopp President de la SEF©VBRobert Kopp President de la SEF©VB

C’est un siècle d’histoire de l’édition et de la littérature françaises que Robert Kopp « reparcourt » au galop, truffant son récit d’anecdotes et de citations. Celle-ci par exemple, signée François Nourissier, en 1971, alors qu’il était secrétaire général de l’académie Goncourt : « Le goût qui domine parmi nous est francophone, naturaliste et même populiste, plutôt que pointu, avant-gardiste et mondain. » (Nathalie Crom – Telerama n° 3278)

Les fidèles des conférences littéraires  du lundi soir de l’université de Bâle organisées dans le cadre de la Société d’Etudes Françaises, connaissent évidemment le Professeur Kopp , fondateur de la SEF. Cependant , la sortie de son ouvrage ” Un siècle de Goncourt ” chez Gallimard Découvertes , est l’occasion de tracer un  succinct  portrait  .

Robert Kopp est professeur de littérature à l’université de Bâle et à l’université de Paris IV-Sorbonne, spécialiste de l’histoire de la littérature et des idées des XIX° et XX° siècles, et en particulier des frères Goncourt. Il est par ailleurs correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques depuis 2001 (section Morale et Sociologie), il est doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines , il est également  membre du Comité de rédaction des Travaux de littérature (Droz et de la Revue des Deux Mondes), directeur des Travaux et recherches des universités rhénanes .

Ses domaines de recherche sont ceux de l’Histoire de la littérature et des idées aux XIXe et XXe siècles et les rapports de la littérature avec les autres arts; Il s’intéresse aux écrivains et aux courants suivants : Balzac, Baudelaire, les Goncourt, Zola, le Surréalisme, Pierre Jean Jouve.

Edmond et Jules Goncourt voulaient, grâce à la création de leur “Société Litteraire ”  au départ aider  quelques romanciers pour leur permettre d’écrire sans contrainte matérielle . A présent , leur seule  seule notoriété suffit à soutenir les lauréats   grâce aux nombreux  tirages

Soyez attentifs aux prochaines conférences 

Pour info : Goncourt 2012 : Jerôme Ferrari Le Sermon sur la chute de Rome (Actes Sud) nous parle d’un petit bar en Corse et de la maladie des empires.

Goncourt des lycéens 2012Joël Dicker a été élu Prix Goncourt des lycéens 2012 par 1500 élèves de toute le France, après trois mois de lecture intensive, pour “La vérité sur l’affaire Harry Québert”.

Laisser un commentaire

Remonter
%d blogueurs aiment cette page :