Bâle : Monsieur René Roudaut ambassadeur de France en Suisse

samedi 4 juin 2016 par

Ph Olza Une

Conférence de S.E. Monsieur René Roudaut, ambassadeur de France en Suisse :

« L’élément religieux dans les relations internationales » 18h15

SE M.René Roudaut ambassadeur de France à Berne ©VBSE M.René Roudaut ambassadeur de France à Berne mai 2016 ©VB

A l’Université de Bâle jeudi 9 juin 18h15  sur l’invitation de l’Alliance Française de Bâle et la Faculté de Théologie de Bâle .« L’élément religieux dans les relations internationales »est un thème d’actualité qui devrait intéresser beaucoup de monde.  La dimension religieuse dont on pouvait penser, avant les attentats du 11 septembre 2001, qu’elle n’avait plus guère de place dans le monde de la diplomatie, est apparue comme un élément sans lequel il est aujourd’hui devenu impossible de comprendre les relations internationales.

Appelé au poste d’Ambassadeur de France à Berne depuis 2014, René Roudaut est aussi un brillant linguiste et un spécialiste des religions, passionné par les différentes cultures qu’il a traversées au cours de sa carrière, du Maroc au Lichtenstein, de l’Allemagne à la Russie, de l’Ouganda à la Hongrie. Ce citoyen du monde sert/cultive avec tout son talent le respect pour la liberté de penser et l’esprit de tolérance vis-à- vis d’autrui. En ces temps troublés, sa conférence « L’élément religieux dans les relations internationales » visera à démonter quelques idées reçues, et à penser l’universel au-delà des modèles géographiques.

A l’issue de cette conférence, Son Excellence Monsieur René Roudaut remettra à Monsieur Philippe Olza artiste belgo-suisse, citoyen bâlois et membre de l’Alliance Française. Les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, décoration conférée par le Ministère de la culture et de la communication pour sa contribution au rayonnement de la culture française autour du monde.

Remise des Insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres à Monsieur Philippe Olza 19h15

Philippe Olza

Philippe Olza Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres mai 2016 ©VBPhilippe Olza Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres mai 2016 ©VB

Actif depuis trente-cinq ans en tant que danseur, comédien , chorégraphe,puis metteur en scène, producteur et consultant artistique ,Philippe Olza a parcouru la planète en tous sens, collaboré à de nombreuses troupes, dansé pour Maurice Béjart, sur des œuvres musicales ou théâtrales de Maurice Ravel, Pierre Henry, Jean Cocteau, Pierre Boulez, Jean Genet, Jean Anouilh, Jules Massenet, Jean-Marc Brisson, Gilbert Bécaud, Darius Milhaud, et mis en scène des créations à l’invitation du festival Avignon. Il a aussi perfectionné sa formation d’acrobate et de funambule chez Alexis Gruss et Annie Fratellini. Nombreuses des ses tournées ont été réalisées avec les Alliances Françaises avec lesquelles il cultive une fidèle amitié. Philippe Olza intervient désormais comme conseiller auprès de diverses structures en Suisse comme à l’étranger. Il travaille pour des institutions indépendantes et gouvernementales, ainsi qu’auprès d’artistes et de compagnies à la mise en place de nouveaux projets.

 Philippe Olza intervient désormais comme conseiller auprès de diverses structures en Suisse comme à l’étranger. Il travaille pour des institutions indépendantes et gouvernementales, ainsi qu’auprès d’artistes et de compagnies à la mise en place de nouveaux projets.

Originaire de Poschiavo (Grisons), Philippe Olza est né à Genève où il accompli sa scolarité obligatoire. Formations à l’Accademia Teatro Dimitri à Verscio (Ecole supérieure de théâtre de mouvement, Suisse italienne) et à l’école Mudra de Maurice Béjart à Bruxelles. Il vit depuis 1996 à Bâle.

Dès 1979, il expérimente le travail de scène à travers l’expression dramatique, la danse et les arts du cirque. Maurice Béjart l’engage au Ballet du XXe siècle et exploite ses talents d’interprète et de créateur. Béjart crée pour lui, entre autres, “Cinq préludes pour violoncelle” au City Center Theater à New York.

Indépendant, il poursuit sa carrière dans des compagnies et structures de nombreux pays. A partir de 1998, il produit ses spectacles de danse-théâtre, dont “Madame Monsieur” à l’Institut suisse de Rome, dans le cadre de quatre Villes européennes de la culture en 2000, et à la Cathédrale de Bâle en 2002. Avec Matthias H. Ibach, il tourne “Two Men and a Cello” (performance dada et polyglotte), notamment à Paris au Pavillon Le Corbusier, à la Basilique romaine d’El Kef en Tunisie, dans les bureaux de Lille 2004, et à la cour du Roi d’Oshogbo au Nigéria. En 2003, il reçoit le prix de la danse du Canton Basel-Landschaft. A l’invitation du Festival d’Avignon 2004, il crée le solo “Contact” dans le cadre de “La vingt-cinquième heure”. A partir de “Contact” se développe “VOILÀ !” en 2005, lors d’un accueil-studio au Centre national de la danse (Paris/Pantin). En 2006, “VOILÀ !” part en tournée en Suisse, Allemagne, Belgique et au Japon. En 2007 et 2008 il réalise “GDEO” en Corée du Sud avec le Seoul Ballet Theatre.

Philippe Olza est l’initiateur de “Tanzfaktor” (2007-2016), une mise en réseau de programmateurs pour la promotion de la danse contemporaine en Suisse, projet désormais organisé par Reso (Réseau Danse Suisse).

Dès 2008, il recentre ses activités, et s’engage dans la promotion des arts de la scène autour du monde. Pour le Ballet Béjart Lausanne, il est chargé des relations publiques et des partenariats (tournées à l’international 2011-2013). Il est membre du comité de sélection pour les Journées de Danse Contemporaine Suisse 2013. Il intervient auprès l’Opéra national du Rhin (Strasbourg, Mulhouse, Colmar) et contribue à l’essor de cette institution en région bâloise (2013-2014). Pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève, il met en place des tournées en Afrique du sud (2014 et 2015), ainsi que “HIGH FIVE Choreographic Encounters” (2015) avec des artistes sud-africains au Soweto Theatre et au Wits Theatre (Universtity of Johannesburg). Il produit “MOVES, Ballett Basel & Seoul Ballet Theatre”, projet de coopération mené en Corée du sud en 2015 et en Suisse en 2016. En tant que consultant, il intervient pour Hiver de Danses Neuchâtel (Financement et communication) ainsi que pour l’agence Clementree à Dubai (projets pédagogiques et médiation culturelle).

Il est membre du jury pour les Prix suisses de danse 2017, organisés par l’Office fédéral de la culture (OFC).

Langues parlées : Français, Allemand, Italien, Anglais, Espagnol

Université de Bâle, Kollegiengebäude, Petersplatz 1, salle 102

La soirée est ouverte à toutes et à tous, entrée libre.

18h15 : Conférence de l’Ambassadeur

19h15 : Remise officielle des insignes de Chevalier

19h30-20h : Verre de l’amitié

ALLIANCE FRANCAISE DE BALE

Philippe Olza et SE M. René Roudaut ambassadeur de France à Berne ©VBPhilippe Olza et SE M. René Roudaut ambassadeur de France à Berne mai 2016 ©VB

Laisser un commentaire

Remonter
%d blogueurs aiment cette page :